Salle de presse

Communiqués

On rappelle aux Ontariens de se protéger contre les moustiques et les tiques

Réduisez les risques du virus du Nil occidental et de la maladie de Lyme

Le 11 août 2011

Nouvelles

Les populations de moustiques porteurs du virus du Nil occidental sont à la hausse dans toute la province. Les Ontariennes et Ontariens doivent continuer à prendre les précautions nécessaires pour réduire les risques de contracter le virus.

La Dre Arlene King, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, rappelle à la population qu'il faut continuer à suivre les consignes suivantes pour se protéger contre les piqûres de moustiques :


Il est également important de nettoyer les principaux endroits où les moustiques se reproduisent, en éliminant régulièrement les accumulations d'eau stagnante à proximité des habitations.

La plupart des personnes qui présentent des symptômes éprouvent des malaises légers, notamment de la fièvre, des maux de tête, des douleurs généralisées, des nausées, des vomissements et une éruption cutanée sur la poitrine, l’estomac ou le dos. Les symptômes plus graves peuvent comprendre une faiblesse musculaire, de la rigidité dans le cou, de la confusion, des tremblements, des engourdissements et une sensibilité soudaine à la lumière. Les symptômes apparaissent généralement 2 à 15 jours après la piqûre d’un moustique infecté.

On rappelle aussi à la population ontarienne que les morsures de tiques sont dangereuses. La maladie de Lyme est une maladie rare, mais grave qui peut se transmettre à l'être humain par la morsure d'une tique infectée. Le risque de contracter la maladie de Lyme est faible, mais si une infection n'est pas traitée, il peut s'ensuivre des complications affectant le coeur, le système nerveux et les articulations.

Il y a plusieurs moyens de prévenir les morsures de tiques :


Si vous vous trouvez dans une région de la province où il y a davantage de risques d'exposition aux tiques porteuses de la maladie de Lyme, examinez votre corps au moins une fois par jour pour détecter les tiques, Si vous trouvez une tique, enlevez-la avec des pinces. Saisissez-la le plus près possible de votre peau. D’un mouvement continu, retirez-la de votre peau, doucement, mais fermement. Idéalement, vous devriez la garder en vie et la mettre dans un bocal ou une bouteille à bouchon dévissable pour l'apporter au bureau de santé local aux fins d’analyses.

CITATIONS

« Le risque de contracter le virus du Nil occidental est faible, à condition de prendre des précautions appropriées pour se protéger. J'encourage tout le monde en Ontario à continuer à prendre les précautions nécessaires pour se protéger contre les piqûres de moustiques et les morsures de tiques. »
— Dre Arlene King, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario

FAITS EN BREF


EN SAVOIR DAVANTAGE

Renseignez-vous sur le virus du Nil occidental.

Renseignez-vous sur la maladie de Lyme.


Renseignements (médias) :

Andrew Morrison,  416 314-6197
MSSLD

Pour en savoir plus

Vous êtes journaliste et avez une question concernant une idée originale ou vous avez des commentaires au sujet de la façon dont la section des nouvelles pourrait mieux vous servir? Alors, envoyez-nous un courriel à: media@moh.gov.on.ca.

Ligne Médias
Sans frais : 1-888-414-4774
À Toronto, faites le : 416-314-6197

Information pour le public
Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario
au 1 800 268-1154
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h