Annonce du ministère


Ce document a été publié sous le régime d’un gouvernement précédent.

Dre Helena Jaczek, ministre de la Santé et des Soins de longue durée

2 mars 2018

Nous sommes heureux de vous informer que la Dre Helena Jaczek est la nouvelle ministre de la Santé et des Soins de longue durée ainsi que la présidente du Conseil des ministres. Elle était précédemment ministre des Services sociaux et communautaires ainsi qu’adjointe parlementaire à la ministre de la Santé et des Soins de longue durée, au ministre de l’Environnement et au ministre de la Promotion de la santé.

La Dre Jaczek a aussi siégé au Comité permanent de la politique sociale, en tant que vice‑présidente du Comité permanent des affaires gouvernementales, au Comité spécial de la santé mentale et des dépendances et au Comité permanent des finances et des affaires économiques.

Après son arrivée au Canada à l’âge de 12 ans, en provenance d’Angleterre, la Dre Jaczek a obtenu son diplôme de médecine et sa maîtrise en sciences de la santé à l’Université de Toronto. Elle est également titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de la Schulich School of Business, Université York.

Après avoir travaillé pendant de nombreuses années en médecine générale à l’Hôpital Women’s College à Toronto, la Dre Jaczek est devenue médecin hygiéniste et commissaire des services de santé de la municipalité régionale de York. Pendant ses 18 années à ce poste, elle a assumé la responsabilité de la santé publique, des services d’ambulance terrestre et des soins de longue durée dans une région de plus d’un million d’habitants.

La Dre Jaczek a été active au sein de nombreux organismes communautaires comme la Fondation ontarienne de régénération des Grands Lacs, le York Centre for Children, Youth and Families, le Conseil régional de santé du district de York, Giant Steps Toronto et le Newmarket Stingrays Swim Club. Elle a fait du bénévolat auprès du Toronto Region Immigrant Employment Council et a servi de mentor à des professionnels formés à l’étranger.
                     
Nous avons hâte de travailler avec la ministre Jaczek afin de continuer à transformer le système de santé.

« J’anticipe avec plaisir de dialoguer avec les intervenants sur la transformation et l’intégration du système de soins de santé, et je m’engage à faire part de nos progrès en la matière régulièrement grâce à ce bulletin. »

L’hon. Dre Helena Jaczek

La clinique ophtalmologique mobile du Nord de l’Ontario : Réduire les obstacles à l’accès aux services de soins de la vue

Dans cette édition de Mise à jour sur l’intégration du système de santé, nous mettons l’accent sur la clinique ophtalmologique mobile de l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA), qui est un volet de la transformation permanente de notre système de santé pour accroître l’accès, l’équité et l’intégration, ainsi que pour améliorer l’expérience des patients.

En 2017, Qualité des services de santé Ontario (QSSO) a publié Santé dans le Nord : Rapport sur la géographie et la santé de la population des deux régions du Nord de l’Ontario. Le rapport se penche sur l’équité en matière de santé dans le Nord de l’Ontario, en explorant l’accès aux services et l’état de santé des personnes qui vivent dans le territoire des Réseaux locaux d’intégration des services de santé du Nord-Est et du Nord-Ouest. Il décrit les différences en matière d’accès et d’état de santé entre les populations du Nord de l’Ontario et d’autres parties de la province et énumère plusieurs efforts déployés pour abolir les obstacles et réduire ces disparités.


Les RLISS du Nord-Est et du Nord-Ouest couvrent environ 860 000 kilomètres carrés, ce qui représente environ 80 % de la superficie de la province et la taille de la France et du R.-U. combinés. Cette région diversifiée est le foyer de 800 000 personnes, ce qui constitue environ 6 % de la population ontarienne, avec une riche diversité incluant des Ontariennes et des Ontariens des Premières nations, Inuits, Métis et francophones, ainsi que ceux qui vivent dans des collectivités urbaines, rurales et éloignées. Même si des avancées considérables ont été faites, des enjeux subsistent encore pour accéder aux services de santé dont la population a besoin.

Réduire les iniquités en santé et les obstacles à l’accès est un objectif clé de Priorité aux patients : Plan d’action en matière de soins de santé. Cela exige d’examiner attentivement les programmes et les services afin d’évaluer la façon dont ils contribuent à ces objectifs. La clinique ophtalmologique mobile du Nord, exploitée par l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA), illustre la façon dont un programme innovateur peut aborder des enjeux particuliers (comme un vaste territoire) et avoir des répercussions positives sur la réduction des iniquités en santé et des obstacles à l’accès.

Fondée en 1972, la clinique ophtalmologique mobile est un programme qui offre à plus de 4 000 Ontariennes et Ontariens du Nord des services de santé de la vision essentiels chaque année, dans leur propre collectivité. La clinique ophtalmologique mobile se déplace dans 30 collectivités de tout le Nord ontarien afin d’offrir des services de santé oculaire auxquels il serait autrement difficile d’accéder en raison des grandes distances entre ces collectivités et les services de soins des yeux. Il s’agit d’une clinique de soins des yeux complètement équipée, qui comprend une réception et une salle d’attente, une zone pour le dépistage visuel et une salle d’examen médical.

Le Dr Steve Kosan, ophtalmologiste, examine le patient Tab Roos dans la clinique ophtalmologique mobile à Kenora. REG CLAYTON/Kenora Daily Miner and NewsLes services ophtalmologiques prodigués grâce à la clinique ophtalmologique mobile permettent le diagnostic et le traitement précoces des maladies oculaires avec l’objectif de prévenir la cécité dans les collectivités éloignées et du Nord où des services de base de soins des yeux ne sont pas facilement accessibles. Pour plusieurs patients de la clinique mobile, ce service est synonyme d’une chance de détecter précocement un éventuel trouble oculaire – et une possibilité accrue de recevoir un traitement et d’éviter une perte de vision.

Alors que la clinique vient de souligner sa 45e année d’activité, la province a récemment investi des fonds supplémentaires afin d’améliorer l’infrastructure du programme. Cela comprend un remplacement de la clinique ophtalmologique mobile, qui a été réaménagée pour améliorer l’accessibilité et la confidentialité, afin de mieux permettre des examens des yeux complets pour les patients desservis par cet important programme. Cet investissement dans la clinique ophtalmologique mobile de l’INCA n’est que l’une des façons dont les obstacles à l’accès sont abolis dans le Nord de l’Ontario. 




Gardez le contact

Nous souhaitons recevoir vos commentaires et nous voulons vous transmettre l’information dont vous avez besoin. Si vous avez des questions ou des commentaires ou si vous souhaitez faire partie de notre liste de diffusion et recevoir ces mises à jour, veuillez envoyer un courriel à patientsfirst@ontario.ca.

Vous pouvez trouver la présente mise à jour archivée et une foire aux questions.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h