Professionnels de la santé

Volet Subventions de recherche du MSSLD

Questions de recherche appliquée en santé (QRAS)

Une Question de recherche appliquée en santé (QRAS) est une question posée par un décideur ou un fournisseur dans le système de santé afin d’obtenir des données probantes issues de la recherche pour éclairer la planification, les politiques et l'élaboration de programmes qui seront utiles à l'ensemble du système de santé de l'Ontario.

Organismes/programmes/projets de recherche financés par le Ministère

Des organismes/programmes/projets de recherche financés par le Ministère soumettent des QRAS provenant du système de soins de santé dans son ensemble. Pour les coordonnées des personnes-ressources à l'égard des QRAS à l'intention des organisations/programmes de recherche financés par le Ministère, veuillez consulter l'annexe aux lignes directrices des QRAS.

Si les organisations/programmes/projets de recherche financés par le Ministère qui sont indiqués ci-dessous ne peuvent pas répondre à vos questions, l'Unité de  la planification et de la gestion pour la recherche pourrait peut-être vous aider à trouver d'autres prestataires de recherche qui seraient en mesure d'y répondre. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche au ResearchUnit@Ontario.ca.

Rapport pour les QRAS

Les Lignes directrices relatives aux QRAS fournissent des renseignements destinés tant aux fournisseurs de recherche qu'aux utilisateurs de connaissances. Si vous avez besoin des formulaires de rapport pour les QRAS, veuillez nous contacter.


formulaires du fournisseur de recherche

  • Rapport trimestriel sur le plan de travail des QRAS
  • Résumé des conclusions de la QRAS

 


Directives concernant les questions de recherche appliquée en santé (QRAS)

Introduction

La Direction de la recherche, de l'analyse et de l'évaluation de la Division des politiques et de la planification stratégiques de santé du ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) appuie la recherche de pointe dans le domaine de la santé ainsi que les activités d'application de connaissances au profit du système de santé de l'Ontario. Cette recherche fournit des données, des analyses et des connaissances qui contribuent à établir de solides assises fondées sur des données probantes favorisant l'innovation et la prise de décisions liées à l'amélioration du système de santé de l'Ontario. L'entente de financement établie par la Direction de la recherche, de l'analyse et de l'évaluation, par l'entremise du Fonds de recherche sur le système de santé (FRSS), exige que la plupart des instituts, des centres, des programmes et des projets de recherche consacrent une portion de leurs fonds annuels de recherche, versés par le MSSLD, à des questions de recherche appliquée en santé (QRAS).

Une QRAS est une question posée par une personne responsable de l'élaboration des politiques du système de santé ou un fournisseur de soins afin d'obtenir des données probantes de recherche dans le but d'éclairer la planification et l'élaboration des politiques et des programmes qui profiteront à l'ensemble du système de santé de l'Ontario.

Le processus des QRAS :

Principes


Participants


Trois types de réponses par les fournisseurs de recherche

  1. Réponse rapide – Des renseignements préliminaires sont fournis en une semaine ou moins à l'aide d'une réponse « à première vue », p. ex., opinion d'expert ou examens systématiques, articles ou rapports pertinents sur un sujet donné en matière de politique.
  2. Rapport de recherche ou rapport technique – De quatre à huit semaines de travail pour faire une synthèse rapide des données probantes existantes sur un sujet donné. Le produit final peut être un exposé ou un rapport. Au terme de la QRAS, le chercheur remplira le Résumé des conclusions de la QRAS, qui sera largement diffusé une fois rempli.
  3. Projet de recherche – Lorsqu'il est confirmé que de nouvelles connaissances doivent être générées, c.-à-d. que les connaissances existantes ne permettent pas de répondre aux besoins en matière de planification ou d'élaboration des politiques, de nouveaux projets de recherche seront mis sur pied. Ceux-ci pourront durer plusieurs mois ou plusieurs années, selon le projet. Dans le cas des projets à plus long terme, on s'attend à ce que des renseignements soient fournis au cours de l'exercice pour lequel le financement a été accordé. Les établissements doivent communiquer avec l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche avant d'entreprendre des projets à long terme. Les organismes ne doivent pas entreprendre de projets de recherche échelonnés sur plusieurs années lorsqu'ils disposent d'une entente de financement d'une année, à moins qu'ils soient en mesure de produire des conclusions intérimaires ou préliminaires au cours de la période de financement. À la fin du projet, le chercheur remplira le Résumé des conclusions de la QRAS, qui sera largement diffusé. Les conclusions intérimaires ou préliminaires ne seront pas diffusées.

