Professionnels de la santé

Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie

Le rôle du pharmacien dans un réseau de services d’abandon du tabagisme

En vigueur à compter du 1er septembre 2011 pour les prestataires du Programme de médicaments de l’Ontario

Le gouvernement de l’Ontario appuie le rôle du pharmacien et de la pharmacienne en tant que membres d’une équipe intégrée qui fournit un niveau supérieur de soins à leurs patients. La Stratégie Ontario sans fumée reconnaît également le rôle précieux des pharmaciens et des pharmaciennes auprès des personnes qui veulent cesser de fumer. À compter du 1er septembre 2011, les pharmacies communautaires bénéficieront d’un financement du gouvernement de l’Ontario pour leur expertise dans l’exécution d’un programme d’abandon du tabagisme aux prestataires du Programme de médicaments de l’Ontario (PMO).

En Ontario, les gens visitent leur pharmacie communautaire pour faire préparer des médicaments d’ordonnance et pour obtenir des conseils cliniques sur leurs médicaments, y compris les médicaments en vente libre et les plantes médicinales, dans le cadre du programme MedsCheck. La commodité de la pharmacie locale et de l’accès à un professionnel de la santé comme le pharmacien ou la pharmacienne communautaire sont des composantes vitales d’un programme d’abandon du tabagisme. Ces professionnels savent quelle pharmacothérapie convient à leurs clients et ce sont des conseillers très utiles au public dans tous les domaines du mieux‑être.

Les pharmaciens et les pharmaciennes seront au service des patients qui veulent cesser de fumer en élargissant l’éventail de possibilités qui s’offrent à eux en fait de counseling, en fournissant du matériel pour aider à cesser de fumer et en améliorant l’accès des personnes atteintes de maladies chroniques aux services favorisant l’abandon du tabagisme.

Dans un programme d’abandon du tabagisme, le pharmacien ou la pharmacienne communautaire fournira un service de soutien et des conseils individuels aux prestataires du PMO qui veulent cesser de fumer. Le programme comprend une évaluation du degré de préparation, à l’issue de laquelle le patient peut s’inscrire au programme auprès de la pharmacie, ainsi qu’une consultation initiale et un nombre déterminé de séances de counseling dans le cadre d’un suivi s’étalant sur une période d’un an.

Le pharmacien ou la pharmacienne facilitera l’accès aux médicaments et aux aides pour cesser de fumer et, selon le cas, les mettra à la disposition des patients. Par exemple, si un patient peut être aidé d’une thérapie comportant des médicaments d’ordonnance pour cesser de fumer, le pharmacien ou la pharmacienne devrait consulter le prescripteur primaire du patient pour déterminer si ce type de pharmacothérapie lui convient.

Le Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie propose les objectifs suivants :

Qui est admissible au Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie?

Le Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie est remboursable aux prestataires du PMO qui fument, mais on envisagera éventuellement d’élargir l’admissibilité aux patients qui ne bénéficient pas du PMO, selon l’expérience et les résultats du programme.

À l’heure actuelle, les prestataires du PMO peuvent s’inscrire au programme une fois par an à compter de la date de la première rencontre avec le pharmacien ou la pharmacienne, lors de laquelle ils ont convenu de travailler ensemble à une stratégie d’abandon du tabagisme.

À quel moment le pharmacien doit-il proposer un service visant l’abandon du tabagisme?

Un patient qui fume peut manifester lui-même son intérêt pour le Programme d’abandon du tabagisme. Cependant, étant donné que les pharmaciens et les pharmaciennes sont en communication avec leurs patients et les soignants au quotidien pour les rendez-vous MedsCheck, les questions des clients et la préparation de médicaments, les occasions d’aborder l’abandon du tabagisme sont nombreuses. Au cours de ces interactions, les pharmaciens et les pharmaciennes prodiguent déjà des conseils à leurs patients sur les risques du tabagisme. L’occasion de les conseiller ainsi peut se présenter également quand les patients sont prêts à cesser de fumer et qu’ils décident de s’inscrire au Programme d’abandon du tabagisme.

