Annonces du ministère

Mise à jour : Intégration du système de santé

10 février 2017

Nous sommes heureux de partager cette mise à jour sur le travail soutenu par la Loi de 2016 donnant la priorité aux patients. Vous trouverez également cette mise à jour archivée en cliquant sur ce lien. Certaines réponses qui se trouvent dans la foire aux questions accessible en cliquant sur ce lien pourraient aussi vous intéresser.

Des courriels comme celui-ci vous seront transmis régulièrement afin de vous donner de l’information et des mises à jour, que vous pourrez partager avec les membres de votre personnel, les intervenants locaux et autres intervenants et collègues.

Les maillons santé : un modèle de collaboration à l’échelle locale

Partout dans le monde, des collectivités cherchent des façons de mieux structurer leurs systèmes de santé respectifs afin de répondre aux besoins de leurs populations. Le plan d’action Priorité aux patients de l’Ontario, rendu possible par la Loi de 2016 donnant la priorité aux patients, reproduit les efforts consentis à l’échelle internationale pour moderniser et adapter les systèmes de santé pour améliorer les soins aux patients et respecter les enjeux actuels et futurs.

L’approche de l’Ontario est orientée par plusieurs de ces expériences internationales. Même si les systèmes de santé présentent énormément de différences, l’Ontario a tiré des leçons des efforts de réformes d’autres provinces canadiennes, ainsi que du Royaume-Uni, de l’Australie, du Danemark, des états-Unis et d’autres pays. Au sein de nos propres frontières provinciales, il existe de nombreux exemples d’excellence dans le paysage des soins de santé de l’Ontario qui continueront à nous pousser à chercher à innover, tant à l’échelle locale qu’à l’échelle de la province, afin de structurer notre système autour des besoins de ses patients.

Les maillons santé constituent un bon exemple de cela. L’initiative des maillons santé a été établie en 2012 avec l’objectif d’améliorer les soins pour les 1 % à 5 % de la population qui utilisent le plus de services et pour qui la qualité et la coordination des soins n’ont pas été uniformes. Le modèle des maillons santé nécessite d’identifier les patients aux besoins complexes, de les mobiliser, ainsi que leur famille, afin de comprendre leurs besoins globaux, et de coordonner le continuum de soins pour s’assurer que leur plan de soins est géré harmonieusement en fonction des besoins et du contexte de chaque individu. Cette coordination des soins autour du patient survient dans des petites régions géographiques sous la direction des réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS) de l’Ontario.

Dépenses provinciales en santéMaillon santé

Principalement en raison de l’engagement des fournisseurs de soins de santé de première ligne, de la mobilisation des organismes dans l’ensemble de la gamme de soins, ainsi que des partenariats et de la collaboration à l’échelle locale, l’Ontario a réalisé des progrès considérables grâce aux maillons santé. Il y a 82 maillons santé. Ensemble, ils ont élaboré 26 000 plans de soins coordonnés et ont aidé 37 000 patients aux besoins complexes à trouver un fournisseur de soins primaires. Les manières dont chaque maillon santé mobilise les patients, leurs soignants et leur famille sont diversifiées et intéressantes. 

L’expérience ontarienne avec les maillons santé nous enseigne plusieurs choses concernant une meilleure organisation des services autour du patient.

Une de ces choses est l’accent mis sur l’activité locale ou sous-régionale. Les régions des maillons santé permettent de jeter un regard plus aigu sur les besoins d’une population et une approche mieux coordonnée parmi l’éventail de fournisseurs de soins de santé et de services sociaux nécessaires pour répondre à ces besoins. Les nouvelles sous-régions des RLISS décrites dans la mise à jour de la semaine dernière sont en partie fondées sur cette expérience. En fait, selon les modèles de soins de certains RLISS, plusieurs sous-régions concordent avec les limites géographiques des maillons santé existants. Le travail est en cours pour élaborer un plan qui permettrait une éventuelle harmonisation complète dans toute la province.

Nous avons également tiré des leçons du processus clinique et collaboratif qui a émergé du parcours suivi par les maillons santé. Même si l’accent des maillons santé a été mis sur les patients aux besoins complexes, nous savons que plusieurs des approches conçues grâce aux maillons santé pour la participation et la mobilisation du patient et de sa famille, sur l’élaboration de plans de soins coordonnés et sur l’organisation des services autour du patient peuvent être déployées à plus grande échelle. Dans le cadre de la perspective sous-régionale, un accent important sera mis sur la planification.

