Professionels de la santé

ContrôleCancerColorectal

Foire aux questions - Pharmaciens

Contexte

  1. Qu’est ce que le programme ContrôleCancerColorectal?
  2. Pourquoi le dépistage du cancer colorectal?
  3. Quel est le rôle du pharmacien dans le programme ContrôleCancerColorectal?

Dépistage

  1. Qui a le droit de recevoir une trousse RSOS d’un pharmacien?
  2. Qui n’a pas le droit de recevoir de trousse RSOS d’une pharmacie?
  3. Quels sont les symptômes qui peuvent indiquer la présence d’un cancer colorectal?
  4. Et si une personne de moins de 50 ans ou de plus de 74 ans demande un test de dépistage du cancer colorectal?
  5. Et si la personne a subi une coloscopie depuis 10 ans?
  6. Et si la personne a des antécédents familiaux de cancer colorectal?
  7. Et si la personne a déjà une trousse RSOS?

Résultats

  1. Comment les participants qui reçoivent leur trousse RSOS d’un pharmacien obtiendront ils leurs résultats?
  2. Le pharmacien qui a distribué la trousse RSOS est il responsable des soins de suivi si un participant obtient un résultat anormal (positif)?
  3. Que signifie un résultat anormal (positif) au test RSOS?
  4. Et si le premier test du participant n’est pas concluant (il a été impossible d’obtenir un résultat) ou si la trousse a été rejetée pour traitement et si le participant demande une autre trousse?
  5. Et si un participant se présente à la pharmacie pour demander ses résultats?

Processus et rémunération

  1. Comment les pharmaciens peuvent-ils se procurer des trousses RSOS?
  2. Où les pharmaciens peuvent-ils obtenir une demande d’analyse pour le test RSOS?
  3. Quel est le NIP (numéro d’identification de produit) de la trousse RSOS?
  4. Où les pharmaciens peuvent-ils commander d’autres documents d’éducation des patients?
  5. Quels honoraires les pharmaciens peuvent-ils demander pour le dépistage du cancer colorectal?
  6. Comment les pharmaciens présentent-ils une demande de paiement RSOS?
  7. Qu’est ce que les pharmaciens devraient faire avec le formulaire de demande d’analyse RSOS?
  8. Que contient la trousse RSOS de ContrôleCancerColorectal?
  9. À quelle fréquence peut on fournir les services de dépistage du cancer colorectal à la même personne?

Autres renseignements

  1. Où les pharmaciens peuvent-ils s’adresser s’ils ont d’autres questions au sujet du programme ContrôleCancerColorectal?

Contexte

1. Qu’est ce que le programme ContrôleCancerColorectal?

En avril 2008, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) et Action Cancer Ontario (ACO) ont lancé ContrôleCancerColorectal, premier programme provincial représentatif de dépistage du cancer colorectal au Canada. Le programme ContrôleCancerColorectal vise à réduire le nombre de décès causés par le cancer colorectal au moyen d’un programme structuré de dépistage et à améliorer la capacité des fournisseurs de soins primaires de participer à un dépistage intégré du cancer colorectal.
Les programmes structurés de dépistage comme ContrôleCancerColorectal offrent des avantages importants, y compris la capacité :

2. Pourquoi le dépistage du cancer colorectal?

Le cancer colorectal est la deuxième cause la plus fréquente de décès causés par le cancer en Ontario. En 2011, on estime que 8 100 Ontariens ont reçu un diagnostic de cancer colorectal et que 3 250 sont morts de la maladie . Lorsque le cancer colorectal est repéré tôt, les personnes atteintes ont 90 % de chances de guérison comparativement à 12 % seulement s’il est détecté à un stade avancé. Le dépistage périodique (répété) au moyen du test de recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) chez les 50 ans et plus, suivi d’une coloscopie lorsque le test RSOS donne un résultat anormal, réduit de 16 % le nombre des décès attribuables au cancer colorectal. Or, selon les données de 2009-2010, 27 % seulement des Ontariens de 50 à 74 ans se sont soumis à un test RSOS au cours des deux années précédentes.

3. Quel est le rôle du pharmacien dans le programme ContrôleCancerColorectal?

Les pharmaciens ont un rôle important à jouer en aidant la population de l’Ontario qui n’a pas de fournisseur de soins de santé à avoir accès à des services de dépistage du cancer colorectal en :

Les pharmaciens ne sont pas tenus de recruter des personnes admissibles pour qu’elles participent au programme.