Déroulement du programme
  • • En suivant l’algorithme des cinq « A »1 (approche, avis, appréciation, aide, arrangements), le pharmacien ou la pharmacienne guidera le patient inscrit à un programme d’abandon du tabagisme (A voir l’annexe A).
  • Comme tous les services professionnels de pharmacie, ce service sera offert dans un secteur de la pharmacie qui procure au patient un niveau suffisant d’intimité et de sécurité.
  • Toutes les réunions avec le patient doivent être documentées pour assurer la continuité du programme. Les séances de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone, par courriel ou par une autre méthode de communication convenue mutuellement.
  • Des formules types normalisées sont fournies conformément aux normes de soins réglementaires pour aider les pharmaciens et les pharmaciennes à consigner l’information obligatoire à chaque point d’interaction avec le patient. Bien que ceux-ci puissent préparer leurs propres formules, les formules types normalisées du ministère doivent être adaptées pour préserver l’uniformité du protocole en vigueur dans le programme.
  • Un pharmacien ou une pharmacienne peut être le contact initial du patient, mais n’importe quel autre pharmacien ou pharmacienne de la pharmacie désignée qui possède la formation appropriée peut rencontrer le patient durant le programme. Il est important, toutefois, qu’il y ait une relation de confiance entre le patient et le pharmacien ou la pharmacienne tout au long du programme. Une relation personnalisée entre le patient et le pharmacien qui offre le counseling peut favoriser le succès d’une tentative d’abandon du tabagisme.

Durée du programme :

  • Le programme comprend neuf points d’interaction, notamment l’évaluation du degré de préparation, lors de laquelle le patient accepte les exigences à remplir pour s’inscrire, la première consultation et, enfin, les séances de counseling dans le cadre d’un suivi s’étalant sur une période d’un an.

Évaluation du degré de préparation :

À l’issue de l’évaluation du degré de préparation, le patient accepte de s’inscrire au Programme d’abandon du tabagisme et se fixe une date de sevrage.

  • Le pharmacien ou la pharmacienne fournit des renseignements qui favorisent une prise de conscience chez le patient et l’interroge sur son désir de cesser de fumer. En règle générale, cette interaction se déroule en personne et peut faire suite à un rendez‑vous MedsCheck, à une demande de renseignements reçue du patient sur une thérapie de remplacement de la nicotine offerte en vente libre ou à la suite d’un autre processus qui crée l’occasion de discuter du désir du patient de cesser de fumer au cours du mois à venir.
  • L’évaluation du degré de préparation comprend un questionnaire qui permet de mesurer (au moyen d’une cote) le désir de cesser de fumer. Il est possible qu’un patient ne soit pas prêt à cesser de fumer et qu’il ait besoin d’un peu de temps pour réfléchir avant de décider de s’inscrire.
  • Quand le patient acceptera de collaborer avec le pharmacien ou la pharmacienne, des arrangements seront pris pour la consultation initiale.
  • Le pharmacien ou la pharmacienne et le patient peuvent avoir de nombreuses discussions sur le projet d’abandon du tabagisme avant que ce dernier accepte de s’inscrire et exprime le désir de fixer une date de sevrage.
  • Le processus d’évaluation du degré de préparation exige que le pharmacien ou la pharmacienne consigne le nom du patient, ses coordonnées et la date de la discussion lors de laquelle le patient accepte de s’inscrire au programme. L’information consignée devrait également préciser les questions posées, la volonté de cesser de fumer et le nom du pharmacien ou de la pharmacienne. Les patients peuvent demander une copie de ce dossier.

Signature du patient :

  • Les patients qui s’inscrivent au Programme d’abandon du tabagisme doivent fixer une date de sevrage et consentir au service, y compris la méthode de communication – en personne, par téléphone ou autre méthode – et les dates des consultations.
  • Les patients consentent également à ce que soient communiqués, dans le cercle de soins2, le résultat de l’évaluation du degré de préparation, le résumé de la consultation initiale et d’autres renseignements utiles.

Réunion de consultation initiale :

Le résultat de la consultation initiale est d’engager le patient dans un dialogue sur ses antécédents de fumeur et de veiller à ce qu’il comprenne les buts et les objectifs du programme, notamment ses responsabilités en vue de sa réussite. La première consultation se tient après que le pharmacien ou la pharmacienne a réalisé l’évaluation du degré de préparation, obtenu le consentement du patient pour l’inscription au programme et le partage des renseignements sur la santé.