Il est entendu que ce ne sont pas toutes les questions qui donneront lieu à une recherche.

Processus et calendrier

Le processus des QRAS se poursuivra tout au long de l'année de financement. Les utilisateurs des connaissances doivent se rappeler qu'au fur et à mesure que l'année de financement progresse, les fournisseurs de recherche peuvent avoir une moins grande capacité à entreprendre de nouveaux projets parce qu'ils peuvent avoir épuisé les fonds consacrés aux QRAS. Les fournisseurs de recherche devraient limiter leurs travaux aux projets qui donneront certains résultats au cours de la période pour laquelle le financement est confirmé.

Processus des QRAS

  1. L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche lance le processus des QRAS pour chaque année de financement (du 1er avril au 31 mars)
    • Les fournisseurs de recherche peuvent acheminer l'annonce aux utilisateurs des connaissances à l'échelon local.
  2. Communication entre l'utilisateur des connaissances et le fournisseur de recherche
    • L'utilisateur des connaissances communique avec le fournisseur de recherche possible, avec copie à l'Unité de recherche.
    • L'utilisateur des connaissances et le fournisseur de recherche discutent de la portée de la QRAS.
    • Le fournisseur de recherche fait parvenir le formulaire de demande dûment rempli de l'utilisateur des connaissances à ResearchUnit@ontario.ca
  3. L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche identifie les travaux antérieurs pertinents et fournit un soutien au besoin
    • L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche effectue une recherche dans les archives internes et partage les travaux antérieurs qui sont terminés avec l'utilisateur des connaissances et le fournisseur de recherche.
    • L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche fournit également, sur demande, un soutien tout au long du processus.
  4. Début des travaux
    • Le fournisseur de recherche informe l'Unité de recherche de la question qui sera étudiée et il entreprend les travaux.
  5. Rapport d'étape de la recherche
    • Le fournisseur de recherche soumet à l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche le rapport trimestriel sur le plan de travail concernant toutes les QRAS présentées (p. ex., analyse de la portée, acceptée, achevée, en suspens, refusée, renvoyée) au cours de l'année de financement faisant l'objet du rapport.
  6. Présentation des résultats intérimaires ou préliminaires
    • Pour les réponses de type 2 ou 3, le fournisseur de recherche organise une réunion avec l'utilisateur des connaissances et l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche, au besoin, afin de présenter un rapport intermédiaire ou préliminaire.
  7. Communication des résultats de la recherche
    • Le fournisseur de recherche communique la réponse à l'utilisateur des connaissances, avec copie à l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche. L'information peut maintenant être diffusée à grande échelle.
  8. Transfert et diffusion des connaissances
    • Pour les réponses de type 2 ou 3, le fournisseur de recherche fait parvenir à l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche le résumé des conclusions de la QRAS (formulaire d'une page).
    • L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche travaille avec les fournisseurs de recherche afin d'identifier des occasions appropriées de transfert des connaissances.

Les responsabilités des fournis s eurs de recherche

Les fournisseurs de recherche devront :


Les responsabilités des utilisateurs des connais s ances

Les utilisateurs des connaissances devront :

Les responsabilités de l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche

L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche devrait :

Haut de page


Foire aux questions


Qu'est-ce qu'une question de recherche appliquée en santé (QRAS)?