Haut de page

Dépistage

4. Dépistage

Pour avoir le droit de recevoir une trousse RSOS d’un pharmacien, il faut satisfaire à tous les critères suivants :

Le pharmacien peut fournir une trousse RSOS au participant qui satisfait à tous les critères.

5. Qui n’a pas le droit de recevoir de trousse RSOS d’une pharmacie?

Il ne faut pas remettre de trousse RSOS aux personnes qui présentent les caractéristiques suivantes :

Les personnes qui ont un ou plusieurs des symptômes décrits ci‑dessus peuvent avoir besoin de consulter un médecin et il faut les aiguiller vers les soins médicaux appropriés.

Note : Les personnes qui se présentent régulièrement à des cliniques sans rendez-vous (p. ex., celles qui obtiennent de la même clinique leur provision mensuelle d’antihypertenseur) peuvent s’y procurer leurs trousses RSOS, ce qui facilite la communication des résultats et les soins de suivi.

6. Quels sont les symptômes qui peuvent indiquer la présence d’un cancer colorectal?

Souvent, au cours des premiers stades du cancer colorectal, il n’y a aucun symptôme. C’est pourquoi le dépistage est important. À mesure que le cancer colorectal évolue, les symptômes suivants peuvent toutefois faire leur appariation :

Il est importe d’expliquer que ces symptômes ne signifient pas qu’une personne a un cancer colorectal. Il faut toutefois conseiller à une personne qui en a un ou plusieurs de consulter son fournisseur de soins de santé pour obtenir les soins médicaux appropriés.

7. Et si une personne de moins de 50 ans ou de plus de 74 ans demande un test de dépistage du cancer colorectal?

Le pharmacien doit informer les personnes qui ont moins de 50 ans ou plus de 74 ans que ContrôleCancerColorectal recommande que les personnes asymptomatiques à risque moyen âgées de 50 à 74 ans se soumettent aux deux ans au dépistage par le test RSOS de ContrôleCancerColorectal. Cette recommandation concorde avec les lignes directrices cliniques.

Le pharmacien doit aiguiller les personnes de moins de 50 ans ou de plus de 74 ans vers le site Web de ContrôleCancerColorectal ou vers son fournisseur de soins de santé.

8. Et si la personne a subi une coloscopie depuis 10 ans?

Les personnes qui ont subi une coloscopie depuis 10 ans ne doivent pas se soumettre à un dépistage au moyen du test RSOS et doivent consulter leur fournisseur de soins de santé au sujet du suivi approprié.
Si une personne n’a plus de fournisseur de soins de santé, il faut la référer à :

9. Et si la personne a des antécédents familiaux de cancer colorectal?

Les personnes dont un membre de la famille au premier degré (c.‑à‑d. mère, père, sœur, frère, enfant) a déjà eu le cancer colorectal présentent un risque accru. Il est recommandé que ces personnes se soumettent à une coloscopie à compter de 50 ans ou 10 ans avant l’âge que le membre de leur famille avait au moment du diagnostic (selon l’échéance la plus rapprochée).

Il faut référer les personnes à risque accru de cancer colorectal qui n’ont pas de fournisseur de soins de santé au programme ContrôleCancerColorectal, au 1‑866‑662‑9233. Le programme peut organiser un rendez-vous avec un fournisseur de soins de santé prêt à accepter des participants référés pour des soins de suivi.

10. Et si la personne a déjà une trousse RSOS?

Si la personne a déjà une trousse RSOS, il faut l’encourager à l’utiliser.

Haut de page

Résultats

11. Comment les participants qui reçoivent leur trousse RSOS d’un pharmacien obtiendront‑ils leurs résultats?

ContrôleCancerColorectal suppose que tout participant qui a reçu une trousse RSOS d’un pharmacien n’a pas de fournisseur de soins de santé.
Les participants dont le test produit des résultats normaux (négatifs) et ceux qui ont soumis des trousses dont le laboratoire n’a pu tirer de résultats (le résultat n’a pas été concluant ou le laboratoire n’a pu traiter la trousse) recevront de ContrôleCancerColorectal une lettre les informant du résultat de leur test.
ContrôleCancerColorectal communiquera avec les participants qui obtiennent des résultats anormaux (positifs) pour discuter des soins de suivi.
Les participants qui n’ont pas entendu parler de leurs résultats du programme ContrôleCancerColorectal dans le mois suivant le test doivent composer le 1‑866‑662‑9233.

