Rapports du ministère

Rapport d'évaluation du programme " Bébés en santé, enfants en santé "


A. Qu'est-ce que le programme " Bébés en santé, enfants en santé " ?

Les premières années d'un enfant, d'avant la naissance jusqu'à l'âge de six ans, sont très importants. Les bébés en bonne santé sont plus susceptibles de devenir des enfants en bonne santé, et les enfants en bonne santé sont plus susceptibles de devenir des adolescents et des adultes en bonne santé.

Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " vise à assurer aux enfants ontariens un meilleur départ dans la vie. Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a lancé le programme " Bébés en santé, enfants en santé " en 1998. Le programme offre aux familles qui ont un nouveau-né de l'information sur les compétences parentales et le développement de l'enfant et il accorde une aide et un soutien supplémentaires aux familles susceptibles d'en bénéficier. Le programme " Bébés en santé, enfants en santé ", dont la prestation est assurée par les 37 bureaux de la santé publique de la province, fournit les services suivants :

  • des services de dépistage et d'évaluation pour les femmes enceintes (par le biais de programmes prénatals ou par leurs médecins), pour toutes les nouvelles mères (par les infirmières en milieu hospitalier ou par des sages-femmes), et pour les familles ayant des enfants jusqu'à l'âge six ans (par les parents ou par leurs médecins);
  • un appel téléphonique d'une infirmière de la santé publique à chaque nouvelle mère peu de temps après la naissance son bébé afin d'offrir de l'information et une visite à domicile;
  • des visites à domicile par une infirmière de la santé publique ou une visiteuse à domicile non professionnelle pour les familles qui sont susceptibles d'en bénéficier le plus;
  • un renvoi vers des services communautaires, tels que des services d'allaitement, de nutrition et de santé, des programmes de jeux et d'aide aux parents, et des services de garderie pour toutes les familles ayant des enfants jusqu'à l'âge six ans

1 Dans le cadre du programme " Bébés en santé, enfants en santé ", une visiteuse à domicile non professionnelle est une personne de la collectivité qui est une mère expérimentée et qui a reçu une formation spéciale dans le but d'aider d'autres parents à s'occuper de leurs enfants et à utiliser les ressources communautaires.

Le programme favorise également les communications entre les services communautaires, pour que les familles ayant de jeunes enfants puissent obtenir facilement les services qu'elles désirent et dont elles ont besoin.

B. Comment fonctionne le programme " Bébés en santé, enfants en santé " ?

En mars 2000, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a demandé à des chercheurs de la firme Applied Research Consultants (ARC) et de l'Université de Guelph, de faire une évaluation du programme " Bébés en santé, enfants en santé ". Le programme atteint-ils ses objectifs? Ses services aident-ils les enfants et les familles? Afin de répondre à ces questions, l'équipe de recherche a rencontré 6 222 familles partout en Ontario. Les chercheurs ont interviewé 3 526 infirmières de la santé publique et visiteuses à domicile non professionnelles qui dispensent les services du programme " Bébés en santé, enfants en santé " et d'autres personnes qui connaissent bien le programme. Ils ont également effectué des études approfondies afin d'évaluer le fonctionnement du programme dans 12 bureaux de santé publique.

La recherche a exigé plus de deux ans. Le présent rapport d'évaluation du programme " Bébés en santé, enfants en santé " résume les résultats de cette recherche.

C. Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " atteint-il toutes les familles ontariennes ?

En 2001, 88 p. 100 des mères avec un nouveau-né en Ontario ont consenti à être interviewées avant ou peu de temps après la naissance du bébé. Sur le territoire de 15 bureaux de santé, toutes les familles avec un nouveau-né ont été interviewées, tandis que sur le territoire de 30 bureaux de santé, plus de 90 p. 100 des familles avec un nouveau-né ont participé.