De même, la direction des RLISS dans les maillons santé illustre bien la valeur de la planification et de la gestion des soins de santé à l’échelle locale. Les RLISS ont été essentiels en appuyant les fournisseurs et les organismes locaux dans la concrétisation des résultats positifs que nous avons vus à ce jour au sein du contexte local dans lequel ils fonctionnent. Les RLISS ont également circonscrit et aidé à éliminer les obstacles à l’échelle provinciale qui entravent l’avancement d’une coordination des soins améliorée.

Ce qui pourrait cependant s’avérer encore plus instructif concernant les maillons santé est ce qui survient lorsque l’innovation locale est élargie au moyen de la direction locale, de partenariats collaboratifs et de la mobilisation des patients. L’un des nombreux exemples de cela est le Maillon santé rural de Hastings.

Situé dans le RLISS du Sud-Est, le Maillon santé rural de Hastings est coordonné par le Centre de santé communautaire Gateway en partenariat avec un vaste éventail de fournisseurs et d’organismes de services.

Grâce à l’utilisation d’un intervenant pivot, les patients aux besoins complexes ont été aiguillés vers une gamme de services de santé et de services sociaux répondant à leurs besoins individuels. Cela comprend des aiguillages vers des spécialistes, des centres d’accès aux soins communautaires (CASC) et des Services communautaires de soutien, ainsi que des sociétés Alzheimer, des organismes de logement, des soins de relève et des services par le truchement du Réseau Télémédecine Ontario (RTO). 87 % des médecins oeuvrant au sein du Maillon santé rural de Hastings utilisent les services de l’intervenant pivot pour aiguiller leurs patients vers les services dont ils ont besoin.

Les premiers résultats découlant de ces partenariats locaux sont impressionnants. Tous les clients du maillon santé ont reçu un bilan comparatif des médicaments. Le nombre de visites évitables au service des urgences a chuté de 87 %. Les admissions et les réadmissions à l’hôpital non nécessaires pour cette population cible ont diminué de 83 %, alors que la durée de séjour à l’hôpital a été réduite de 73 %.

L’an dernier, l’Association des centres de santé de l’Ontario (ACSO) a honoré le Maillon santé rural de Hastings dans le cadre de son Prix du changement transformateur (en anglais seulement).

Un autre élément impressionnant concernant le Maillon santé rural de Hastings et d’autres organismes du même genre est la mobilisation profonde des patients aux besoins complexes. Grâce à la mobilisation des patients et de leurs fournisseurs autour de la planification et de la prestation des soins, les maillons santé peuvent créer un solide profil clinique de leurs clients, mais ils peuvent aussi sensibiliser la population sur d’autres facteurs ayant des répercussions sur leur santé et leur bien-être. Dans la région rurale de Hastings, les clients fournissent des renseignements sur leur contexte en matière de logement, leur sécurité alimentaire, leur isolement social, les embûches au transport, leur statut d’emploi, leur éducation et leur revenu, afin que tous ces éléments puissent être abordés lors de l’élaboration de la meilleure approche possible pour leurs soins de santé.

Les maillons santé nous démontrent qu’en combinant une stratégie provinciale, une direction locale, des partenariats collaboratifs entre les services de soins primaires, communautaires et à domicile dans les sous-régions et une mobilisation profonde des patients et des soignants, on peut parvenir à créer un système qui donne véritablement la priorité aux patients.

D’autres mises à jour seront proposées

Vous pouvez vous attendre à recevoir des mises à jour régulières comme celle-ci au fur et à mesure que nous progressons ensemble.

Prochain webinaire du 27 février 2017

Vous entendrez aussi parler de nous bientôt concernant notre prochain webinaire, qui devrait se dérouler le 27 février 2017, de 14 h à 16 h. Cela constituera une autre occasion de partager des mises à jour et de poser des questions.

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez envoyer un courriel à patientsfirst@ontario.ca.

Si vous souhaitez faire partie de notre liste de diffusion et recevoir ces mises à jour, veuillez envoyer un courriel à patientsfirst@ontario.ca.

Pour en savoir plus
Courriel : patientsfirst@ontario.ca