Professionnels de la santé

Pénurie et rappel de Bicarbonate de sodium injectable

Foire aux questions

Que se passe-t-il si mon institution ne dispose que d’une quantité minimale de produit (pour seulement sept jours) ?

Depuis le 23 juin 2017, le ministère a demandé à tous les hôpitaux de notifier les niveaux de leurs inventaires par le biais de l’enquête sur l’inventaire hospitalier.

Le ministère partage les résultats de cette enquête pour appuyer la redistribution locale de l’inventaire, au besoin.

De plus, les fournisseurs sont incités à prendre directement contact avec leur RLISS, à tout moment, si leur inventaire diminue sous le niveau d’approvisionnement nécessaire pour sept jours.

Si un établissement se trouve en situation critique, il peut contacter Pfizer pour que son attribution de produits soit augmentée, en écrivant à allocation@pfizer.com ou en téléphonant au 1 800 267-2553 poste 4410.

Combien d’institutions de soins de santé disposent actuellement d’un approvisionnement pour moins de sept jours pour un médicament précis ?

Le ministère reçoit des rapports hebdomadaires sur les besoins estimés en médicaments de la part des hôpitaux qui ont des stocks de médicaments pour sept jours, voire moins. Ces nombres varient quotidiennement et le ministère travaille avec les RLISS pour appuyer la redistribution dans le cadre d’une gestion de l’inventaire.

De plus, de nombreuses corporations hospitalières redistribuent l’inventaire d’un de leurs sites à l’autre ou prennent directement contact avec les hôpitaux locaux pour organiser un partage d’inventaire.

Le ministère a-t-il indiqué des solutions thérapeutiques de remplacement et si oui, partagera-t-il cette information avec les parties prenantes en soins de la santé ?

Les professionnels de la santé devraient communiquer avec leurs collègues et leurs pharmaciens pour trouver des solutions de remplacement adaptées à leurs patients. La décision concernant une solution thérapeutique de remplacement doit être prise par le clinicien prescripteur.

Le ministère a également partagé des ressources supplémentaires pour appuyer les efforts de restriction et l’utilisation de solutions de remplacement.

Que puis-je faire dans l’immédiat - en tant que fournisseur de la santé – pour contribuer à atténuer cet état de fait ?

Actions des professionnels de la santé qui pourraient permettre d’économiser les produits restants dans l’inventaire :

Pour garantir la sécurité du patient, le ministère incite les professionnels de la santé à communiquer avec leurs collègues, pharmaciens inclus, sur les stratégies permettant d’économiser les stocks, et plus particulièrement l’utilisation de solutions de remplacement ou la prescription de moindres doses. Les pharmaciens hospitaliers dont les hôpitaux offrent un service d’information sur les médicaments peuvent souhaiter communiquer avec ce service.

Pour appuyer la prise de décision lors d’une pénurie de médicaments, le Joint Centre for Bioethics de l’Université de Toronto a élaboré en 2012 un cadre éthique qui peut être utilisé pour la pénurie dont il est ici question.

Quel est l’objectif d’un cadre éthique ?

Le cadre éthique a pour objectif d’offrir des orientations de haut niveau servant de fondation commune pour la prise de décision et les délibérations dans les secteurs de la santé et d’un secteur à l’autre, dans les institutions de santé et d’une institution à l’autre, et par les professionnels de la santé, en réponse à une pénurie de médicaments.

Le cadre éthique se substitue-t-il au jugement clinique des professionnels de la santé ?  

Non, le cadre éthique ne supplante pas le jugement clinique des professionnels de la santé ni leur devoir fiduciaire à l’égard des patients individuels sous leurs soins, non plus que leur rôle en tant que responsables des ressources limitées en soins de santé. Ce cadre ne remplace ni ne supplante les permissions et les contraintes des lois applicables de l’Ontario.

Que devons-nous faire des produits rappelés / expirés ?

Pfizer a donné des instructions concernant le produit rappelé. Si vous avez des lots concernés par le rappel dans votre inventaire, veuillez immédiatement cesser de les utiliser. Veuillez procéder à une analyse de votre inventaire et immédiatement envoyer, après l’avoir rempli, le formulaire de retour du produit rappelé (fourni avec la lettre de notification du rappel) par fax au 1 800 420-2019, même si vous n’avez aucun stock du produit rappelé en main.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur ce rappel, veuillez communiquer avec Pfizer :

La stérilisation des produits rappelés sera-t-elle une possibilité? Est-il pertinent d’étendre la date de validité du produit ?

Ce n’est pas le rôle du ministère que de donner des directives sur le processus de stérilisation ou sur la prorogation de la date de validité du produit.

Le laboratoire Pfizer a assuré qu’il ne dispose pas de données probantes suffisantes pour appuyer l’utilisation, après leur date d’expiration, des flacons de 50 ml non rappelés ; de la même manière, il ne peut pas recommander de méthodes (chaleur ou filtration) pour stériliser les flacons rappelés.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h