Dans l'ensemble de la province, plus de 80 p. 100 des familles avec un nouveau-né ont aussi reçu un appel téléphonique d'une infirmière de la santé publique peu de temps après le départ de la mère de l'hôpital. Tous les bureaux de santé publique, sauf quatre, ont indiqué qu'ils sont en mesure de fournir les services du programme " Bébés en santé, enfants en santé " dans toutes les langues exigées par les parents.

Ceci signifie que presque toutes les familles ontariennes ayant des enfants en très bas âge ont eu un certain contact avec le programme " Bébés en santé, enfants en santé ", sans égard à leur culture ou à leur lieu de résidence.

D. Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " parvient-il à trouver les familles susceptibles de bénéficier d'une aide et d'un soutien accrus ?

Lorsque le programme " Bébés en santé, enfants en santé " a été mis sur pied, les concepteurs de programme ont cru qu'ils seraient en mesure de repérer les familles susceptibles de bénéficier d'une aide et d'un soutien accrus à l'aide de dépistage des femmes enceintes et des nouvelles mères. Un certain nombre de familles ont été manquées lors du dépistage initial. Toutefois, lors de l'appel téléphonique à chaque nouvelle mère, les infirmières de la santé publique sont parvenues à trouver les familles susceptibles de bénéficier des services.

À la lumière de l'expérience du programme " Bébés en santé, enfants en santé " jusqu'à maintenant, environ 7 p. 100 de toutes les familles ontariennes avec un nouveau-né peuvent bénéficier d'une aide et d'un soutien accrus.

E. Est-ce que les familles susceptibles de bénéficier des visites à domicile offertes par le programme " Bébés en santé, enfants en santé " utilisent ce service ?

Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " est censé offrir des services de visites à domicile à environ 7 p. 100 des familles qui bénéficieraient le plus de ces services. Les visites à domicile consistent en des visites périodiques d'une infirmière de la santé publique et d'une visiteuse à domicile non professionnelle. Le nombre et la fréquence des visites sont déterminés en consultation avec la famille. En moyenne, les familles qui ont besoin de ce service reçoivent une visite d'une durée de 1,2 heure tous les 18 jours.

Les chercheurs ont constaté que le programme semble s'être stabilisé, avec environ 7 p. 100 des familles ontariennes avec un nouveau-né recevant des visites à domicile. Au début, toutes les sortes de familles recevaient des visites à domicile. En 2002, lorsque les bureaux de santé ont amélioré leurs procédures, 59 p. 100 des familles qui recevaient deux visites à domicile ou plus étaient les familles qui, selon le personnel, bénéficieraient le plus des visites (comparativement à 46 p. 100 en 2001).

F. Les familles sont-elles dirigées vers des services communautaires ?

Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " dirige un grand nombre de familles ontariennes ayant des enfants en bas âge vers un large éventail de services communautaires.

En 2001, le personnel du programme " Bébés en santé, enfants en santé " a fait 31 479 renvois officiels pour 14 378 familles susceptibles de bénéficier le plus de ces services. Le tiers de ces renvois officiels se rapportait à des services liés à l'allaitement, à la nutrition et à la santé prénatale et néonatale. Seize pour cent étaient vers les programmes et services de soutien au rôle parental; 15 p. 100 vers des services médicaux, des services thérapeutiques pour enfant et des programmes de développement de l'enfant; 12 p. 100 vers des services d'aide sociale, économique et familiale; et 25 p. 100 vers " d'autres " services.

De plus, le personnel du programme a fait 88 704 recommandations non officielles, en informant les familles des services et du soutien disponibles, ou en les dirigeant vers ces services. Les services recommandés par le personnel étaient les suivants : les services et programmes de soutien au rôle parental (32 p. 100), les services médicaux et les programmes de développement de l'enfant (8 p. 100), les services d'aide sociale, économique et familiale (cinq pour cent), et " d'autres " services (30 p. 100).

En résumé, le programme " Bébés en santé, enfants en santé " dirige un grand nombre de familles vers des services locaux auxquels elles n'auraient sans doute pas accès autrement.

G. Les services sont-ils disponibles? Les familles utilisent-elles les services ?

Les recommandations et les renvois sont importants, mais les services sont-ils disponibles? Les familles les utilisent elles vraiment?

