Rapports du ministére

Pandémie de grippe H1N1 - Répercussions pour l'Ontario : Rapport du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario

2 juin 2010

Sur le plan de la santé publique, l'événement le plus marquant de l'année 2009 a été le virus de la grippe H1N1. Durant cette période, c'était parfois comme si rien d'autre n'importait en Ontario, ni ailleurs dans le monde. C'est il y a un an, en avril, que les autorités en matière de santé des États Unis et du Mexique ont commencé à parler d'une nouvelle souche de grippe. Un mois plus tard, l'alerte était sonnée dans le monde, des cas ayant été signalés dans d'autres pays, notamment au Canada. Le 11 juin, l'Organisation mondiale de la Santé a déclaré que cette grippe était pandémique. Précisément quatre jours plus tard, j'ai accepté le poste de médecin hygiéniste en chef de l'Ontario. Autrement dit, j'avais du pain sur la planche.

En septembre de l'année dernière, alors que l'Ontario amorçait son habituelle saison de grippe, j'ai diffusé un rapport aux Ontariens. Ce rapport avait deux objectifs : d'une part, informer les Ontariennes et les Ontariens sur la grippe H1N1 et leur rappeler les précautions à prendre, et, d'autre part, les rassurer quant au fait que la province était prête à affronter ce problème. Je les ai prévenus que ce ne serait pas une saison de grippe ordinaire, mais qu'ensemble, nous en sortirions vainqueurs. Et c'est ce que nous avons fait.

Techniquement, la pandémie n'est pas encore terminée. Nous attendons de voir s'il y aura une autre poussée, mais nous avons de bonnes raisons de croire que le pire est passé. J'ai rédigé ce deuxième rapport à l'intention des Ontariennes et des Ontariens pour leur faire part de mes impressions sur le déroulement des événements pendant la première pandémie que la province a connue depuis plus de 40 ans.

J'en conviens, nous ne sommes pas sortis indemnes de la pandémie. En effet, bien que nous ayons déployé nos meilleurs efforts, la grippe H1N1 a malheureusement emporté 128 personnes. Tandis que nous nous penchons sur une façon d'améliorer notre stratégie de lutte contre la prochaine pandémie, nous pensons aux familles qui ont perdu un être cher, à qui nous offrons nos plus sincères condoléances.

Je tiens cependant à souligner que ce rapport ne marque pas la fin de la grippe H1N1. Bien súr, des territoires de compétence partout au monde préparent des comptes rendus de leur prise en charge de la pandémie, et l'Ontario ne fait pas exception. Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée effectue actuellement un examen détaillé de sa réponse à la pandémie de grippe H1N1. Cet examen évalue les processus plutôt que les répercussions. Les répercussions réelles de notre réponse à la pandémie, sur le plan de la prévention des décès et des hospitalisations, sont le sujet de nombreuses autres études en cours ou prévues.

En tant que médecin hygiéniste en chef, je me dois d'envoyer ce rapport officieux à mes concitoyens. En septembre dernier, je leur ai dit que nous étions prêts, et je crois que je disais vrai. Cependant, si nous voulons être encore mieux préparés pour la prochaine pandémie, nous devons être parfaitement honnêtes sur ce que nous avons bien fait et mal fait. C'est ce que j'ai tenté de faire dans ce premier compte-rendu. Je suis fière de la façon dont les Ontariennes et les Ontariens se sont rassemblés pour lutter contre la grippe H1N1. Je suis fière de notre système de santé publique. Je suis fière de nos hôpitaux, de nos cliniques, de nos médecins et de nos infirmières. Je suis fière d'avoir travaillé avec un gouvernement provincial qui, autant que faire se peut, s'est retiré pour nous laisser faire notre travail. Finalement, je suis fière du calme et de la patience des Ontariennes et des Ontariens lorsque les choses n'allaient pas aussi bien que prévu et je suis fière qu'ils nous aient permis de gérer cette pandémie de grippe H1N1 ensemble.

Dr. Arlene King
Médecin hygiéniste en chef de l'Ontario

Le rapport complet peut être téléchargé en format PDF ci-dessous  :

Téléchargement des documents

Pandémie de grippe H1N1 - Répercussions pour l'Ontario : Rapport du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario
21 pages | 1.2 Mb | format PDF

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.