12. Le pharmacien qui a distribué la trousse RSOS est‑il responsable des soins de suivi si un participant obtient un résultat anormal (positif)?

Non, le pharmacien qui a distribué la trousse RSOS n’est pas chargé de coordonner les soins de suivi si un participant obtient un résultat anormal (positif) au test RSOS. ContrôleCancerColorectal communiquera avec le participant pour discuter des soins de suivi.

13. Que signifie un résultat anormal (positif) au test RSOS?

Un résultat anormal au test RSOS signifie qu’on a trouvé du sang dans les selles. Le pharmacien doit rassurer le participant en lui indiquant qu’un résultat anormal ne signifie pas qu’il a le cancer, mais qu’il est très important de se soumettre à un dépistage de suivi. La recherche montre que l’on diagnostiquera un cancer colorectal après une coloscopie de suivi chez une personne sur 20 dont le test RSOS a produit un résultat anormal.

14. Et si le premier test du participant n’est pas concluant (il a été impossible d’obtenir un résultat) ou si la trousse a été rejetée pour traitement et si le participant demande une autre trousse?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un test peut être non concluant ou rejeté pour traitement.
Ces raisons comprennent les suivantes :

Un résultat peut être non concluant pour les raisons suivantes, notamment :

Si le test donne un résultat non concluant ou s’il est rejeté, le participant recevra de ContrôleCancerColorectal une lettre l’informant que le test n’a pas été analysé ou qu’il était non concluant (ni positif ni négatif). On ordonnera au participant de se procurer une nouvelle trousse RSOS de son fournisseur de soins de santé s’il en a maintenant un, d’une pharmacie ou de Télésanté Ontario s’il n’en a pas.

Les pharmaciens doivent déterminer de nouveau si le participant satisfait aux critères d’admissibilité avant de lui remettre une autre trousse RSOS et s’assurer qu’il comprend comment procéder correctement au test afin d’éviter des problèmes semblables.

15. Et si un participant se présente à la pharmacie pour demander ses résultats?

Les pharmaciens n’auront pas accès aux résultats de test des participants, qui seront informés de leurs résultats dans une lettre de ContrôleCancerColorectal. Il faut conseiller à un participant qui n’a pas reçu ses résultats après un mois de communiquer avec ContrôleCancerColorectal, au 1‑866‑662‑9233.

Haut de page

 

Processus et rémunération

16. Comment les pharmaciens peuvent-ils se procurer des trousses RSOS?

Les pharmaciens qui ont un formulaire de demande d’analyse doivent la remplir et la renvoyer au laboratoire. Ceux qui n’en ont pas ou qui ne savent pas avec quel laboratoire communiquer doivent composer le numéro de la ligne INFO de Service Ontario, soit le 1-866-410-5853. La ligne INFO a une liste de laboratoires désignés pour chaque pharmacie.

17. Où les pharmaciens peuvent-ils obtenir une demande d’analyse pour le test RSOS?

Les pharmaciens peuvent l’obtenir sur le site Web de ContrôleCancerColorectal. Il est possible de photocopier les formulaires au besoin.

Il est aussi possible de télécharger les formulaires à partir du site ontario.ca et du dépôt « Formulaires». Après avoir choisi la langue (français/anglais), cliquez sur l’élément « Formulaires » qui se trouve sous la bannière « Ressources ». Tapez le numéro de formulaire 4533‑84 dans la fenêtre « Recherche rapide » pour trouver le formulaire.

18. Quel est le NIP (numéro d’identification de produit) de la trousse RSOS?

Le NIP de la trousse RSOS est 93899960.

19. Où les pharmaciens peuvent-ils commander d’autres documents d’éducation des patients?

Il est possible de télécharger des documents d’éducation des patients et de les imprimer à partir du site Web de ContrôleCancerColorectal, y compris la feuille d’instructions sur le test RSOS en français, en anglais et dans 26 autres langues. Il est possible de commander des documents sur papier en s’adressant à Service Ontario à :

20. Quels honoraires les pharmaciens peuvent-ils demander pour le dépistage du cancer colorectal?

La distribution d’une trousse RSOS par les pharmaciens communautaires est un service rémunéré au taux de 7 $.