Une QRAS est une question posée par un utilisateur des connaissances du système de santé qui souhaitent obtenir des données probantes qui peuvent être appliquées au profit du système de santé de l'Ontario ou afin de l'améliorer. Les établissements, les centres et les projets de recherche subventionnés par la Direction de la recherche, de l'analyse et de l'évaluation sont chargés de répondre aux QRAS afin d'éclairer la planification et l'élaboration des politiques et des programmes qui renforceront le système de santé de l'Ontario.

Pouvez-vous fournir des exemples d'utilisateurs des connaissances?

Les utilisateurs des connaissances comprennent le personnel chargé de l'élaboration des politiques, les planificateurs et les décideurs du système de santé de l'Ontario. Ceux-ci comprennent, notamment, les ministères de l'Ontario, les réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS), les hôpitaux (de soins actifs et de réadaptation), les associations et les organismes provinciaux (p. ex., Qualité des services de santé Ontario, Santé publique Ontario). Les fournisseurs de recherche peuvent également suggérer leurs propres utilisateurs des connaissances à l'échelon local.

Pouvez-vous fournir des exemples de fournis s eurs de recherche?

Les fournisseurs de recherche sont les instituts, les centres, les programmes ou les projets de recherche qui ont reçu des fonds de la Direction de la recherche, de l'analyse et de l'évaluation, par l'entremise du Fonds de recherche sur le système de santé (FRSS), dans le cadre d'une entente de responsabilisation en matière de paiements de transfert. (Les programmes et projets de transfert et d'échange de connaissances du FRSS sont exclus du processus des QRAS). Une liste complète des fournisseurs de recherche est disponible sur demande en communiquant avec : ResearchUnit@ontario.ca.

L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche fera-t-elle une prés élection des utilisateurs des connaissances?

Non, l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche ne fera pas une présélection des utilisateurs des connaissances. C'est aux fournisseurs de recherche qu'il incombera de déterminer si les données probantes recherchées pourront avoir des retombées sur les décisions relatives à la planification, aux politiques ou aux programmes touchant la santé et le système de santé afin d'être admissibles comme une QRAS. L'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche fournira sur demande une aide et des conseils aux fournisseurs de recherche. Les QRAS doivent être approuvées par écrit par un décideur de niveau supérieur de l'organisme de l'utilisateur des connaissances (p. ex., sous-ministre adjoint, directeur général).

Les organismes qui n'ont pas reçu le premier courriel d'information peuvent-ils participer au processus des QRAS comme utilisateurs des connaissances et les échanges de connaissances avec eux seront-ils « acceptés » comme des produits des QRAS aux fins des rapports au MSSLD?

Oui. Les fournisseurs de recherche peuvent réacheminer le courriel d'information de l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche à des utilisateurs des connaissances à l'échelon local. Il incombe à l'organisme de recherche de veiller à ce que la collaboration avec les utilisateurs des connaissances et les produits des QRAS qui en résultent soient conformes aux exigences des QRAS.

Avant le lancement du processus annuel des QRAS, certains utilisateurs des connaissances avaient déjà communiqué avec des fournisseurs de recherche afin d'entreprendre des activités liées aux QRAS. Le fournisseur de recherche doit-il en informer l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche?

Oui, les fournisseurs de recherche doivent indiquer ces activités dans le rapport trimestriel sur le plan de travail de la QRAS qui doit être soumis à l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche. Un Formulaire de demande d'une QRAS par l'utilisateur des connaissances devrait aussi être soumis à ResearchUnit@ontario.ca

Existe-t-il des restrictions concernant les droits de publication des scientifiques ou les droits de propriété des données?

Que se passe-t-il lorsqu'une question posée semble rechercher des données visant à faire la promotion d'une position plutôt que de demander des données probantes et des conseils?