Le pharmacien ou la pharmacienne rencontre le patient dans le cadre de la consultation initiale pour discuter de son usage du tabac et de ses antécédents en matière de médicaments, des risques pour la santé, des déclencheurs, des stratégies utiles, d’une date de sevrage et de la possibilité d’une pharmacothérapie.

  • Les formules d’inscription et de consentement du patient devraient être signées avant la première réunion de consultation.
  • Il est recommandé de prévoir un rendez-vous en personne pour la première consultation afin d’allouer suffisamment de temps pour discuter des antécédents et des possibilités de pharmacothérapie.
  • Les patients devraient recevoir les documents d’information utiles sur les avantages qui accompagnent l’abandon du tabagisme ou des renseignements sur les ressources accessibles sur Internet, les groupes de pairs et les coordonnées de services tels que la Téléassistance pour fumeurs, les autres professionnels de la santé et des programmes qui raffermiront leur volonté de cesser de fumer.
  • La consultation initiale comprend l’élaboration d’un plan ou d’une entente sur la voie thérapeutique choisie et permettra au patient de comprendre les dispositifs de soutien et de surveillance continus. Le patient utilisera un plan de sevrage que le pharmacien ou la pharmacienne est tenu de lui fournir. Il s’agit d’un plan personnel pour se préparer à cesser de fumer et savoir à quoi s’attendre tout au long de cette démarche. Il existe d’autres outils de gestion du sevrage, notamment des dépliants, des renseignements sur l’aiguillage vers des groupes de soutien. D’autres aides et stratégies pour promouvoir des résultats favorables devraient également être proposées.
  • De plus, lors de la consultation initiale, le pharmacien ou la pharmacienne informe le patient, tout en ayant soin de documenter cette démarche, qu’il faudra éventuellement communiquer ses renseignements sur la santé à d’autres professionnels de la santé (p. ex., des médecins ou du personnel infirmier) pour l’aider à suivre ce programme d’abandon du tabagisme. Bien que le patient ait signé une formule de consentement, il vaut mieux qu’il soit prévenu si le pharmacien ou la pharmacienne remet une copie de l’évaluation de son degré de préparation ou encore des renseignements sur la consultation initiale ou l’une ou plusieurs des séances de suivi au médecin ou à d’autres professionnels de la santé.
  • Les séances de counseling de suivi, prévues pour observer les progrès du patient, évaluer et surveiller son activité de fumeur, dissiper ses préoccupations ou ses problèmes et lui fournir un soutien, sont expliquées et inscrites à un calendrier provisoire au moment de la consultation initiale.

Le pharmacien ou la pharmacienne utilise un code de facturation qu’il soumet au Système du réseau de santé du PMO pour le règlement de la consultation initiale. La demande de règlement est traitée lorsque le compte rendu de la réunion a été consigné (documentation) et que le patient a signé les ententes utiles.
NIP 93899941 = 40 $ (peut faire l’objet d’une demande de règlement une fois par an seulement)

Séances de counseling de suivi

Les résultats des séances de counseling de suivi servent à fournir un appui soutenu au patient en obtenant les renseignements les plus récents sur son activité de fumeur et en abordant les préoccupations ou les problèmes rencontrés, ainsi qu’à renforcer les comportements positifs que le patient adopte pour ne pas fumer.

Ainsi que nous l’avons mentionné, les séances de counseling de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone ou par d’autres moyens de communication convenus par le patient. Le lieu et la méthode de communication doivent être précisés dans la documentation.

Toutes les séances de counseling de suivi doivent être documentées pour permettre la continuité du programme, l’évaluation et leur vérification par les responsables ministériels.

Il y a au total sept séances de counseling de suivi que le pharmacien ou la pharmacienne peut facturer par l’entremise du Système du réseau de santé du ministère. Les pharmaciens et les pharmaciennes peuvent voir leur patient plus souvent, au besoin, par exemple avant la date de sevrage ciblée ou à d’autres moments où des stratégies de soutien et une intervention en pharmacothérapie s’imposent; cependant, le programme limite la rémunération aux paramètres établis.

Les trois premières séances de counseling de suivi (ou séances de suivi primaire) devraient se tenir au cours des trois semaines suivant la consultation initiale et les quatre dernières séances de suivi (ou séances de suivi secondaire), aux intervalles convenus par le pharmacien ou la pharmacienne et le patient : entre le premier et le deuxième mois; entre le troisième et le quatrième mois, entre le sixième et le septième mois et entre le huitième et le douzième mois.
 
