Professionnels de la santé

Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie

Foire aux questions pour les pharmaciens et les pharmaciennes


Vue d’ensemble

Pourquoi le gouvernement de l’Ontario encourage-t-il les pharmaciens et les pharmaciennes à offrir un programme d’abandon du tabagisme?
La Stratégie Ontario sans fumée reconnaît le rôle précieux des pharmaciens et des pharmaciennes au service des personnes qui veulent cesser de fumer. Les pharmaciens communautaires savent quelle pharmacothérapie convient à leurs clients. Ces conseillers très utiles au public dans les domaines du mieux-être sont accessibles dans toute la province.
Quels sont les objectifs du Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie?

Le Programme d’abandon du tabagisme offert en pharmacie propose les objectifs suivants :

  • s’aligner sur les principes des autres programmes d’abandon du tabagisme offerts dans les établissements de soins de santé et communautaires pour assurer aux fumeurs un continuum de soins;
  • promouvoir auprès du public l’utilité et la disponibilité des services d’abandon du tabagisme offerts par les pharmacies communautaires;
  • améliorer l’accessibilité et la diversité des services d’abandon du tabagisme, notamment les conseils sur la thérapie et les méthodes proposées, les mesures de soutien, les ressources et le suivi offerts;
  • fournir aux patients une norme de soins cohérente, fondée sur des données probantes et sur un dispositif de présélection, des services de counseling sur l’abandon du tabagisme, une documentation structurée et le soutien nécessaire.

Haut de page

Admissibilité

Qui est admissible au Programme d’abandon du tabagisme?
Seuls les prestataires du PMO qui fument sont admissibles au Programme d’abandon du tabagisme. On envisagera éventuellement d’élargir l’admissibilité à l'ensemble des Ontariens et des Ontariennes, selon l’évaluation du programme et son taux de réussite.
Comment les candidates et les candidats potentiels sont-ils amenés à s’inscrire au Programme d’abandon du tabagisme?
Les pharmaciens et les pharmaciennes ont de nombreuses occasions d’engager le dialogue avec les patients à propos de la pharmacothérapie dont ils ont besoin, notamment lors d’un rendez-vous MedsCheck, quand ils répondent à leurs questions de pharmacothérapie au comptoir ou lorsqu’ils préparent des médicaments. C’est dans le cadre de ces rencontres quotidiennes avec les patients que ceux qui fument peuvent être amenés à s’inscrire au Programme d’abandon du tabagisme.
Les patients peuvent ils manifester eux-mêmes leur intérêt pour le Programme d’abandon du tabagisme ou faut-il qu’ils y soient adressés par un professionnel de la santé?
Les patients admissibles au PMO peuvent manifester eux-mêmes leur intérêt pour le Programme d’abandon du tabagisme et consulter un pharmacien ou une pharmacienne pour en savoir plus. De leur côté, les pharmaciens et les pharmaciennes peuvent profiter de l’interaction qu’ils ont au quotidien avec les patients fumeurs admissibles pour leur demander s’ils sont intéressés à cesser de fumer. De plus, d’autres professionnels de la santé, notamment les médecins, peuvent recommander au patient de discuter de ce programme avec un pharmacien ou une pharmacienne.

Haut de page

Déroulement du programme

Quelle est la durée du Programme d’abandon du tabagisme?

Le programme comprend neuf points d'interaction entre le patient et le pharmacien ou la pharmacienne. Le premier est une évaluation du degré de préparation lors de laquelle le patient accepte les conditions d’inscription au programme. Une fois inscrit, le patient assiste à une réunion de consultation et à sept séances de suivi qui s’étaleront sur un an.

Combien de fois un patient peut-il s’inscrire au programme?

Les prestataires du PMO qui fument peuvent s’inscrire au programme une fois par an à compter de la date de la réunion de consultation initiale. Si un patient se retire du programme après avoir annoncé son départ ou s’en être absenté de façon continue, il doit attendre un an à compter de la date de la consultation initiale avant de se réinscrire. Le nombre de participations au programme d’abandon du tabagisme est illimité.

Dois-je tenir toutes les réunions ou séances prescrites?

Oui. Le programme est conçu en fonction de neuf points d’interaction qui doivent tous être consignés aux fins de remboursement et d’évaluation du programme. Bien que le pharmacien ou la pharmacienne et le patient puissent convenir de se réunir plus souvent, il est entendu que les pharmaciens et les pharmaciennes peuvent facturer des services professionnels pour les neuf séances prévues.