La recherche réalisée dans le cadre des QRAS vise à éclairer la planification et l'élaboration des politiques et des programmes qui profiteront à l'ensemble du système de santé de l'Ontario. Les données probantes découlant de la recherche qui sont présentées aux utilisateurs des connaissances doivent être équilibrées et refléter l'ensemble des données factuelles. Par exemple, les utilisateurs des connaissances peuvent demander un résumé de toutes les données probantes liées à une politique ou à un programme, mais ils ne peuvent demander uniquement les exemples réussis de mise en œuvre. Les demandes qui visent à appuyer des positions particulières sont inappropriées et échappent à la portée du processus des QRAS.

Quels documents dois-je remplir?

Les utilisateurs des connaissances :

Les fournisseurs de recherche :

Que se passe-t-il si le fournisseur de recherche ne peut terminer les travaux proposés avant la fin de l'entente de financement?

La recherche sur les QRAS doit être achevée durant la période pendant laquelle l'entente de financement est en vigueur. Un fournisseur de recherche peut déterminer dès le début, lors de l'analyse de la portée de la QRAS, que la question exige une recherche plus poussée et qu'il pourrait être difficile de la terminer à la date demandée ou avant la fin de la période de financement. Le fournisseur de recherche devrait communiquer cette constatation directement à l'utilisateur des connaissances et à l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche. Le fournisseur de recherche et l'utilisateur des connaissances peuvent ensuite collaborer, et demander au besoin les conseils de l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche, afin de déterminer si un produit intérimaire ou préliminaire peut être réalisé au cours de la période de financement. Le fournisseur de recherche doit également indiquer dans le rapport trimestriel sur le QRAS plan de travail se prolongera au-delà de la période de financement.

Le fournisseur de recherche, l'utilisateur des connaissances et l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche peuvent également convenir de soumettre la QRAS à une date ultérieure (en soulignant qu'aucun engagement ne peut être pris au-delà de la période de financement).

Quand les fournisseurs de recherche doivent-ils communiquer avec l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche?

Qui s'occupera de la diffusion des résultats lorsque la recherche sera terminée?

Selon la nature des travaux, la diffusion pourrait nécessiter une collaboration entre le fournisseur de recherche, l'utilisateur des connaissances et l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche. La méthode de diffusion dépendra également de la nature des travaux.

Le ministère a l'intention de créer un référentiel public dans lequel il sera possible de rechercher les résumés des conclusions des rapports à jour et antérieurs sur les QRAS. Ce référentiel sera éventuellement disponible sur le site Web de l'Unité de la planification et de la gestion pour la recherche.

Haut de page


Liste des personnes-ressources des fournisseurs de recherche

Promotion de la santé

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

De l’évaluation à l’action : intégrer la voix des enfants autochtones (EAA)

De nombreux enfants autochtones vivent dans des collectivités rurales ou éloignées au sein desquelles les services de santé sont planifiés et fournis localement, mais ont rarement fait l’objet d’une évaluation. Une équipe de chercheurs en santé infantile et de chefs de file en santé autochtone examine l’impact d’un modèle d’évaluation personnalisé (EEA) en partenariat avec huit communautés autochtones. Ce programme va définir des profils de santé infantile, nous déterminerons en quoi ces renseignements influent sur la prise de décisions et nous renforcerons les possibilités d’obtenir des données probantes à l’échelle locale pour améliorer la santé des enfants. En outre, il va évaluer l’efficacité des programmes holistiques PLAY fondés sur le droit au jeu (« Right to Play ») et sur la pleine conscience artistique (« Arts-based mindfulness »). Si son efficacité est prouvée, le modèle EEA pourra être déployé dans toute la province.