Calendrier suggéré pour les séances de counseling de suivi :

Séances de suivi primaire

  • Entre le 3e et le 5e jour (10 minutes)
  • Entre le 7e et le 10e jour (10 minutes)
  • Entre le 14e et le 21e jour (10 minutes)

Séances de suivi secondaire

  • Entre le 30e et le 60e jour (de 3 à 5 minutes)
  • Entre le 90e et le 120e jour (de 3 à 5 minutes
  • Entre le 180e et le 210e jour (de 3 à 5 minutes)
  • Entre le 240e et le 365e jour (de 3 à 5 minutes)

Séances de counseling 1 à 3 – suivi primaire :

  • Les trois premières séances de counseling de suivi devraient prendre environ 10 minutes et se tenir au cours des trois premières semaines du programme.
  • Ces séances ouvrent un dialogue avec le patient sur la réussite ou l’échec de la stratégie choisie et permettent de cerner les problèmes qui peuvent accompagner la pharmacothérapie. C’est le moment de discuter de ce qui se passe bien ou moins bien dans le programme et de voir ce que le patient peut faire pour surmonter ses déclencheurs, l’envie de fumer ou les symptômes du sevrage. Les pharmaciens et les pharmaciennes miseront sur les meilleurs éléments du programme et encourageront la continuation de résultats favorables. De plus, la discussion permettra notamment de passer en revue les incidents biologiques, notamment les problèmes personnels, psychologiques ou sociaux, le cas échéant, qui ont empêché le patient d’atteindre son objectif.

Le pharmacien ou la pharmacienne utilise un code de facturation qu’il soumet au Système du réseau de santé du PMO pour demander le règlement de chacune des trois premières séances de counseling, qui font partie du suivi primaire. La demande de règlement est traitée lorsque le compte rendu de la séance a été consigné (documentation).
NIP 93899942 = 15 $ (peut faire l’objet d’une demande de règlement trois fois par an seulement)

Séances de counseling 4 à 7 – suivi secondaire :

  • Les quatre séances de counseling de suivi secondaire durent approximativement cinq minutes et se tiennent, comme il a été dit précédemment, au terme du premier mois, aux intervalles suggérés.
  • Les séances continuent à mettre à profit les réussites du programme et à permettre de passer en revue les incidents, notamment les problèmes liés à la pharmacothérapie et les incidents biologiques, le cas échéant, qui ont empêché le patient d’atteindre son objectif.

Le pharmacien ou la pharmacienne utilise un code de facturation qu’il soumet au Système du réseau de santé du PMO pour demander le règlement de chacune des dernières séances de counseling (suivi secondaire). La demande de règlement est traitée lorsque le compte rendu de la séance a été consigné (documentation).
NIP 93899943 = 10 $ (peut faire l’objet d’une demande de règlement quatre fois par an seulement)

!!!!The 5A’s algorithm of Ask, Advise, Assess, Assist and Arrange is a smoking cessation algorithm that is commonly used by health care providers. For more information refer to the Smoking Cessation resource tools on the Ontario Pharmacists’ Association website.

Circle of Care is a commonly used term in the healthcare community that refers to the health-care providers who share patient health information; for more information regarding patient consent refer to the OCP website and the Information and Privacy Commissioner website.!!!!!

1L’algorithme des cinq « A » (Approche, Avis, Appréciation, Aide, Arrangements) est couramment employé par les fournisseurs de soins de santé pour l’abandon du tabagisme. Pour en savoir plus, consulter les outils de référence sur l’abandon du tabagisme dans le site Web de l’Ontario Pharmacists’ Association : www.pharmacisteducation.ca/opaCatalog218/c-139-smoking-cessation.aspx.

2Le terme « cercle de soins » est un terme couramment employé dans le milieu des soins de santé pour désigner les fournisseurs qui partagent les renseignements sur la santé du patient. Pour en savoir plus sur le consentement du patient, consulter le site Web de l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario (www.ocpinfo.com) et le site Web du Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée à : www.ipc.on.ca.

Évaluation du programme

Les pharmaciens et les pharmaciennes sont priés de consigner les résultats du Programme d’abandon du tabagisme aux fins de l’évaluation du programme.

