Annonces du ministère

Lettre ouverte à Ed Clark

Le 7 octobre 2016

Pour faire suite à nos discussions, je vous écris afin d'obtenir vos conseils d'expert fondés sur votre expérience de l'évaluation des biens publics et privés en ce qui concerne la stratégie ontarienne des solutions numériques pour la santé.

Comme vous le savez, les partenaires du système de santé de l'Ontario ont travaillé sans relâche au cours des huit dernières années pour créer un réseau électronique d'information sur la santé sous la direction de Cybersanté Ontario. L'organisme Cybersanté Ontario a été fondé en 2008 avec le mandat de faciliter la création et l'entretien de dossiers de santé électroniques pour l'ensemble des citoyens de l'Ontario. Bien que l'organisme ait connu certaines difficultés, des progrès importants vers cet objectif ont été réalisés. Presque tous les habitants de l'Ontario ayant eu affaire au système de santé ont désormais un dossier de santé électronique. La plupart des médecins de famille de la province utilisent des dossiers électroniques dans leur cabinet. De plus, la quasi-totalité de l'imagerie diagnostique des hôpitaux est à présent numérique et les résultats de laboratoire clés sont accessibles grâce à un système d'information provincial.

Ces systèmes ont généré une valeur importante pour l'Ontario. Dans son rapport annuel 2015-2016, Inforoute Santé du Canada — l'organisme fédéral-provincial chargé de superviser l'utilisation de solutions numériques innovatrices en santé afin d'améliorer la santé de la population canadienne — a estimé que depuis 2007, les systèmes de santé numérique avaient procuré des avantages estimés à 16 milliards de dollars à l'échelle nationale . Il est reconnu que la part ontarienne de ces avantages nationaux est substantielle. En fait, un rapport préparé par ISC examinant précisément les réalisations de l'Ontario en technologies de la santé montre que la province est à la tête du pays dans plusieurs domaines clés.

Aujourd'hui, je vous écris pour vous demander en votre qualité de conseiller de la première ministre pour les affaires économiques et de président du Conseil consultatif pour la gestion des biens provinciaux d'évaluer et de valider la valeur que ces systèmes ont créée pour l'Ontario, ainsi que pour recommander des manières de les faire progresser vers le niveau supérieur. En particulier, je vous prie d'envisager de conseiller le gouvernement sur deux questions clés avec le soutien d'experts en solutions numériques pour la santé, le cas échéant. Premièrement, je vous prie de fournir au gouvernement une évaluation de la valeur des biens numériques pour la santé de l'Ontario ainsi que des propriétés intellectuelles et de l'infrastructure qui s'y rattachent. Deuxièmement, je vous prie de nous faire des recommandations concernant la manière de maximiser la valeur de ces éléments pour la population ontarienne en améliorant la prestation des soins, l'expérience des patients dans leurs interactions avec le système de santé et, indirectement, la valeur économique produite pour l'économie de l'Ontario. Afin guider l'évaluation, je vous invite à engager un expert international en solutions numériques pour la santé, comme le Dr John Halamka. De plus, veuillez demander l'avis du Bureau du commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'Ontario afin de garantir que toutes les recommandations respectent la protection des renseignements personnels sur la santé.

Je pense que de passer à un système de solutions numériques pour la santé présente des avantages croissants. Conformément au Plan d'action pour un gouvernement numérique annoncé dans le Budget 2016, nous comptons maintenant mettre l'accent sur les patients, après l'avoir mis sur les fournisseurs. L'infrastructure nécessaire pour connecter et outiller les médecins, les hôpitaux et les autres fournisseurs de soins de santé est déjà en place. Maintenant, nous devons nous concentrer sur des outils et des services axés sur les patients et les consommateurs, afin de leur offrir un accès direct aux renseignements sur la santé et à des soins améliorés, notamment la possibilité d'accéder à son propre dossier de santé, de prendre des rendez-vous médicaux en ligne, de faire le suivi des médicaments et de renouveler des ordonnances électroniquement, d'accéder à des services et à des conseils à distance, et plus encore. C'est cette voie qui permettra de répondre aux besoins émergents du public et des patients.

Étant donné que le mandat de Cybersanté Ontario expire à la fin de décembre 2017, il me semble que le moment est opportun de renouveler notre vision en matière de santé numérique, dans le cadre de notre travail visant à transformer notre système de santé de façon à le rendre véritablement axé sur les patients. Mon ministère consultera sous peu des patients, des intervenants de la santé et des experts des solutions numériques pour la santé afin d'établir une nouvelle stratégie des solutions numériques pour la santé. Cependant, nous devons comprendre pleinement la portée et la valeur de nos biens numériques pour la santé existants dans leur totalité, afin de pouvoir progresser avec une nouvelle vision.

Je souhaite préciser très clairement que la protection des renseignements personnels sur la santé doit primer au cours de vos travaux sur des solutions numériques pour la santé et dans les recommandations qui en découleront. Énormément d'énergie, de ressources et d'efforts intellectuels ont été dépensés pour garantir l'intégrité et la confidentialité des renseignements personnels sur la santé des gens. L'objectif de ce travail est de mieux comprendre la valeur de nos biens numériques afin de contribuer à orienter — en tandem avec les conseils d'autres experts — la stratégie ontarienne des solutions numériques pour la santé à venir.

J'espère que vous accepterez ma demande de diriger ce travail et souhaiterais obtenir vos conseils d'ici la fin décembre 2016, afin que nous puissions évaluer ces renseignements avant le début de la dernière année du mandat actuel de l'organisme.

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée,

Dr Eric Hoskins

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h