Dre Nancy Young
Courriel : NYoung@laurentian.ca

Performance et durabilité du système de santé

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

Exploiter les données probantes et les perspectives des patients pour assurer l’excellence du système de santé

Les principaux axes d’intervention de ce programme proposé par l’Université McMaster dans le cadre du McMaster Health Forum et du Centre for Health Economics and Policy Analysis sont les suivants : 1) coproduire des données probantes dans le cadre de la recherche sur les enjeux systémiques et en favoriser l’utilisation (p. ex. des synthèses rapides); 2) déterminer quelles sont les perspectives des patients pour étayer les décisions à l’échelle du système (p. ex. en consultant des groupes de citoyens); 3) définir et évaluer des approches permettant d’associer les données probantes et les perspectives avec d’autres éléments influençant la prise de décisions (p. ex. en dialoguant avec les parties prenantes); 4) faire participer les utilisateurs de connaissances à tous les aspects du travail et les aider à mettre en application les enseignements tirés (c.-à-d. mettre en œuvre l’application des connaissances intégrée).

Gioia Buckley
Courriel : buckle@mcmaster.ca   

Réseau de recherche sur le rendement du système de santé (RRRSS)

Le Réseau de recherche sur le rendement du système de santé vise principalement à comprendre les trajectoires en matière de santé au fil du temps, en particulier chez les personnes ayant des besoins complexes dans les domaines de la santé et des services sociaux. Souvent, ces personnes ont plusieurs problèmes chroniques de santé physique et mentale ou approchent de la fin de leur vie. Ce programme cherchera à mieux comprendre leurs besoins et la façon dont elles utilisent actuellement le système de santé, ainsi qu’à trouver des solutions pour améliorer les résultats. Le RRRSS participe à l’évaluation du renouvellement du système de santé de l’Ontario, notamment des maillons santé et des soins regroupés. En outre, il étudiera le fonctionnement d’autres systèmes de santé pour déterminer comment mettre en place un système de santé apprenant axé sur la personne à l’échelle de la population.

Jessica Della-Schiava
Courriel : hsprn@utoronto.ca

Santé mentale et dépendances

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

Intégrer les services de traitement des lésions cérébrales, des problèmes de santé mentale et des dépendances

Bien que les lésions cérébrales traumatiques (LCT) et les problèmes de santé mentale et de dépendance soient des pathologies courantes, leur prise en charge est souvent fragmentée et insuffisante. Ce programme vise à intégrer les services de traitement des lésions cérébrales et les soutiens en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances, dans le cadre de quatre projets interconnectés. Il permettra d’analyser les mégadonnées relatives aux conséquences des LCT sur les résultats en matière de santé et l’utilisation des services, de définir les caractéristiques essentielles du soutien au logement et de déterminer quelles sont les lacunes en matière de connaissances du personnel œuvrant auprès des femmes et des hommes ayant commis des actes criminels, ainsi que des femmes victimes de violence entre partenaires intimes faisant partie de ce groupe de population. Les résultats aideront les décideurs à mettre en place des politiques fondées sur des données probantes et à modifier les pratiques.

Dre Angela Colantonio
Courriel : angela.colantonio@utoronto.ca

Améliorer les systèmes de soutien et les résultats en matière de santé des personnes sans abri

Les personnes sans abri ont des taux élevés de maladies mentales et physiques, et certaines d’entre elles font fréquemment l’objet d’une prise en charge hospitalière. Ce programme de recherche contribuera à améliorer les systèmes de soutien et les résultats en matière de santé des personnes sans abri, à accroître la viabilité du système de santé et à guider les efforts visant à mettre fin à l’itinérance en Ontario. Il apportera des réponses à certaines questions pratiques importantes visant l’efficacité à long terme des programmes Priorité au logement, la mise à l’échelle des solutions de lutte contre l’itinérance dans les villes de l’Ontario, les stratégies de lutte contre l’itinérance chez les Autochtones, ainsi que les innovations dans la coordination des services aux personnes sans abri ayant un trouble mental.