Les résultats suivants font l’objet de demandes de règlement au moyen des numéros d’identification de produit (NIP) du Système du réseau de santé du PMO pour établir le succès du patient dans le Programme d’abandon du tabagisme du gouvernement de l’Ontario. Les trois NIP destinés à l’évaluation du programme ne procurent pas de rémunération en soi. De ceux-ci, un seul par patient fait l’objet d’une demande de règlement.

Dès qu’un NIP concernant l’évaluation du programme figure dans une demande de règlement, plus aucune séance ne peut être facturée pour ce volet du programme.

Départ avec succès : NIP 93899944

    • Le NIP désignant un départ avec succès est employé dans une demande de règlement lorsqu’un patient indique, à n’importe quel stade du programme, qu’il a réussi à cesser de fumer. Dès que ce NIP figure dans une demande de règlement, plus aucune séance ne peut être prévue ni facturée.

Départ sans succès : NIP 93899945

    • Le NIP désignant un départ sans succès est employé dans une demande de règlement lorsqu’un patient indique, à n’importe quel stade du programme, qu’il n’a pas réussi à cesser de fumer. Dès que ce NIP figure dans une demande de règlement, plus aucune séance ne peut être prévue.
    • Le pharmacien ou la pharmacienne devrait informer les patients qui quittent le programme de leur droit de se réinscrire à une date ultérieure (à compter d’un an après la date de leur consultation initiale).

Bilan inconnu / Retrait du programme : NIP 93899946

  • Le NIP désignant un bilan inconnu est employé dans une demande de règlement quand on ne parvient pas à joindre un patient pour qu’il continue son programme ou lorsque le patient quitte le programme sans indiquer s’il a réussi ou non à cesser de fumer.
Lieu de réunion

Dans le droit fil des services professionnels proposés par les pharmacies communautaires, les réunions offertes au patient dans le cadre du Programme d’abandon du tabagisme se tiendront de préférence en personne à la pharmacie communautaire.

Les pharmaciens et les pharmaciennes doivent assurer au patient un niveau suffisant d’intimité et de sécurité.

Le gouvernement de l’Ontario comprend que les interactions entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient dans le cadre du Programme d’abandon du tabagisme ne peuvent pas toutes se tenir en personne à la pharmacie. Si une réunion se déroule en dehors de la pharmacie communautaire ou suivant une autre méthode, par exemple par téléphone, par courriel ou par d’autres moyens prévus et convenus par les deux parties, le lieu et la méthode choisis doivent être documentés.

Formation du pharmacien

Le pharmacien ou la pharmacienne qui offre le Programme d’abandon du tabagisme est réputé agir dans le champ d’exercice d’un pharmacien ou d’une pharmacienne autorisés à prodiguer des soins directs aux patients (partie A du registre de l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario).

Cependant, les pharmaciens et les pharmaciennes doivent suivre un programme de formation sur l'abandon du tabagisme pour assurer qu'ils ont acquis une formation de base, notamment des techniques d'interview motivationnelle, ainsi qu'une bonne connaissance du counseling dynamique et de la planification d’un programme d’abandon du tabagisme. 

Le programme de formation doit reprendre l’algorithme d’abandon du tabagisme (les cinq « A ») : Approche; Avis; Appréciation; Aide; Arrangements. Les programmes d’abandon du tabagisme sont offerts en Ontario par divers organismes, notamment l’Ontario Pharmacists' Association, l’Association des pharmaciens du Canada et le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH).

Autres exigences :

  • Le gérant désigné d’une pharmacie qui offre un programme d’abandon du tabagisme doit recevoir une formation dans ce domaine dans un délai de six mois.
  • Le pharmacien ou la pharmacienne qui possède une formation sur l’abandon du tabagisme doit être disponible durant les heures d’ouverture de la pharmacie qui offre le Programme d’abandon du tabagisme.
  • La formation sur l’abandon du tabagisme doit être renouvelée au moins tous les cinq ans.
  • Un exemplaire de l’attestation de formation sur l’abandon du tabagisme devrait être facilement accessible dans les locaux de la pharmacie aux fins de vérification.
Ressources pour les pharmaciens

Des renseignements sur la stratégie Ontario sans fumée3 du gouvernement de l’Ontario, notamment des feuilles de renseignements multilingues, des conseils pour cesser de fumer, la Téléassistance pour fumeurs, des forums ciblés en ligne et d’autres ressources pour les patients et les professionnels de la santé, peuvent être fournis aux patients.