Si le patient se retire du programme ou qu'il est impossible de le joindre, le pharmacien ou la pharmacienne doit indiquer cette circonstance dans le Système du réseau de santé aux fins de l'évaluation du programme.
Combien de temps devrais-je allouer pour la consultation initiale et les séances de suivi?
La réunion de consultation initiale dure environ 20 minutes; les trois séances de suivi primaire, environ 10 minutes; et les quatre séances de suivi secondaire, environ 5 minutes.
Quel est le calendrier général d’un programme d’abandon du tabagisme?

Les trois premières séances de counseling (ou séances de suivi primaire) devraient se tenir au cours des trois semaines suivant la consultation initiale et les quatre autres séances de suivi (ou séances de suivi secondaire) devraient se tenir aux intervalles convenus par le pharmacien ou la pharmacienne et le patient entre le premier et le deuxième mois, entre le troisième et le quatrième mois, entre le sixième et le septième mois et entre le huitième et le douzième mois.

Calendrier suggéré pour les séances de counseling de suivi :

Séances de suivi primaire

  • Entre le 3e et le 5e jour (10 minutes)
  • Entre le 7e et le 10e jour (10 minutes)
  • Entre le 14e et le 21e jour (10 minutes)

Séances de suivi secondaire

  • Entre le 30e et le 60e jour (de 3 à 5 minutes)
  • Entre le 90e et le 120e jour (de 3 à 5 minutes
  • Entre le 180e et le 210e jour (de 3 à 5 minutes)
  • Entre le 240e et le 365e jour (de 3 à 5 minutes)
À quel endroit les séances d’abandon du tabagisme se tiennent-elles?

Les réunions sur l’abandon du tabagisme se tiendront de préférence en personne à la pharmacie communautaire.

Quels renseignements faut-il consigner aux fins du Programme d’abandon du tabagisme?

Tous les points d’interaction entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient doivent être documentés pour permettre la continuité du programme, ainsi que le counseling, le soutien, l’analyse de données, l’évaluation et les décisions concernant les demandes de règlement. Les séances supplémentaires entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient devraient être documentées pour permettre la continuité des soins.

Des formules types normalisées sont fournies par le ministère pour aider les pharmaciens et les pharmaciennes à consigner l’information à chaque point d’interaction avec le patient. Bien que ceux-ci puissent créer leurs propres formules, il est important d'adapter les modèles normalisés du ministère de façon à préserver l’uniformité du protocole en vigueur dans le programme.

Si le patient décide qu’il doit se retirer du programme, le pharmacien ou la pharmacienne doit documenter cette circonstance et utiliser à cette fin le modèle normalisé. Toutes les formules de documentation et tous les dossiers de la pharmacie soumis par l’entremise du dispositif de NIP (numéros d’identification de produit) en vigueur dans le Système du réseau de santé du PMO peuvent faire l’objet d’une vérification. Ils doivent donc être conservés sous format facilement accessible pendant au moins deux ans aux fins de vérification dans le cadre du PMO et pendant au moins 10 ans dans le dossier médical du patient.
Que se passe-t-il si j’oublie de noter au dossier que la réunion a eu lieu?

S’il n’y a pas de documentation ou que la documentation concernant un service professionnel facturable est incomplète, la demande de règlement peut faire l’objet d’un recouvrement.

Haut de page

Évaluation du degré de préparation

En quoi consiste une évaluation du degré de préparation?
L’évaluation du degré de préparation est une sorte de questionnaire de présélection utilisé pour déterminer si le patient a le désir de cesser de fumer au cours du mois à venir et s’il est disposé à fixer une date de sevrage. Les patients peuvent remplir le questionnaire plusieurs fois avant de décider de s’inscrire. Une fois inscrit, le patient signe une formule de consentement pour participer au programme et fixe une date de sevrage. Le patient consent également par écrit à la communication des renseignements du programme à d’autres professionnels de la santé dans le cercle de soins.
L’évaluation du degré de préparation est-elle remboursée au pharmacien?
L’évaluation du degré de préparation ainsi que les signatures du patient pour l’inscription et la communication des renseignements sur la santé sont alignées sur la réunion de consultation initiale. Ces deux séances sont remboursées au moyen d’un seul NIP facturé dans une demande de règlement soumise au Système du réseau de santé. Si le patient remplit l’évaluation du degré de préparation mais ne s’inscrit pas au programme et ne se présente pas à la consultation initiale, le pharmacien ou la pharmacienne ne peut pas présenter une demande de règlement pour l’évaluation du degré de préparation.
Combien de fois le pharmacien fournit-il au patient qui fume un questionnaire d’évaluation du degré de préparation?
Le pharmacien ou la pharmacienne peut fournir le questionnaire d’évaluation au patient autant de fois que celui-ci le souhaite. Il peut être fourni sous forme de prospectus que le patient peut apporter à la maison pour le remplir s’il envisage de s’inscrire ultérieurement.
Le pharmacien est-il tenu d’effectuer l’évaluation du degré de préparation ou peut-il contourner cette étape?
Le pharmacien ou la pharmacienne doit veiller à ce que le patient remplisse l’évaluation du degré de préparation avant de s’inscrire. La formule à utiliser est celle qui lui a été fournie conformément à la norme réglementaire pour l’évaluation du degré de préparation du patient. Cette formule doit être remplie par le patient et le pharmacien pour la documentation du programme, l’évaluation, la facturation et les vérifications utiles.