Evie Gogosis
Courriel : gogosise@smh.ca

Dépendance aux opioïdes dans les collectivités rurales, éloignées et du Nord : pleins feux sur la santé des mères, des enfants et des familles autochtones

Ce programme de recherche et d'application des connaissances concernera les effets de l'utilisation des opioïdes sur la santé des mères, des enfants et des familles autochtones. Le programme menant à un certificat de travailleuse de soutien aux mères et aux nouveau-nés (« Maternal Infant Support Worker Certificate Program ») permettra de former des femmes, dans les Premières Nations éloignées, à fournir un soutien durant la grossesse et la période néonatale aux jeunes femmes utilisant des opioïdes. Le programme de l'école secondaire Dennis Franklin Cromarty (« DFC High School Program ») permettra aux adolescents autochtones d'accroître leurs connaissances sur les différences entre les sexes, les rôles familiaux, la santé génésique et la consommation d'alcool et de drogues. Ces deux interventions permettront d'améliorer l'accès à des programmes d'éducation et de prise en charge en matière de santé génésique adaptés sur le plan culturel et tenant compte des différences entre les sexes. Les résultats de l'étude sont susceptibles d'appuyer l'élaboration de programmes similaires destinés aux mères, aux enfants et aux familles vulnérables à l'échelle de l'Ontario.

Dre Mary Ellen Hill
Courriel : maryellen.hill@lakeheadu.ca

Modèle régional de mobilisation des connaissances pour les stratégies en matière de bien-être mental des membres des Premières Nations : s’appuyer sur les connaissances et les réseaux locaux pour agir efficacement à l’échelle provinciale et nationale

En travaillant en étroite collaboration avec cinq Premières Nations dans la région du Sud-Ouest, ce programme recueillera des données locales que nous utiliserons pour élaborer des stratégies de bien-être communautaire permettant de répondre aux problèmes de santé mentale, de consommation d’alcool et de drogues/dépendance et/ou de violence. Sur la base des nombreuses données obtenues par différentes méthodes, chaque communauté définira un axe d’intervention stratégique prioritaire et utilisera la recherche participative pour élaborer des stratégies de bien-être globales et adaptées sur le plan culturel dans le domaine prioritaire choisi. Ce programme permettra de définir des modèles exemplaires de mise en application des connaissances ainsi que des stratégies de bien-être élaborées par et pour les membres des Premières Nations, dans des domaines hautement prioritaires, aux fins de diffusion et de mise en œuvre dans l’ensemble de la province.

Dre Samantha Wells
Courriel : Samantha.wells@camh.ca

Amélioration de la qualité et sécurité

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

Programme ontarien de prise en charge de la douleur passagère et d’utilisation sécuritaire des opioïdes : réduire la douleur et améliorer les pratiques d’usage des opioïdes après une intervention chirurgicale chez les patients ayant des douleurs chroniques complexes

Après une intervention chirurgicale, un patient sur cinq a des douleurs chroniques. La prise en charge des patients dépendants aux opioïdes qui doivent se faire opérer est insuffisante et inadaptée. Dans la plupart des cas, on augmente leurs doses d’opioïdes de 200 à 300 p. 100 après l’intervention et on les renvoie chez eux sans suivi approprié. Notre service de prise en charge de la douleur passagère (« Transitional Pain Service » ou « TPS »), qui est reconnu dans le monde entier, produit des données de haute qualité dans un domaine de la médecine qui n’en comprend pas d’autres. Ce programme va (1) mener un essai contrôlé randomisé sur plusieurs sites comparant l’intervention effectuée au sein du TPS avec une intervention de contrôle, sur la base de deux résultats coprimaires : le sevrage aux opioïdes et l’amélioration des fonctions un an après l’intervention chirurgicale chez les patients dépendants aux opioïdes; (2) évaluer le rapport coût-efficacité de ce programme; (3) recueillir des données qualitatives détaillées pour fournir un éclairage sur les 1,9 million d’Ontariennes et d’Ontariens qui utilisent actuellement des opioïdes pour soulager la douleur et qui éprouvent des difficultés à la gérer.