21. Comment les pharmaciens présentent-ils une demande de paiement RSOS?

Après avoir étudié la demande d’analyse pour déterminer l’admissibilité de la personne et si le formulaire est complet, le pharmacien peut présenter une demande de paiement pour RSOS en ligne au Système du réseau de santé (SRS) du Régime de médicaments gratuits de l’Ontario (RMGO). Des changements du système logiciel s’imposent.
Il faut soumettre au SRS du RMGO les demandes de paiement d’honoraires pour distribution de la trousse RSOS en y joignant les renseignements suivants :


Sexe du participant
« F » = femme, « H » = homme
Date de naissance du participant JJMMAAAA
No de carte santé du participant Indiqué sur la carte santé
No d’identification du produit (NIP) : « 93899960 » = NIP pour distribution de trousse RSOS
Code d’intervention « PS » = Service de soins professionnels
« ML » = Admissibilité établie – couverture ordinaire
ID du porteur « G » = Code du plan de ContrôleCancerColorectal
Code d’ID du pharmacien Numéro de licence PLCO du pharmacien
Honoraires pour dépistage du cancer colorectal – Distribution de trousses RSOS 7 $

22. Qu’est‑ce que les pharmaciens devraient faire avec le formulaire de demande d’analyse RSOS?

Après avoir soumis leur demande d’honoraires RSOS en ligne, les pharmaciens doivent joindre l’étiquette de l’ordonnance sur la demande d’analyse RSOS et s’assurer que le formulaire est complet avant d’y apposer leur signature. L’étiquette de la demande fournit les détails au laboratoire participant au cas où les renseignements contenus sur la demande d’analyse RSOS ne seraient pas clairs. Des membres du personnel du laboratoire participant pourront communiquer avec vous pour clarifier des détails contenus sur la demande d’analyse RSOS ou si celle‑ci n’est pas remplie complètement. ContrôleCancerColorectal utilisera l’information contenue sur la demande d’analyse RSOS pour écrire aux participants et les informer de leurs résultats de test ou assurer un suivi auprès des participants qui ont obtenu des résultats positifs.

Note : L’ID de la pharmacie, tel que demandé sur la demande d’analyse RSOS, est le numéro d’identification unique attribué à votre pharmacie. C’est le numéro à 10 chiffres que l’Association des pharmaciens du Canada (APhC) attribue aux pharmacies communautaires agréées, qui commence par « ON ».

Il faut remettre à la personne la trousse RSOS et la demande d’analyse remplie et signée. Même si ce n’est pas obligatoire, la pharmacie peut garder une copie de la demande d’analyse remplie. Une fois le test RSOS terminé à domicile, la personne peut aller déposer la trousse et la demande à un laboratoire participant ou l’envoyer par la poste au laboratoire dans l’enveloppe préadressée et préaffranchie fournie à cette fin. Il ne faut pas retourner à la pharmacie les trousses RSOS remplies.

23. Que contient la trousse RSOS de ContrôleCancerColorectal?

La trousse RSOS de ContrôleCancerColorectal inclut des instructions faciles à lire, une carte de test, des bâtonnets de prélèvement de spécimens, une déclaration sur la protection de la vie privée, une enveloppe imperméable pour protéger la carte de test et l’enveloppe de retour préadressée et préaffranchie.

24. À quelle fréquence peut‑on fournir les services de dépistage du cancer colorectal à la même personne?

Les personnes qui ont de 50 ans à 74 ans et présentent un risque moyen de cancer colorectal doivent se soumettre à un dépistage par RSOS aux deux ans.
Lorsque la personne a perdu ou endommagé sa trousse RSOS, les pharmaciens peuvent lui en remettre une autre et il faudra remplir une nouvelle demande d’analyse si la précédente n’est plus disponible (p. ex., perdue ou endommagée).

Les honoraires pour le dépistage du cancer colorectal – distribution de trousses RSOS – sont limités à une demande par patient une fois aux deux (2) ans.

Haut de page

 

Autres Renseignements

25. Où les pharmaciens peuvent-ils s’adresser s’ils ont d’autres questions au sujet du programme ContrôleCancerColorectal?

Les pharmaciens peuvent obtenir plus de renseignements sur le programme ContrôleCancerColorectal en :

Haut de page

 

1 Comité directeur de la Société canadienne du cancer. Statistiques canadiennes sur le cancer 2011. Toronto ON : Société canadienne du cancer; 2011

Pour en savoir plus
Pour obtenir d’autres renseignements ou pour recevoir
cette publication en format accessible, veuillez téléphoner à la ligne INFO de ServiceOntario au 1 866 410-5853
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h
ATS 1 800 387-5559
Courriel : ColonCancerCheck.moh@ontario.ca, ou
Visitez action cancer ontario