Rapports du ministère

Rapport sur l'intégration des infirmières praticiennes en soins primaires en Ontario


Sommaire

Rapport final

En Ontario, l'expression « infirmière praticienne » est utilisée de manière interchangeable afin de décrire un certain nombre de rôles assumés par les infirmières exerçant à un niveau avancé, telles que les infirmières praticiennes en soins primaires et les infirmières praticiennes en soins actifs. Dans le présent document, l'expression « infirmière praticienne » désigne plus précisément les infirmières praticiennes en soins primaires titulaires d'un certificat d'inscription supérieur de l'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Ontario.

En 1998, la Loi de 1997 sur l'extension des services infirmiers à l'intention des patients a modifié la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées et la Loi de 1991 sur les infirmières et infirmiers (ainsi que d'autres lois) afin d'élargir le champ d'activité des infirmières praticiennes de l'Ontario. En vertu de ces modifications, les infirmières praticiennes titulaires d'un certificat d'inscription supérieur de l'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Ontario sont habilitées à communiquer un diagnostic, demander des examens précis tels qu'une ultrasonoscopie ou une radiographie, demander des électrocardiogrammes dans des situations non urgentes, prescrire et administrer des médicaments spécifiques et demander les analyses de laboratoire spécifiées. Conformément à la Loi sur l'extension des services infirmiers à l'intention des patients, l'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Ontario réglemente le champ d'activité des infirmières praticiennes.

Depuis 1998, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario a financé 402 postes d'infirmières praticiennes dans les centres de santé communautaire, les établissements de soins de longue durée, les centres d'accès aux soins de santé pour les Autochtones, les réseaux de soins primaires et les bureaux de santé publique et dans le cadre du Programme des services aux régions insuffisamment desservies. Parmi les principales initiatives de financement de ces postes, citons les suivantes :

  • 1998 – création de 22,5 nouveaux postes dans des centres de santé communautaire et transformation de 90,5 postes d'infirmières en postes d'infirmières praticiennes dans des centres de santé communautaire et des centres d'accès aux soins de santé pour les Autochtones;
  • 1999 – création de 107 postes dans le cadre du Programme des services aux régions insuffisamment desservies et dans des centres d'accès aux soins de santé pour les Autochtones, des établissements de soins de longue durée et des réseaux de soins primaires;
  • 2000 – création de cinq postes dans des bureaux de santé publique dans le cadre du programme de dépistage du cancer du col de l'utérus;
  • 2001 – création de 10 postes dans des bureaux de santé publique dans le cadre du programme prénatal et postnatal de développement de la petite enfance;
  • 2002 – création de 20 postes pour des projets pilotes dans des collectivités où l'accès à un médecin de famille est limité;
  • 2002 – annonce du financement de 117 postes dans des collectivités insuffisamment desservies.

Outre ces grandes initiatives, 30 postes d'infirmières praticiennes ont été financés depuis 1998 dans des centres de santé communautaire et des organisations de services de santé.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée s'est engagé à créer 348 nouveaux postes d'infirmières praticiennes au cours des trois prochaines années. De plus, le gouvernement investit chaque année 1,7 million de dollars dans le programme de formation de ces infirmières.

Objectifs de l'étude

L'étude sur l'intégration des infirmières praticiennes en soins primaires visait principalement à définir la meilleure façon d'intégrer ces dernières dans le système de soins de santé de l'Ontario et plus particulièrement dans les différents milieux de pratique. Elle devait répondre à deux grandes questions :

  1. Quels sont les facteurs qui contribuent ou qui nuisent à l'intégration des infirmières praticiennes dans des milieux de pratique spécifiques?
  2. Que nous apprennent les modèles de pratique dans lesquels évoluent les infirmières praticiennes? Plus précisément, quels sont les modèles qui ne fonctionnent pas correctement? Pourquoi? Quels sont les modèles qui favorisent le mieux l'intégration de ces infirmières?

Vous pouvez télécharger le rapport en cliquant sur le lien ci dessous.

Téléchargement des documents

Résumé
Rapport sur l'intégration des infirmières praticiennes en soins primaires en Ontario
35 pages | 105 kb | format PDF

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.