Haut de page

Réunion de consultation initiale

Quel est l’objet de la consultation initiale?

La consultation initiale est destinée à établir un dialogue dans le cadre duquel le pharmacien ou la pharmacienne et le patient discuteront de l’usage du tabac fait dans le passé. Elle sert également à faire comprendre au patient les buts et les objectifs à atteindre, ainsi que ses responsabilités. Elle se tient après que le pharmacien ou la pharmacienne a réalisé l’évaluation du degré de préparation et obtenu le consentement du patient pour l’inscription au programme et la communication de ses renseignements sur la santé.

La consultation initiale porte également sur l’usage du tabac par le patient, ses antécédents en matière de médicaments, les risques pour la santé, les déclencheurs, les stratégies utiles, l'établissement d’une date de sevrage et l’éventuelle pharmacothérapie à offrir au patient.
Combien de temps la consultation initiale dure-t-elle?
Les pharmaciens et les pharmaciennes doivent savoir qu’il faut allouer environ 20 minutes pour cette consultation.
À quel endroit la consultation initiale se tient-elle?
Il est recommandé que la consultation initiale se tienne en personne à la pharmacie communautaire, afin d’allouer suffisamment de temps pour discuter des antécédents et des choix de pharmacothérapie.
Ai-je le droit de tenir la consultation initiale ailleurs qu’à la pharmacie ou par téléphone?
La consultation initiale peut se tenir ailleurs qu’à la pharmacie ou suivant une autre méthode si le patient est d’accord avec la méthode ou le lieu proposé. Cependant, il est recommandé de tenir la consultation initiale en personne à la pharmacie communautaire, afin d’allouer suffisamment de temps pour discuter des antécédents et des choix de pharmacothérapie.

Haut de page

Séances de suivi

Quelle est la différence entre les séances de suivi primaire et les séances de suivi secondaire?

Les séances de suivi primaire sont pour le patient l’occasion de discuter de sa capacité à gérer son programme d’abandon du tabagisme. Elles permettent également de constater les problèmes qui peuvent être survenus relativement à la pharmacothérapie durant le programme. Le pharmacien peut éclairer le patient sur ce qu'il peut faire pour surmonter ses déclencheurs, l’envie de fumer ou les symptômes du sevrage. Il doit d’autre part se concentrer sur les réussites du patient durant le programme et encourager la continuation des résultats positifs. Enfin, le pharmacien peut examiner les incidents biologiques, notamment les problèmes personnels, psychologiques ou sociaux, qui peuvent avoir empêché le patient d’atteindre son objectif.

Les séances de suivi secondaire continuent à mettre à profit les réussites du patient et permettent d’examiner les incidents, notamment les problèmes liés à la pharmacothérapie et les incidents biologiques qui ont empêché le patient d’atteindre son objectif.
Combien de temps les séances de counseling durent-elles?

Les séances de suivi primaire durent environ 10 minutes chacune et les séances de suivi secondaires, de 3 à 5 minutes.

À quel endroit les séances de suivi se tiennent-elles?

Les séances de counseling de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone ou par d’autres moyens de communication acceptés par le patient. Le lieu et la méthode de communication doivent être précisés dans la documentation.

Puis-je tenir une séance de suivi par téléphone?

Oui. Cependant, si un patient préfère une réunion en personne, il faut faire au mieux pour satisfaire à sa demande.

Haut de page

Lieux de réunion

À quel endroit le pharmacien tient-il les séances du programme d’abandon du tabagisme?

