Imprimer

Clostridium difficile


Qu’est-ce que le Clostridium difficile (C. difficile)?

Le C. difficile est une des nombreuses bactéries qui peuvent être présentes dans les matières fécales (selles).

Haut de page

Qu’est-ce qu’une maladie associée au Clostridium difficile (IACD)?

Pour la plupart des gens, le C. difficile ne pose pas de risque pour la santé. Lorsque la bactérie C. difficile prolifère dans les intestins, elle sécrète des toxines. Ces toxines peuvent endommager l’intestin et provoquer des diarrhées, donnant lieu à ce qu’on appelle une maladie associée au Clostridium difficile (IACD). Les effets des IACD sont en général légers, mais ils peuvent parfois être plus graves. Les symptômes peuvent comprendre une diarrhée légère ou grave, une forte fièvre, des crampes abdominales, des douleurs abdominales et la déshydratation. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire; dans les cas extrêmes, les IACD peuvent être mortelles.

Haut de page

Qu’est-ce qui cause les infection associée à Clostridium difficile (IACD)?

Les maladies associées au C. difficile (IACD) peuvent parfois survenir lorsque des antibiotiques ont été prescrits. Les antibiotiques ont pour fonction de tuer les bactéries – celles qui sont néfastes – mais ils tuent aussi les bonnes bactéries. Sans la présence des « bonnes » bactéries intestinales habituelles, la bactérie du C. difficile peut commencer à proliférer et à sécréter des toxines qui causent les IACD.

Haut de page

Quels facteurs accroissent le risque de IACD?

Certaines personnes courent un risque plus élevé de contracter une IACD. Les facteurs qui accroissent ce risque comprennent :

Les autres facteurs de risque qui prédisposent certaines personnes à être plus gravement malades comprennent :

Haut de page

Comment votre médecin saura-t-il que vous avez une IACD?

Si vous manifestez des symptômes de IACD, votre médecin demandera un prélèvement de votre diarrhée aqueuse. Le laboratoire l’analysera pour déceler la présence de toxines associées à la bactérie C. difficile.

Haut de page

Comment traite-t-on une IACD?

Le traitement dépend de la gravité de l’infection. Les personnes qui ont des symptômes légers peuvent ne pas avoir besoin de traitement. Pour les cas plus graves, un traitement antibiotique est nécessaire. Le traitement des patients ayant une IACD doit prendre en compte les facteurs de risque et les symptômes du patient. Le médecin traitant du patient déterminera quel traitement est approprié.

Haut de page

Comment les IACD se propagent-elles?

Lorsqu’une personne est infectée par le C. difficile, les bactéries dans ses selles peuvent contaminer les surfaces telles que les toilettes, les poignées, les bassins hygiéniques ou les chaises percées. Nos mains peuvent être contaminées au contact de ces objets. Ainsi, il est possible d’être infecté en portant les doigts à la bouche sans s’être d’abord lavé les mains. Avec les mains sales, on peut aussi propager la bactérie à d’autres surfaces.

En se lavant toujours les mains et en adoptant une bonne hygiène, on peut réduire considérablement le risque de contracter n’importe quelle bactérie – pas seulement le C. difficile.

Haut de page

Que se passera-t-il si je contracte une IACD lors de mon hospitalisation?

Vous serez soumis à des précautions spéciales jusqu’à ce que vous n’ayez plus de diarrhée depuis au moins deux jours. (Tous les patients qui ont de la diarrhée, pas seulement ceux qui ont le C. difficile, doivent être soumis à de telles précautions). Vos mouvements à l’extérieur de votre chambre seront peut-être restreints. Tout travailleur de la santé qui entre dans votre chambre doit porter une blouse et des gants. Tout le monde DOIT se laver les mains en sortant de votre chambre.

Lavez-vous toujours les mains à l’eau et au savon après avoir utilisé les toilettes et avant de manger. Se laver les mains est le moyen le plus important pour tous d’éviter la propagation du C. difficile et d’autres germes. De plus, votre chambre et l’équipement médical seront nettoyés méticuleusement pour éviter que l’infection se propage. Demandez à vos visiteurs de signaler leur présence au personnel infirmier s’ils ne l’ont pas déjà fait.

Haut de page

Que dois-je faire à la maison?

Les personnes en bonne santé, comme les membres de votre famille et vos amis, qui ne prennent pas d’antibiotiques courent très peu de risques de contracter une IACD.

Hygiène des mains

Lavez-vous les mains pendant au moins 15 secondes avec de l’eau et du savon :

Nettoyage

Utilisez un produit d’entretien ménager tout usage. Suivez le mode d’emploi indiqué sur l’étiquette et :

Lavage des vêtements ou d’autres tissus

Lavez les vêtements ou les tissus séparément s’ils sont souillés de matière fécale :

Vaisselle

Vaisselle normale – utilisez le lave-vaisselle ou lavez à la main en utilisant de l’eau et du savon.

Il est primordial que vous preniez tous les médicaments que votre médecin vous a prescrits. Vous ne devriez pas prendre de médicaments antidiarrhéiques achetés en pharmacie pour contrôler votre diarrhée. Si la diarrhée persiste ou revient, consultez votre médecin.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h