Autres ressources pour cesser de fumer :

Aide téléphonique pour fumeurs :

  • Ontario sans fumée – Téléassistance pour fumeurs : 1 877 513-5333
  • Société canadienne du cancer – service téléphonique pour fumeurs : 1 877 513-5333
  • Ontario Lung Association : 1 888 344-LUNG (5864)
  • Centre de renseignements du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) : 1 800 463‑6273

Les pharmaciens et les pharmaciennes peuvent concevoir leur propre matériel pour les patients qui veulent cesser de fumer. Cependant, des formules types normalisées sont fournies par le gouvernement de l'Ontario conformément aux normes de soins réglementaires pour aider les pharmaciens et les pharmaciennes à consigner l’information à chaque point d’interaction avec le patient. Bien que ceux-ci puissent créer leurs propres formules, les modèles normalisés du ministère doivent être adaptés pour préserver l’uniformité du protocole en vigueur dans le programme.

En ce qui concerne le matériel, des modèles sont également proposés aux pharmaciens et aux pharmaciennes par l’Ontario Pharmacists’ Association7 et l’Association des pharmaciens du Canada8.


3Refer to Ontario Government’s Smoke Free Ontario resource information at http://www.mhp.gov.on.ca/en/smoke-free/

4Refer to Smoking and Tobacco references on the Canadian Cancer Society website: http://www.cancer.ca/Canada-wide/Prevention/Smoking%20and%20tobacco.aspx?sc_lang=en

5Refer to Quit and Get Fit; Smoking and Tobacco references on the Ontario Lung Association website: http://www.quitandgetfit.ca/page.aspx?pid=816

6Refer to Tobacco and Smoking references on the Centre for Addiction and Mental Health website: http://www.camh.net/About_Addiction_Mental_Health/AMH101/top_searched_tobacco.html

7Refer to Smoking Cessation resource tools on the Ontario Pharmacists’ Association website: http://www.pharmacisteducation.ca/OPA  

8Refer to the Quit Using and Inhaling Tobacco (Q.U.I.T.) program tools on the Canadian Pharmacists’ Association website: http://www.pharmacists.ca/content/hcp/resource_centre/practice_resources/helping.cfm

Aux termes du Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie, les pharmaciens et les pharmaciennes consignent l’évaluation du degré de préparation, la consultation initiale, les séances de counseling de suivi et indiquent dans leurs notes si le patient quitte le programme. Tout problème lié aux médicaments constaté en dehors d’une séance visant l’abandon du tabagisme doit également être documenté conformément aux normes d’exercice en vigueur. De plus, les pharmaciens et les pharmaciennes peuvent intégrer du matériel éducatif sur l’abandon du tabagisme et des plans d’action, selon le cas, pour leurs patients.

Documentation et tenue des dossiers

Tous les points d'interaction et toutes les réunions entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient doivent être documentés pour permettre la continuité du programme, ainsi que le counseling, le soutien, l'analyse de données, l'évaluation et les décisions concernant les demandes de règlement. 

Tout ce qui concerne la collaboration entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient, notamment l’évaluation du degré de préparation du patient, le consentement du patient et les modalités de l’entente, la réunion de consultation initiale, les séances de counseling de suivi et toute incidence que peut avoir le retrait du programme, est consigné obligatoirement sur les formules types du ministère conformément à la norme réglementaire.

Les séances de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone, par courriel ou par une autre méthode de communication convenue mutuellement. La méthode et le lieu choisis pour ces réunions doivent être consignés.

Les documents suivants doivent être conservés par le pharmacien ou la pharmacienne sous format facilement accessible et gardés à la pharmacie pendant une période minimum de 10 ans ou selon les exigences du Règlement de l’Ontario 58/11 pris en application de la Loi sur la réglementation des médicaments et des pharmacies : les documents d’abandon du tabagisme et les dossiers connexes du patient, y compris tout aiguillage fait par écrit et la documentation du consentement du patient; les renseignements sur la pharmacothérapie, les résultats souhaités et les plans d’action; ainsi que le détail des plans et des conseils fournis au patient pour l’abandon du tabagisme.