La plupart des fournisseurs de services qui ont été interviewés, ont indiqué qu'ils avaient l'impression qu'il existe maintenant un plus grand nombre de services pour les familles ayant des enfants jusqu'à l'âge six ans qu'il n'y en avait avant la création du programme " Bébés en santé, enfants en santé ". De plus, les fournisseurs de services ont souligné que les familles pouvaient bénéficier de services mieux adaptés sur les plans culturel et linguistique. Grâce au programme " Bébés en santé, enfants en santé ", un plus grand nombre de familles qui ont besoin d'une aide et d'un soutien supplémentaires sont dirigées vers les services et le soutien communautaires.

Les services sont-ils assez nombreux pour répondre aux besoins des familles? Pas toujours. Environ 68 p. 100 des bureaux de santé publique ont indiqué qu'un certain nombre de familles avaient de la difficulté à obtenir des services appropriés. Les fournisseurs de service ont signalé que les listes d'attente des services se sont allongées et que les familles et les fournisseurs de services peuvent se décourager en raison des longues périodes d'attente. Lorsque des familles sont placées sur une longue liste attente pour des services, la plupart des bureaux de santé publique (84 p. 100) gardent les familles dans le programme " Bébés en santé, enfants en santé " jusqu'à ce que d'autres services deviennent disponibles. Par ailleurs, les fournisseurs de services ont aussi signalé qu'un certain nombre de familles refusent les services. Le manque de moyen de transport, la culture et la langue étaient les obstacles supplémentaires pour quelques familles.

H. Les services destinés aux familles ayant des enfants en bas âge sont-ils intégrés ?

On s'attend à ce que le programme " Bébés en santé, enfants en santé " collabore avec d'autres organismes locaux pour accroître l'intégration des services. L'intégration signifie que les organismes coordonnent leurs services et planifient ensemble de nouveaux services. En travaillant de cette façon, les organismes peuvent réduire au minimum les chevauchements, raccourcir les listes d'attente et mettre sur pied tout nouveau service dont les familles peuvent avoir besoin.

Les services sont-ils plus intégrés maintenant? Oui, des progrès ont été réalisés en ce sens. Dans de nombreuses collectivités, les organismes signalent que depuis l'avènement du programme " Bébés en santé, enfants en santé ", il y a moins de lacunes et de chevauchements dans les services, et un moins grand nombre de renvois non pertinents. Les organismes communiquent davantage et les services sont mieux coordonnés et planifiés qu'auparavant.

Dans les collectivités où les services sont plus intégrés, les fournisseurs de services signalent que le programme " Bébés en santé, enfants en santé " est également plus efficace. À leur avis, les familles et les organismes locaux ont tendance à mieux connaître le programme, les familles ont tendance à recevoir un plus grand nombre de renvois pertinents, et les services dispensés aux familles ont tendance à être de meilleure qualité.

I. Quel est l'impact du programme " Bébés en santé, enfants en santé " sur les enfants et les familles ?

Le programme " Bébés en santé, enfants en santé " est censé améliorer la santé des enfants, les compétences parentales et l'utilisation des services par les familles. Réussit-il?

Lorsque les chercheurs ont comparé les familles qui ont reçu des visites à domicile dans le cadre du programme " Bébés en santé, enfants en santé " avec des familles semblables qui n'ont pas reçu de visite, ils ont constaté une meilleure santé chez les enfants et les familles qui ont bénéficié des visites à domicile. Parmi les familles qui ont reçu des visites à domicile :

  • les enfants ont obtenu des résultats plus élevés pour la plupart des mesures du développement des nourrissons, dont l'initiative personnelle, la motricité globale, la motricité fine et l'acquisition du langage;
  • les parents ressentent un lien plus étroit avec les services communautaires et ils ressentent une plus grande assurance à l'égard de leurs compétences parentales;
  • les familles ont eu recours aux services communautaires et ont eu plus de contacts avec des infirmières de la santé publique et d'autres professionnels de la petite enfance.

