Professionels de la santé

ContrôleCancerColorectal

Ressources

Qu'est-ce que le cancer colorectal?

Le cancer colorectal est au second rang des cancers les plus mortels en Amérique du Nord. La plupart des cas touchent des personnes de plus de 50 ans qui ne sont pas spécialement à risque en ce qui concerne ce type de cancer. Il s'agit généralement d'un cancer à progression lente et, par conséquent, les programmes de dépistage sont particulièrement efficaces. Selon les données actuellement disponibles, moins de 20 pour cent des hommes et des femmes de 50 ans et plus (groupe d'âge admissible à un dépistage) subissent une forme ou une autre de dépistage.

Quelles sont les causes du cancer colorectal?

Des facteurs liés au mode de vie y sont associés, par exemple : un régime alimentaire riche en viande rouge et en gras; une consommation insuffisante de légumes; et un mode de vie sédentaire. Ceci dit, quels que soient les facteurs liés à leur mode de vie, les personnes de plus de 50 ans doivent se soumettre à un dépistage.

Qui devrait subir un test de dépistage du cancer colorectal?

Les hommes et les femmes de 50 ans et plus devraient subir un dépistage du cancer colorectal. Les lignes directrices recommandent que les personnes à risque moyen (âgées de 50 ans et plus qui n'ont pas d'antécédents familiaux de cancer colorectal ni de symptômes) devraient subir un dépistage par recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) dans le cadre de leur examen médical régulier (Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs, 2001).

Les personnes qui présentent un risque plus élevé en raison d'antécédents familiaux de cancer colorectal (un ou plusieurs parents au premier degré atteints de cancer colorectal), qui ont un résultat positif au test de dépistage par RSOS, ou chez lesquelles une anomalie est détectée lors d'une sigmoïdoscopie flexible, devraient être aiguillées vers un service de coloscopie. Celles qui sont à risque plus élevé en raison d'antécédents familiaux devraient commencer à se soumettre à des tests de dépistage dès l'âge de 50 ans ou, selon le cas, 10 ans avant l'âge qu'avait le membre de leur famille atteint au moment de son diagnostic.

Haut de page

Qui présente un risque plus élevé de cancer colorectal?

On estime qu'en Ontario, de 10 à 12 pour cent de la population peut présenter un risque plus élevé de cancer colorectal. Les personnes qui ont des antécédents familiaux de cancer colorectal chez un membre de la famille immédiate présentent un risque plus élevé. Ces patients devraient bénéficier d'une première coloscopie dès l'âge de 50 ans ou 10 ans avant l'âge qu'avait le membre de leur famille atteint au moment de son diagnostic, selon la première éventualité.

Les antécédents familiaux jouent un rôle important dans seulement 15 à 20 pour cent des diagnostics de cancer colorectal. De plus, 5 pour cent des cancers frappent des personnes présentant un trouble génétique familial identifiable (par exemple, un cancer colique héréditaire sans polypose) ou des personnes qui ont une maladie intestinale inflammatoire de longue date. Pour la grande majorité des personnes atteintes (75 pour cent), le diagnostic intervient abruptement.

Qu'est-ce qu'un membre de la famille immédiate ou parent au premier degré?

Les membres de la famille immédiate ou parents au premier degré comprennent la mère biologique, le père biologique, la sœur biologique, le frère biologique, la fille biologique ou le fils biologique. Sont exclus les membres de la famille élargie tels que les tantes, les oncles, les grands-parents, la belle-famille, les beaux-parents, les demi-frères, les demi-sœurs, etc.

Des programmes semblables sont-ils offerts par d'autres instances territoriales?

En 2007, l'Ontario a emboîté le pas à un nombre croissant d'instances territoriales - dont le Royaume-Uni, l'Australie, l'Italie, la France, la Finlande et Israël - qui sont en train de mettre en ouvre des programmes organisés de dépistage par RSOS.

Certaines instances territoriales ayant déployé des programmes de dépistage par RSOS au sein de leur population ont affiché des taux de participation atteignant les 70 pour cent au cours de leurs premières années de mise en ouvre.

Haut de page

Existe-t-il un registre du cancer colorectal familial en Ontario?

Oui. Vous trouverez des renseignements sur le registre du cancer colorectal familial de l'Ontario en cliquant ici. Le registre du cancer colorectal familial de l'Ontario fournit une infrastructure de recherche pour l'étude des facteurs génétiques et non génétiques (c.-à-d. environnementaux) qui contribuent au cancer colorectal.

Si votre patient est inscrit au registre et qu’il a des questions concernant sa participation, il peut téléphoner au 416 971‑9800, poste 1214, ou adresser un courriel à OFCCR@cancercare.on.ca.

Pour en savoir plus
Pour obtenir d’autres renseignements ou pour recevoir
cette publication en format accessible, veuillez téléphoner à la ligne INFO de ServiceOntario au 1 866 410-5853
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h
ATS 1 800 387-5559
Courriel : ColonCancerCheck.moh@ontario.ca, ou
Visitez action cancer ontario