Les séances du programme d’abandon du tabagisme se tiennent de diverses façons. Il est recommandé de prévoir un rendez-vous en personne à la pharmacie pour la consultation initiale, afin d’allouer suffisamment de temps pour discuter des antécédents et des choix de pharmacothérapie. Les séances de counseling de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone ou par d’autres moyens de communication acceptés par le patient. Le lieu et la méthode de communication doivent être précisés dans la documentation.

La clientèle de ma pharmacie compte des patients qui résident dans une collectivité éloignée. Ai-je le droit d’offrir à ces patients un programme en ligne?

Il est recommandé de donner au patient la possibilité de participer en personne à la réunion de consultation initiale. Si ce n’est pas possible, le pharmacien ou la pharmacienne peut offrir la première réunion et les séances ultérieures par d’autres moyens (notamment en ligne), pour autant que le patient soit d’accord avec la méthode choisie et que cette méthode permette au pharmacien ou à la pharmacienne de fournir un counseling adéquat.

Haut de page

Formation du pharmacien

Le pharmacien a-t-il besoin d’une formation supplémentaire pour fournir le Programme d’abandon du tabagisme?

Oui. Les pharmaciens et les pharmaciennes qui sont inscrits en vertu de la partie A du registre de l’Ordre des pharmaciens de l’Ontario ont les compétences requises pour offrir le programme d’abandon du tabagisme, pour autant qu’ils aient également suivi un programme de formation sur l'abandon du tabagisme comprenant des techniques d'interview motivationnelle, l’algorithme des cinq « A », ainsi que des stratégies de counseling et de planification pour l’abandon du tabagisme.  

Où faut-il s’adresser, en tant que pharmacien, pour recevoir la formation au programme d’abandon du tabagisme?

En Ontario, les programmes d’abandon du tabagisme sont offerts en Ontario par divers organismes, notamment l’Ontario Pharmacists' Association, l’Association des pharmaciens du Canada et le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH).

Y a-t-il d’autres critères de formation que le pharmacien devrait connaître?
  • Le gérant désigné d’une pharmacie qui offre un programme d’abandon du tabagisme doit recevoir une formation dans ce domaine dans un délai de six mois.
  • Le pharmacien ou la pharmacienne ayant reçu une formation sur l’abandon du tabagisme doit être disponible durant les heures d’ouverture de la pharmacie qui offre le programme d’abandon du tabagisme.
  • La formation sur l’abandon du tabagisme doit être renouvelée au moins tous les cinq ans.
  • Un exemplaire de l’attestation de formation sur l’abandon du tabagisme devrait être facilement accessible dans les locaux de la pharmacie aux fins de vérification.

Haut de page

Ressources du pharmacien

Puis-je concevoir mes propres formules pour le programme d’abandon du tabagisme?

Oui. À cette fin, il convient dans la mesure du possible d’utiliser les modèles normalisés. Les formules peuvent être modifiées de façon à y faire figurer le logo de la pharmacie, mais le contenu doit être conforme au modèle.

Y a-t-il d’autres ressources à la disposition du pharmacien pour le programme d’abandon du tabagisme?

Des renseignements incluant des feuilles de renseignements multilingues, des conseils pour cesser de fumer et des forums ciblés en ligne sont accessibles aux patients et aux professionnels de la santé dans le site Web de la stratégie Ontario sans fumée du gouvernement de l'Ontario. Les pharmaciens et les pharmaciennes voudront peut-être fournir des ressources additionnelles sur l’abandon du tabagisme en adressant les patients à la Société canadienne du cancer, à l’Ontario Lung Association ou au Centre de toxicomanie et de santé mentale. Un éventail de ressources est diffusé dans le site Web de ces organismes.

Une aide et des renseignements supplémentaires sont offerts par les services d’aide téléphonique suivants : la Téléassistance pour fumeurs de la stratégie Ontario sans fumée; le service d’aide téléphonique de la Société canadienne du cancer; l’Ontario Lung Association; et le Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Haut de page

Documentation et tenue des dossiers

Quels dossiers faut-il tenir aux fins du Programme d’abandon du tabagisme?

Tous les points d’interaction et toutes les réunions entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient doivent être documentés pour permettre la continuité du programme, ainsi que le counseling, le soutien, l’analyse de données, l’évaluation et les décisions concernant les demandes de règlement.

Tout ce qui concerne la collaboration entre le pharmacien ou la pharmacienne et le patient, notamment l’évaluation du degré de préparation du patient, le consentement du patient et les modalités de l’entente, la première réunion de consultation, les séances de counseling de suivi et toute incidence que peut avoir le retrait du programme, est consigné obligatoirement sur les formules types du ministère conformément à la norme réglementaire.