J. Les familles aiment-elles les services offerts dans le cadre du programme " Bébés en santé, enfants en santé " ?

Les familles avec un nouveau-né ont indiqué qu'elles aiment recevoir un appel téléphonique d'une infirmière de la santé publique peu après le retour de la mère à la maison après son séjour à l'hôpital. Plus de 90 p. 100 des familles ont jugé que l'infirmière avait fourni des renseignements utiles et 66 p. 100 ont jugé que les renseignements avaient été très utiles.

Les familles qui ont reçu des visites à domicile ont dit qu'elles avaient aimé ce service. Presque toutes ont indiqué que ces visites leur avaient procuré une confiance accrue en leurs compétences parentales et les avaient aidés à accomplir des choses pratiques, comme calmer ou soigner leur bébé.

Les familles ont aussi dit qu'elles avaient aimé avoir des liens avec les services locaux, et en particulier avec des groupes de parents.

Presque toutes les familles ont dit être satisfaites des services du programme " Bébés en santé, enfants en santé " et qu'elles avaient été traitées avec délicatesse et respect. Plus de 90 p. 100 des familles qui ont reçu des visites à domicile ont dit que le personnel du programme " Bébés en santé, enfants en santé " avait compris les besoins de leur famille et croyait aux capacités de la famille, et 88 p. 100 ont indiqué qu'elles avaient un degré raisonnable de contrôle sur les services qu'elles ont reçus. Les familles ont également signalé que leur participation au programme les avait aidées à acquérir des connaissances et des compétences, à réduire leur stress, à accroître leur sens de l'entraide et à faire davantage partie de leur collectivité.

La seule plainte des familles était qu'elles ne pouvaient pas toujours obtenir certains des services locaux dont elles avaient besoin, comme les services de garderie.

K. Qu'est-ce que les infirmières de la santé publique et les visiteuses à domicile non professionnelles pensent du programme " Bébés en santé, enfants en santé " ?

Les infirmières de la santé publique et les visiteuses à domicile non professionnelles qui travaillent auprès des familles ont une opinion très majoritairement positive au sujet du programme " Bébés en santé, enfants en santé " et de son impact sur les familles. Près de 97 p. 100 des personnes qui travaillent quotidiennement auprès des familles ont estimé que le programme aidait les familles à être plus conscientes de leurs forces et de leurs besoins, et qu'il les incitait à utiliser davantage les services.

L. De façon générale, le programme " Bébés en santé, enfants en santé " fait-il une différence ?

Oui. Puisque depuis la mise sur pied du programme " Bébés en santé, enfants en santé " :

    l
  • es familles qui ont reçu des visites à domicile ont aimé les services et elles ont indiqué que cela faisait une différence dans leur vie;
  • les services à l'intention des familles avec des enfants en bas âge ont augmenté.

Un plus grand nombre de familles ayant des enfants jusqu'à l'âge de six ans obtiennent des services locaux et des services de soutien et un plus grand nombre de ces familles obtiennent des services adaptés sur les plans culturel et linguistique.

  • Il y a moins de lacunes et moins de chevauchements dans les services.
  • Il y a moins de renvois non pertinents.
  • Les organismes collaborent afin de mieux coordonner, planifier et intégrer leurs services dans le but de mieux aider les familles.

Il est encore trop tôt pour évaluer l'impact global du programme " Bébés en santé, enfants en santé " sur la vie des enfants, mais des indications préliminaires révèlent qu'un plus grand nombre d'enfants en Ontario commencent leur vie en meilleure santé. Afin de connaître les résultats à plus long terme, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a demandé récemment aux chercheurs de poursuivre leur travail. Lorsque les enfants décrits dans le présent rapport atteindront l'âge du jardin d'enfants, une étude complémentaire évaluera leur état de santé afin de déterminer si le programme " Bébés en santé, enfants en santé " a fait une différence dans leur vie.

Juin 2003

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.