Rapports du ministère

Rapport du Comité de mise en oeuvre
des services de lutte contre le cancer

Décembre 2001


RÉSUMÉ

En juillet 2001, le Comité de mise en oeuvre des services de lutttecontre le cancer a été formé après que le public a exprimé certainespréoccupations à l'égard des listes d'attente pour la radiothérapie etde la capacité du système actuel de répondre au besoin croissant enservices de lutte contre le cancer de toutes sortes. Le Comité avaitpour mandat essentiel de recommander des moyens d'améliorerl'intégration des services de lutte contre le cancer aux niveaux localet régional, la qualité des soins aux patients, ainsi que laproductivité et l'efficacité du volet « services de lutte contre lecancer » du système de santé de l'Ontario. Le Comité a pris en compte unlarge éventail d'informations, notamment les résultats de consultationsmenées à grande échelle.

Les services de lutte contre le cancer en Ontario prennent del'importance. La proportion de maladies et de décès attribuables aucancer augmente de manière dramatique et on comprend mieux le vastecontinuum des soins aux personnes qui en sont atteintes. À l'heureactuelle, l'Ontario consacre environ 1,5 milliard de dollars auxservices de lutte contre le cancer et sent de plus en plus l'obligationd'investir davantage dans ce domaine.

Au cours de son examen, le Comité a constaté ceci :

  • Les services de lutte contre le cancer sont fragmentés et doivent être mieux coordonnés.
  • Les systèmes d'information sont fragmentés etincapables de favoriser et de surveiller les améliorations sur le plande l'accès, des soins et des résultats aux niveaux provincial, régionalet local.
  • Il faut établir un seuil de qualité s'appuyant surdes normes qui assurent aux gens la même qualité de soins, où qu'ilsrésident dans la province.
  • Les méthodes de financement ne permettent pasd'assurer le financement approprié des services de lutte contre lecancer dans les hôpitaux (actuellement, les hôpitaux peuvent répartirleurs budgets selon leurs propres priorités).
  • Bien qu'une gamme complexe de services de luttecontre le cancer soit offerte par de nombreux particuliers, dont laplupart soignent également des patients non touchés par le cancer, on nesait pas très bien qui ils sont, ce qu'ils font, quelle est l'envergurede leurs travaux, ni les résultats qu'ils obtiennent. Le système desservices de lutte contre le cancer est caractérisé par un grand nombrede dirigeants et de gestionnaires qui ne supervisent que certainescomposantes du système.

Tous ces facteurs aboutissent à des services de lutte contre lecancer qui manquent d'intégration et de coordination. Le Comité a faitdiverses recommandations pour résoudre ce problème fondamental.