Dr Hance Clarke
Courriel : Hance.Clarke@uhn.ca

Fournir des soins centrés sur les femmes tout au long de leur vie

En Ontario, les femmes sont moins susceptibles que les hommes de recevoir les soins dont elles ont besoin. La prestation de soins centrés sur les femmes adaptés à leur pathologie, à l’étape de leur vie et à leur environnement de soins peut améliorer les expériences et les résultats en matière de santé et réduire les coûts des soins de santé. Ce programme incitera les patients et les professionnels de la santé à élaborer des stratégies et des éléments de mesure permettant de fournir des soins centrés sur les femmes et de les évaluer dans des domaines où les problèmes d’équité/de qualité en matière de santé sont connus : planification familiale, carcinome canalaire in situ, réadaptation cardiaque et dépression. Les résultats pourront servir de modèle pour évaluer les soins centrés sur les femmes dans d’autres pathologies, ainsi que les soins centrés sur les hommes.

Dre Anna Gagliardi
Courriel : anna.gagliardi@uhnresearch.ca

Améliorer l’efficacité et la viabilité du système de santé par le biais de la politique pharmaceutique : le Réseau de recherche sur les politiques ontariennes en matière de médicaments

Le Réseau de recherche sur les politiques ontariennes en matière de médicaments (RRPOM), qui a été établi en 2008, regroupe des chercheurs sur les politiques de médicaments de tout l’Ontario. Sa création a offert un environnement de recherche novateur permettant d’utiliser des bases de données sur la santé représentatives de la population afin de répondre rapidement aux demandes des responsables des politiques de l’Ontario, qui ont besoin de données de recherche de haute qualité et pertinentes en temps utile pour étayer les décisions en matière de politiques de médicaments. Le RRPOM a fait ses preuves et constitue un modèle hautement productif et efficace de collaboration entre les chercheurs et les responsables des politiques. Grâce au soutien continu du FRSS, ce travail profitera à un éventail plus large de décideurs et permettra ainsi d’améliorer la vie des citoyens en Ontario et dans l’ensemble du Canada, ainsi qu’à l’échelle internationale.

Samantha Singh
Courriel : Samantha.Singh@ices.on.ca

Les soins de santé primaires, fondement de la performance, de l’intégration et de la viabilité du système de santé : INSPIRE-PHC-2

Ce programme aborde les principaux défis du système de santé, à savoir l’accès équitable à des soins de santé primaires de qualité et l’amélioration de la coordination et de l’intégration des soins de santé primaires avec d’autres composantes du système de santé et de services sociaux (soins communautaires, santé publique et soins spécialisés). La série d’études menée dans le cadre de ce projet fournira des renseignements plus fiables sur les besoins des patients et l’aptitude à fournir des soins de santé primaires dans des zones géographiques définies. Elle offrira également de premières données sur les succès et les défis liés à la mise en place de la réforme des soins de santé primaires. Ces travaux de recherche contribueront à améliorer l’accès aux soins, l’expérience des patients et les résultats en matière de santé de l’ensemble de la population ontarienne.

Eliot Frymire
Courriel : frymire@queensu.ca

Programme STIMULUS de l'Ontario Pharmacy Evidence Network : améliorer la qualité et la viabilité de la gestion des médicaments dans l'intérêt des patients et du système de santé

Dans le cadre du programme de gestion durable des médicaments établi par l’Ontario Pharmacy Evidence Network (OPEN : STIMULUS), des initiatives seront menées pour améliorer la qualité de la gestion des médicaments et aider les particuliers et les fournisseurs de soins de santé de l’Ontario à mieux choisir, utiliser et abandonner des médicaments. En particulier, des pharmacies seront transformées en carrefours de services de santé, et des initiatives de déprescription (abandon ou réduction des médicaments) cibleront les fournisseurs de soins de santé et de services communautaires. Le programme s’attachera également à mettre au point le premier outil provincial permettant de suivre les services de gestion des médicaments et de guider les changements en matière de politiques et de pratiques. Ces projets s’appuieront sur la participation des patients et des collectivités, la science de la mise en œuvre et les approches d’amélioration de la qualité pour améliorer les bienfaits des médicaments, réduire leurs méfaits et améliorer la viabilité du système de santé dans l’intérêt de l’ensemble de la population ontarienne.