Les séances de suivi peuvent se tenir en personne, par téléphone, par courriel ou par une autre méthode de communication convenue mutuellement. La méthode et le lieu choisis pour ces réunions doivent être consignés.
Combien de temps dois-je conserver la documentation relative au Programme d’abandon du tabagisme?

Tous les dossiers concernant la demande de règlement relative à l'abandon du tabagisme et les formules relatives au Programme d'abandon du tabagisme doivent être conservés sur place, à la pharmacie, et sous format facilement accessible pendant au moins deux ans aux fins de vérification dans le cadre du Programme de médicaments de l'Ontario.

Tous les dossiers de santé du patient doivent être conservés par le pharmacien ou la pharmacienne sous format facilement accessible et gardés à la pharmacie pendant une période minimum de 10 ans ou selon les exigences du Règlement de l’Ontario 58/11 pris en application de la Loi sur la réglementation des médicaments et des pharmacies. Les patients ont le droit de recevoir une copie de l’évaluation de leur degré de préparation, des formules de consentement et de toute documentation faisant suite à la première consultation et aux séances de counseling de suivi.

Haut de page

Demande de règlement pour la rémunération de la pharmacie et l’évaluation du programme

Le pharmacien soumet-il des demandes de règlement concernant des services professionnels facturables pour tous les patients qui participent au Programme d’abandon du tabagisme?

Pour le moment, les demandes de règlement concernant le Programme d'abandon du tabagisme ne sont acceptées que pour les prestataires du Programme de médicaments de l'Ontario.

Quelle est la marche à suivre pour soumettre une demande de règlement?

Le pharmacien doit suivre la même méthode que celle qu’il emploierait pour soumettre une demande de règlement au programme MedsCheck. Les demandes de règlement portent un NIP spécial.

Quelles demandes de règlement sont soumises dans le cadre des programmes d’abandon du tabagisme?

Les demandes de règlement des pharmacies sont selon le barème suivant :

PIN Service Valeur ($)
93899941 Consultation initiale (une fois par an) : l’évaluation du degré de préparation est consignée, y compris la volonté de fixer une date de sevrage; le patient s’est inscrit au programme et a fourni un consentement dûment signé au pharmacien ou à la pharmacienne pour le partage de ses renseignements sur la santé dans le cercle de soins et pour la collecte de données sur le programme. 40.00
93899942 Séances de counseling 1 à 3 -- suivi primaire (max. 3 fois par an = 45 $ au total) 15.00
93899943 Séances de counseling 4 à 7 -- suivi secondaire (4 fois par an = 40 $ au total) 10.00
93899944* Départ avec succès (1 fois par an, selon le cas) 0.00
93899945* Départ sans succès (1 fois par an, selon le cas) 0.00
93899946* Bilan inconnu (1 fois par an, selon le cas) 0.00

*Les NIP sont utilisés pour la collecte de données servant à l’évaluation du programme.

Haut de page

Collecte de données

Quelles données sont recueillies par les pharmaciens dans le cadre du Programme d’abandon du tabagisme et pourquoi sont-elles recueillies?

En consignant les différentes étapes du programme d’abandon du tabagisme, y compris l’utilisation du NIP approprié, les pharmaciens et les pharmaciennes contribuent à la collecte de données aux fins de la stratégie Ontario sans fumée.

Les évaluations des résultats indiquant dans quelle mesure l’Ontario atteint ses objectifs en matière d’abandon du tabagisme peuvent comprendre :

  • le nombre de pharmacies qui ont offert un programme d’abandon du tabagisme;
  • le nombre de prestataires du PMO qui se sont inscrits au programme;
  • le nombre de patients qui ont terminé le programme;
  • l’issue pour les patients qui se sont inscrits au programme;
  • le nombre de patients qui se sont réinscrits au programme;
  • le nombre de prestataires du PMO qui ont eu recours à une thérapie impliquant des médicaments d’ordonnance.
Ces données sont précieuses pour la surveillance de l’efficacité des programmes d’abandon du tabagisme. Le ministère s’en servira pour déterminer si un programme a du succès tel qu’il est aménagé ou si des modifications s’imposent pour l’améliorer. Il demande aux pharmaciens et aux pharmaciennes de faire tous les efforts nécessaires pour documenter leurs interactions avec les patients et ainsi aider à produire des données utiles à l’évaluation des programmes.

Haut de page

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h