Professionels de la santé

ContrôleCancerColorectal

Votre rôle - Foire aux questions

Pourquoi effectuer des tests de dépistage du cancer colorectal?
Le dépistage du cancer colorectal peut être la différence entre la vie et la mort. La détection précoce du cancer colorectal peut permettre de le guérir - et même de le prévenir dans certains cas.

L'initiative ContrôleCancerColorectal finance le dépistage chez toute personne, homme ou femme, présentant un risque moyen et âgée de 50 ans et plus, ceci tous les deux ans, par recherche de sang occulte dans les selles (RSOS). Ce test est l'unique méthode de dépistage prouvée, par essais contrôlés randomisés, capable de réduire la mortalité attribuable au cancer colorectal (données de niveau A). Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs et le Comité d'experts ontarien en dépistage du cancer colorectal appuient la RSOS prescrite par l'initiative ContrôleCancerColorectal.

Quels sont les objectifs de l'initiative ContrôleCancerColorectal?
Cette initiative vise à réduire la mortalité attribuable au cancer colorectal à travers un programme de dépistage organisé et à améliorer la capacité des soins primaires à contribuer au dépistage global du cancer colorectal. L'objectif du programme est de faire progresser le dépistage, actuellement de 20 pour cent, à 55 pour cent environ d'ici cinq ans et à 65 pour cent d'ici 10 ans.

Comment l'initiative ContrôleCancerColorectal utilise-t-elle les données cliniques pour améliorer la qualité des services?
Afin d'appuyer l'initiative ContrôleCancerColorectal, un comité d'experts a élaboré de nouvelles normes de qualité fondées sur des données cliniques, pour la coloscopie et la RSOS, dans le cadre du Programme de soins fondés sur l'expérience clinique d'Action Cancer Ontario. La précision de ces normes en fait les premières de ce genre au Canada. Leur élaboration et leur adoption assureront une qualité soutenue dans la prestation de l'initiative ContrôleCancerColorectal à travers la province en surveillant la qualité et en veillant à ce que les personnes participant au programme répondent à des normes de qualité.

L'initiative ContrôleCancerColorectal adoptera les directives concernant les intervalles de surveillance par coloscopie présentées dans l'article « Guidelines for Colonoscopy Surveillance After Polypectomy: A Consensus Update by the US Multi-Society Task Force on Colorectal Cancer and the American Cancer Society », paru dans Gastroenterology en 2006. Un complément d'information sur ces normes sera fourni sous peu.

L'outil provisoire de présentation de rapports sur les coloscopies permettra aux spécialistes des hôpitaux participants de déclarer les coloscopies pratiquées au Programme de dépistage du cancer colorectal. Grâce à cette information, le programme peut améliorer la qualité des services et mesurer le succès de l'initiative ContrôleCancerColorectal.

Haut de page

Comment l'initiative ContrôleCancerColorectal appuie-t-elle les fournisseurs de soins de santé?
Dans le cadre de l'initiative ContrôleCancerColorectal, des outils cliniques et de counseling pour les patients - notamment des bulletins d'information, des directives, des aides décisionnelles et des renseignements à l'intention des patients sur le dépistage, la préparation à un test de dépistage et la réalisation d'une RSOS - sont en cours d'élaboration pour les médecins de famille et d'autres fournisseurs de soins de santé. De plus, un programme d'éducation permanente à volets multiples est en cours de déploiement en partenariat avec l'Ontario College of Family Physicians, l'Ontario Pharmacists' Association, la Nurse Practitioners' Association of Ontario et l'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario.

Comment les personnes qui n'ont pas de fournisseur de soins primaires (non affiliées) accèdent-elles aux services de dépistage?
Les participants qui n'ont pas de médecin de famille pourront se procurer une trousse RSOS dans une pharmacie (ou en demander une par l'entremise de Télésanté Ontario).

