Professionels de la santé

ContrôleCancerColorectal

Recherche


Quels principes de base sont énoncés dans les normes de RSOS?

Ces normes fondées sur les données cliniques sont axées sur trois domaines : le rendement, les normes relatives aux trousses RSOS et à leur intégrité, ainsi que les normes de laboratoire.

Principales normes de rendement

Principales normes relatives aux trousses et à leur intégrité

Principales normes de laboratoire

Haut de page

Comment les normes de RSOS ont-elles été établies?

Les normes ont été élaborées par un comité d’experts financé par le Programme de soins fondés sur l'expérience clinique d'Action Cancer Ontario. Les normes de RSOS sont fondées sur la documentation publiée, l'information recueillie auprès d'autres programmes de dépistage du cancer colorectal, la documentation non indexée sur le Web et les modes d'emploi fournis par des fabricants de trousses.

Quel taux de positivité est associé au test de dépistage par RSOS réalisé tous les deux ans?

Durant les deux premières années du programme sur le cancer colorectal, le taux de positivité du test de dépistage par RSOS s’est situé à environ 4 pour cent. Un grand nombre de personnes ayant un résultat positif à un test de dépistage par RSOS présenteront des polypes colorectaux précancéreux lors d'une coloscopie. Ces polypes seront enlevés pendant la coloscopie. La sensibilité du test de dépistage par RSOS, c'est-à-dire sa capacité à détecter le cancer, lors de tests répétés annuellement ou tous les deux ans est de 46 pour cent.

De nombreux médecins mettent en doute l'affirmation selon laquelle une RSOS serait la seule méthode de dépistage prouvée, par essais contrôlés randomisés, capable de réduire la mortalité attribuable au cancer colorectal. Les coloscopies réduisent le taux de décès car elles permettent la détection précoce des polypes cancéreux ainsi que l'ablation des polypes précancéreux Cela n'a-t-il pas été prouvé?

Les preuves scientifiques appuient plus que tout la RSOS (niveau A)*. Trois tests phares réalisés sous la forme d'essais contrôlés randomisés ont montré une réduction de 16 pour cent dans le taux de décès attribuable au cancer colorectal grâce au dépistage par RSOS et par coloscopie chez les personnes ayant eu un résultat positif à la RSOS. Aucun essai contrôlé randomisé n'a évalué l'efficacité de la coloscopie. Les preuves pour la coloscopie sont de niveau C pour les personnes à risque moyen. Conclusion : bien que la coloscopie soit considérée par beaucoup comme étant la norme d’excellence, il n'existe actuellement aucune preuve directe attestant de son efficacité comme méthode de dépistage.

Quels domaines les normes de coloscopie englobent-elles?

Les normes de coloscopie sont établies en fonction de trois domaines clés : les médecins, les hôpitaux et le rendement. Les normes relatives aux médecins énoncent l'expérience et la formation requises et précisent que pour maintenir leur compétence, les médecins doivent réaliser, à l'avenir, au moins 200 coloscopies annuellement. Les normes relatives aux hôpitaux concernent l'évaluation des patients, la lutte contre l'infection, la surveillance pendant et après l'administration de sédatifs, ainsi que la capacité de réanimation d'urgence. Les normes de rendement donnent des précisions sur les taux acceptables de réussite et de complications et concernent les questions telles que le matériel, les taux de perforation, la sédation, la préparation intestinale et la pathologie.

Haut de page

Comment les normes de coloscopie ont-elles été élaborées?

Les normes ont été élaborées par un comité d’experts financé par le Programme de soins fondés sur l'expérience clinique d'Action Cancer Ontario. Elles sont fondées sur la documentation publiée et sur les données fournies par des leaders de la pratique coloscopique et des scientifiques. La précision de ces normes en fait les premières de ce genre au Canada.

L'élaboration de normes ou de directives pour la surveillance par coloscopie est-elle prévue dans le cadre du programme?

Comme complément aux normes relatives à la coloscopie, ContrôleCancerColorectal a adopté les lignes directrices relatives aux intervalles de surveillance par coloscopie présentées dans l'article « Guidelines for Colonoscopy Surveillance After Polypectomy: A Consensus Update by the US Multi-Society Task Force on Colorectal Cancer and the American Cancer Society », paru dans Gastroenterology en 2006.

Haut de page

Pour en savoir plus
Pour obtenir d’autres renseignements ou pour recevoir
cette publication en format accessible, veuillez téléphoner à la ligne INFO de ServiceOntario au 1 866 410-5853
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h
ATS 1 800 387-5559
Courriel : ColonCancerCheck.moh@ontario.ca, ou
Visitez action cancer ontario