Dre Nancy Waite
Courriel : nmwaite@uwaterloo.ca

Soins de longue durée

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

Réseau QUILT (qualité pour les personnes ayant besoin d’un soutien de longue durée) de l’Ontario : éclairer la réforme du système de santé relativement aux soins de longue durée et aux soins communautaires

Les Ontariennes et les Ontariens ayant besoin de soins de longue durée (SLD) peuvent être pris en charge dans un vaste éventail de milieux. Dans ce contexte, il est essentiel que nous renforcions la capacité des soins à domicile, des soins communautaires et des SLD offerts en établissement pour répondre aux besoins des patients dans les milieux les plus appropriés. Le réseau QUILT de l’Ontario regroupe des programmes de recherche complémentaires et coopératifs afin d’améliorer l’intégration du système et la qualité des soins destinés aux personnes âgées ayant besoin de SLD. Le réseau QUILT synthétisera les données probantes, mettra à l’essai des pratiques et des outils novateurs, évaluera les besoins en matière de soins de santé et utilisera des données provinciales pour cartographier les cheminements en matière de soins. Les résultats des travaux de recherche contribueront à faire en sorte que les Ontariennes et les Ontariens aient accès à des soins reliés à l’ensemble des secteurs de la santé.

Peter Tanuseputro
Courriel : ptanuseputro@ohri.ca

Divers

Fournisseurs de recherche

Description

Personne-ressource, QRAS

Institut de recherche en services de santé

Centres de recherche spécialisée – Des ensembles de données enrichies et interreliées sur la santé de la population sont analysés de façon détaillée dans les buts et domaines suivants : identifier les déterminants de la santé et de la maladie; examiner l’efficacité et la sécurité d’une vaste gamme d’interventions médicales, y compris les médicaments et les dispositifs; étudier l’équité, la qualité, la valeur et la pertinence des soins fournis par les systèmes de santé de l’Ontario; le vieillissement, les divers cancers, les maladies cardiovasculaires, les maladies chroniques, le diabète, les tests de diagnostic et de dépistage, les handicaps, l’innocuité des médicaments, l’équité et les déterminants sociaux de la maladie, les services d’urgence, la gastro-entérologie, les facteurs géographiques dans la répartition de la santé et des soins de santé, la santé des Premières Nations et des Métis, l’évaluation de la technologie dans le domaine de la santé, la santé des immigrants, la santé mentale et la toxicomanie, la santé périnatale et infantile; les modèles de soins primaires, la réadaptation, la consommation et les coûts des ressources, les maladies respiratoires, les médicaments relatifs aux accidents vasculaires cérébraux, les interventions chirurgicales et les tests préopératoires; la vaccination, les temps d’attente et la santé des femmes.

Lisa Ishiguro
Courriel : ahrq@ices.on.ca

Haut de page


Image:Pdf icon.gif Certains documents sont disponibles en format Acrobat PDF (version 7 minimum). Une copie gratuite du logiciel requis pour visionner les fichiers Acrobat PDF est disponible. Le site Web d'Adobe a été conçu par l'organisme qui ne fait pas partie du gouvernement de l'Ontario et est le seul responsable du contenu du site.

Pour en savoir plus

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée
Division des politiques et de la planification stratégiques
Direction de la recherche, de l’analyse et de l’évaluation
9e étage, édifice Hepburn
80, rue Grosvenor
Toronto, ON M7A 1R3

Tél. : 416 327-7759
Courriel : ResearchUnit@ontario.ca