Qu'est-ce que la recherche de sang occulte dans les selles (RSOS)?
Le test de dépistage par recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) est un test simple que l'on peut s'auto-administrer à domicile pour dépister le cancer colorectal et qui nécessite la collecte de trois échantillons de selles. Ce test permet de détecter des quantités invisibles (occultes) de sang dans les selles.

Qu'est-ce qui causerait un résultat faux positif au test de dépistage par RSOS?
La cause numéro un de résultats faux positifs est l'hémorroïde, mais un résultat faux positif peut également être causé par l'usage régulier d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou par un saignement occulte en provenance du tractus gastro-intestinal supérieur.

Pourquoi le test de dépistage par RSOS est-il employé pour les personnes jugées à risque moyen?
La RSOS est l'unique méthode de dépistage du cancer colorectal qui ait été prouvée, par essais contrôlés randomisés, capable de réduire la mortalité attribuable au cancer colorectal. Le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs, comité indépendant financé dans le cadre d'un partenariat des gouvernements fédéral et provinciaux, a fait la recommandation suivante : « Il y a de bonnes indications en faveur de l'inclusion de la recherche de sang occulte dans les selles [recommandation « A »] chaque année ou [tous les] deux ans dans l'examen médical périodique des personnes asymptomatiques de plus de 50 ans. Cette recommandation est dans le droit fil de celle du Comité d'experts ontarien en dépistage du cancer colorectal.

Haut de page

Quel test est recommandé pour les personnes à risque plus élevé?
Si une personne est à risque plus élevé de cancer colorectal parce qu'elle a un ou plusieurs parents au premier degré (père, mère, frère, sour ou enfant) qui en sont atteints, elle devrait commencer à subir des tests de dépistage à l'âge de 50 ans ou, selon le cas, 10 ans avant l'âge qu'avait le membre de la famille atteint au moment de son diagnostic. Pour ces personnes, la coloscopie est la méthode de dépistage recommandée.

Les patients qui ont un résultat positif au test de dépistage par RSOS mais qui sont âgés de moins de 50 ans participent-ils à l'initiative ContrôleCancerColorectal?
Les patients âgés de moins de 50 ans ne devraient être aiguillés vers ce programme que s'ils ont des antécédents familiaux de cancer colorectal. Chez les personnes qui sont à risque plus élevé en raison d'antécédents familiaux, le dépistage par coloscopie devrait commencer à l'âge de 50 ans ou, selon le cas, 10 ans avant l'âge qu'avait le membre de la famille atteint au moment de son diagnostic.

Les autres cas de patients âgés de moins de 50 ans qui ont eu un résultat positif au test de dépistage par RSOS, comme ceux qui ont subi ce test parce qu'ils étaient symptomatiques, ou qui ont simplement bénéficié d'une coloscopie de dépistage et qui n'avaient pas d'antécédents familiaux, ne sont pas étayés par des données cliniques et n'entrent pas dans le programme; ils devraient suivre le niveau de soins habituel.

Si un autre test s'avère plus efficace que le test guaiac, le programme remplacera-t-il ce dernier par un nouveau test?
D'autres méthodes de dépistage sont en cours d'élaboration ou d'évaluation. Le test guaiac sera le premier test à être utilisé dans le cadre du programme. D'autres tests seront envisagés lorsque des preuves scientifiques examinées par des pairs auront été recueillies.

Pourquoi le programme utilise-t-il le test guaiac et non pas le test immunochimique?
Fort des résultats de recherches et de l'expérience d'autres instances territoriales, le programme provincial de dépistage du cancer colorectal déploie, pour le moment, le test guaiac de recherche de sang occulte dans les selles. Lorsque de nouvelles données seront disponibles, d'autres possibilités seront envisagées.

Haut de page

Pour en savoir plus
Pour obtenir d’autres renseignements ou pour recevoir
cette publication en format accessible, veuillez téléphoner à la ligne INFO de ServiceOntario au 1 866 410-5853
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h
ATS 1 800 387-5559
Courriel : ColonCancerCheck.moh@ontario.ca, ou
Visitez action cancer ontario