Les dossiers de la pharmacie à l’appui des demandes de règlement présentées pour des services professionnels identifiés par les NIP du Système du réseau de santé du PMO peuvent faire l’objet d’une vérification et doivent être conservés à la pharmacie pendant une période minimum de deux ans.

Tous les documents et les dossiers se rapportant au Programme d’abandon du tabagisme doivent être conservés sur support électronique (ou sous format papier) une fois remplis et être facilement accessibles ultérieurement.

Résultats

Les patients ont le droit de recevoir une copie de l’évaluation de leur degré de préparation, des formules de consentement et de toute documentation concernant la consultation initiale et les séances de counseling de suivi.

Demande de règlement pour la rémunération du pharmacien et l’évaluation du programme
  • Pour le moment, les demandes de règlement ne sont acceptées que pour les prestataires du PMO.
  • La marche à suivre pour présenter une demande de règlement est la même que pour le programme MedsCheck et implique l’utilisation d’un NIP.

Rémunération pour la prestation du Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie

NIP 93899941  40 $ Consultation initiale (une fois par an) : l’évaluation du degré de préparation est consignée, y compris la volonté de fixer une date de sevrage; le patient s’est inscrit au programme et a fourni un consentement dûment signé au pharmacien ou à la pharmacienne pour le partage de ses renseignements sur la santé dans le cercle de soins et pour la collecte de données sur le programme. La réunion de consultation initiale sur l’abandon du tabagisme a eu lieu et le compte rendu de cette réunion a été consigné.
NIP 93899942  15 $  Séances de counseling 1 à 3 – suivi primaire (3 fois par an = 45 $ au total)
NIP 93899943  10 $  Séances de counseling 4 à 7 – suivi secondaire (4 fois par an = 40 $ au total)

Une demande de règlement portant le NIP approprié peut être présentée lorsque les renseignements utiles ont été consignés et que la réunion ou la séance sur l’abandon du tabagisme a eu lieu; la demande de règlement peut être présentée à la date du service.

Suivi de l’évaluation du programme : 1 seul NIP pour évaluation du programme et par patient est admissible à un remboursement.
NIP 93899944  0 $  Départ avec succès (1 fois par an, selon le cas)
NIP 93899945  0 $  Départ sans succès (1 fois par an, selon le cas)
NIP 93899946  0 $  Bilan inconnu (1 fois par an, selon le cas)

Une demande de règlement portant le NIP approprié peut être présentée lorsque les renseignements utiles ont été consignés et que le pharmacien ou la pharmacienne est informé de l’issue du programme (succès ou non); la demande de règlement doit être présentée à la date à laquelle le pharmacien ou la pharmacienne est informé de l’issue du programme. Dès qu’un NIP concernant l’évaluation du programme figure dans une demande de règlement, plus aucune séance ne peut être facturée pour ce volet du programme.

Collecte de données

En consignant les étapes du Programme d’abandon du tabagisme, y compris la présentation du NIP approprié, les pharmaciens et les pharmaciennes contribuent à la collecte de données aux fins de la stratégie Ontario sans fumée.

Les évaluations des résultats indiquant dans quelle mesure l’Ontario atteint ses objectifs en matière d’abandon du tabagisme peuvent comprendre :

  • le nombre de pharmacies qui ont offert un programme d’abandon du tabagisme;
  • le nombre de prestataires du PMO qui se sont inscrits au programme;
  • le nombre de patients qui ont terminé le programme;
  • l’issue pour les patients qui se sont inscrits au programme;
  • le nombre de patients qui se sont réinscrits au programme;
  • le nombre de prestataires du PMO qui ont eu recours à une thérapie impliquant des médicaments d’ordonnance.
Quels sont les résultats perçus pour les patients du Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie?