  • Après avoir examiné un certain nombre d'options, leComité a recommandé le raffermissement du rôle d'Action Cancer Ontario,en tant qu'organisme consultatif principal du ministre de la Santé etdes Soins de longue durée, sur tous les plans du système et des servicesde lutte contre le cancer. Cela comprend notamment la promotion de lasanté et la prévention des maladies, le dépistage, les soins primaires,les diagnostics, le traitement, la réadaptation, les soins à domicile etles soins communautaires, les soins de soutien et les soins palliatifs.Les travaux d'Action Cancer Ontario devraient s'articuler autour del'assurance d'une orientation stratégique pour le système de services delutte contre le cancer, de l'élaboration de normes et de directivesfavorisant la qualité des services dans l'ensemble du continuum, de lasurveillance du rendement du système, de l'intervention dans lessecteurs en difficulté, de l'accès opportun et équitable aux soins et del'utilisation efficace des ressources afin de soutenir l'éventailcomplet de services de lutte contre le cancer.
  • Action Cancer Ontario devrait établir pour lesservices de lutte contre le cancer des organismes consultatifs régionauxcomposés d'un large éventail d'intéressés, afin de planifier et desuperviser l'intégration de tous les services de lutte contre le cancerrégionaux. Les activités à l'échelle régionale seront indispensables àla concertation des fournisseurs de services et à l'amélioration de laqualité et de l'intégration de leurs services dans les régions. Lesorganismes consultatifs devraient coordonner les services au niveaurégional, rendre compte de leurs activités au conseil d'administrationd'Action Cancer Ontario et présenter des rapports aux intéressés,notamment au public. Les activités visant à assurer l'intégration dessoins devrait se situer essentiellement au niveau régional. En effet,les organismes régionaux formeront l'essentiel d'Action Cancer Ontario.
  • Les nouveaux et existants centres de cancérologierégionaux d'Action Cancer Ontario devraient progresser vers unemeilleure intégration des services de lutte contre le cancer de façon àobtenir un seul programme doté d'hôpitaux d'accueil. À cette fin, il yaura notamment un programme conjoint d'oncologie, une seule directionpour le programme intégré d'oncologie, un groupe conjoint d'employés desoutien et un plan annuel conjoint d'exploitation du programme intégré.
  • Action Cancer Ontario et les autres intéressés desservices de lutte contre le cancer devraient collaborer avec leministère de la Santé et des Soins de longue durée (le ministère) pourélaborer et mettre en oeuvre une stratégie d'information sur le cancerqui serait la fondation d'un système intégré de services de lutte contrele cancer. Cette stratégie devrait permettre d'obtenir desrenseignements sur la gestion et des données cliniques, un dossierintégré du patient et une base de données complète et entièrement reliéequi appuiera la recherche. Une attention particulière à laclassification conséquente des patients des services de lutte contre lecancer et à l'élaboration de rapports pathologiques uniformes renforcerala qualité des soins et leur accessibilité.
  • Action Cancer Ontario devrait établir un conseil surla qualité des services de lutte contre le cancer pour surveiller,évaluer et améliorer le rendement du système de soins cliniques et desanté de tous les services de lutte contre le cancer de l'Ontario. Ceconseil aura d'importants effets favorables sur la qualité des soins ensupervisant l'élaboration d'outils basés sur les données cliniques, ensurveillant leur utilisation et en visant l'amélioration des résultats.
  • Le ministère, sur les conseils d'Action CancerOntario et d'autres intéressés, devrait élaborer une approche globale etuniforme de financement des services de lutte contre le cancer dans laprovince, cette approche prévoyant une enveloppe qui soit réservée auxservices de lutte contre le cancer et attribuée en fonction de critèrestels que le volume, la complexité et la qualité des services. Cetteenveloppe couvrira graduellement l'ensemble du continuum des services delutte contre le cancer de la province conformément à une approcheintégrée des soins.
  • Action Cancer Ontario devrait continuer à élaborerune stratégie provinciale de ressources humaines afin d'appuyer laformation, le recrutement et le maintien d'un effectif suffisant deprofessionnels pour fournir les services de lutte contre le cancer. Pource faire, le ministère doit intervenir sans délai pour créer denouveaux postes de formation dans les secteurs clés.
  • Action Cancer Ontario devrait travailler avec lesintéressés pour mettre au point des stratégies favorisant leperfectionnement professionnel des fournisseurs et l'avancement de lacommunication entre ces derniers. Cela améliorera l'accès opportun auxsoins et la coordination des soins aux patients.

Le Comité reconnaît que le cancer est au nombre de certainespriorités qui se disputent les ressources limitées des soins de santé.Ses recommandations tentent de faire la meilleure utilisation possibledes ressources tout en maintenant le point de mire sur le patient et lanécessité d'offrir des soins de qualité intégrés. Les recommandations duComité tiennent également compte de la capacité de changement dusystème, ainsi que du besoin d'avoir les conditions et le temps propicesà l'évolution de ce dernier.

Le Comité estime que ses recommandations sont, dans le processus detransition, une étape importante qui facilitera la progression versl'intégration complète des services de lutte contre le cancer dans laprovince et qui permettra au système de relever les défis de l'avenir.

Téléchargement des documents

Rapport
Rapport du Comité de mise en oeuvre des services de lutte contre le cancer — Décembre 2001
1 pages | 15 kb | format PDF

Sommaire
Rapport du Comité de mise en oeuvre des services de lutte contre le cancer — Décembre 2001
116 pages | 453 kb | format PDF

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.