Les résultats immédiats et à long terme comprennent :

  • chez les patients, une meilleure connaissance des possibilités qui leur sont offertes pour cesser de fumer;
  • une meilleure qualité de vie pour les patients qui cessent de fumer;
  • un accès amélioré aux fournisseurs et aux services de soins de santé pour les patients;
  • une collaboration plus étroite avec les services de santé communautaires;
  • une réduction du nombre d’événements indésirables des médicaments employés dans la lutte contre le tabagisme;
  • une réduction du nombre d’écarts de médication;
  • une réduction du nombre de visites aux services des urgences hospitaliers en relation avec le tabagisme;
  • une réduction du nombre d’admissions à l’hôpital en relation avec le tabagisme;
  • une aide pour définir les meilleures pratiques;
  • le partage des renseignements sur les meilleures pratiques avec le cercle de soins;
  • le développement de la communication interprofessionnelle continue.
Annexe A : L’algorithme des cinq « A »
Point d’interaction Description Résultats Remboursement
Évaluation du degré de préparation

APPROCHER le patient et lui demander s’il fume.
AVISER le patient de cesser de fumer.
APPRÉCIER la disposition du patient à faire une tentative immédiate pour cesser de fumer.

  • Si le patient n’est PAS prêt à faire une tentative pour cesser de fumer, il faut : lui fournir une feuille de renseignements pour encourager la réflexion sur soi. Aucune signature n’est requise.
  • Si le patient est prêt à faire une tentative et à fixer une date de sevrage, il faut : lui faire signer une entente par laquelle il accepte de s’inscrire et de recevoir un counseling et consent à ce que les renseignements sur la santé soient éventuellement communiqués dans le cercle de soins.

 

NIP : 93899941 - 40 $

Peut être soumis dans une demande de règlement une seule fois par an.

La demande de règlement est présentée après la consultation initiale, pour autant que les évaluations du degré de préparation aient été remplies et que l’entente et le consentement aient été signés.

 

Consultation initiale
(20 min environ)

AIDER le patient à faire une tentative pour cesser de fumer.

À l’aide du modèle normalisé conformément à la directive de base, le pharmacien ou la pharmacienne et le patient vont :

  • établir une date de sevrage;
  • dresser un plan d’action;
  • prévoir un counseling pratique;
  • proposer une pharmacothérapie;
  • utiliser des prospectus ou d’autres soutiens communautaires.
Séances de counseling de suivi 1 à 3 (10 min environ)
  • ARRANGER un suivi, soit en personne, soit par téléphone.
  • Communiquer avec le client aux intervalles convenus. Par exemple :
  • entre le 3e et le 5e jour  
  • entre le 7e et le 10e jour
  • entre le 14e et le 21e jour

 

À l’aide du modèle normalisé conformément à la directive de base, le pharmacien ou la pharmacienne et le patient vont :

  • déterminer si le patient a cessé ou non de fumer;
  • évaluer le recours à la pharmacothérapie;
  • discuter des déclencheurs et des stratégies pour les surmonter.

 

  • NIP : 93899942 - 15 $
Peut être soumis dans une demande de règlement trois fois par an.
Séances de counseling de suivi 4 à 7 (de 3 à 5 min environ)
  • ARRANGER un suivi, soit en personne, soit par téléphone
  • Communiquer avec le client aux intervalles convenus. Par exemple :
  • entre le 30e et le 60e jour  
  • entre le 90e et le 120e jour
  • entre le 180e et le 210e jour
  • entre le 240e et le 365e jour

 

À l’aide du modèle normalisé conformément à la directive de base, le pharmacien ou la pharmacienne et le patient vont :

  • déterminer si le patient a cessé ou non de fumer;
  • évaluer le recours à la pharmacothérapie.
  • NIP : 93899943 - 10 $

Peut être soumis dans une demande de règlement quatre fois par an.

 

Évaluation du programme

  • départ avec succès
  • départ sans succès
  • bilan inconnu

 

  • Déterminer le succès du patient à l’issue du programme

Sur la formule normalisée, le pharmacien ou la pharmacienne notera l’un des résultats suivants :

  • le patient a réussi à cesser de fumer;
  • le patient n’a pas réussi à cesser de fumer;
  • le patient n’a pas indiqué s’il avait cessé de fumer.

 

  • NIP 93899944
  • NIP 93899945
  • NIP 93899946
  • 0 $

Le règlement de ce service ne peut être demandé qu’une fois par an, selon le cas.

Pour un même patient, un seul NIP pour évaluation du programme peut être soumis dans une demande de règlement.

Dès qu’un NIP concernant l’évaluation du programme figure dans une demande de règlement, plus aucune séance ne peut être facturée pour ce volet du programme.
Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter notre Salle de presse.