Imprimer

L'excellence des soins pour tous

Le service hospitalier virtuel – Innovation dans le suivi

Défi en matière de santé

Plus du tiers des patients recevant leur congé de l’hôpital St. Michael’s et présentant des problèmes de santé complexes se voient réadmis dans les 90 jours. Le coût de ces réadmissions s’établit à 11 000 $ par patient. Les études montrent que, même si la plupart des patients ayant reçu leur congé exigent une attention médicale soutenue, ils ne nécessitent pas de services médicaux d’urgence ou hospitaliers. Afin de réduire les coûts et de se concentrer sur les soins à prodiguer aux différents patients, on a mis sur pied le Service hospitalier virtuel (« Virtual Ward ») au bénéfice des sujets présentant des risques de réadmission élevés.

« Une des plus grandes sources de frustration dans l’exercice de la médecine auprès des patients hospitalisés, c’est qu’après les avoir traités, nous leur donnons congé en les laissant tomber pour ainsi dire dans le vide. Nous ne savons pas exactement ce qui leur arrive ensuite, explique le docteur Irfan Dhalla, interniste général à l’hôpital St. Michael’s et créateur du Service hospitalier virtuel. Cette situation est très courante et, à preuve, tous les membres de notre équipe pourraient vous citer des cas de patients susceptibles de glisser entre les mailles du système et qui, n’eût été le Service hospitalier virtuel, auraient dû être hospitalisés de nouveau. »

Mise en oeuvre de vrais changements

Pour réduire le nombre des réadmissions, l’hôpital St. Michael’s a noué un partenariat avec le CASC central de Toronto et plusieurs hôpitaux de la région afin de créer le Service hospitalier virtuel, un programme qui s’inspire des soins dispensés en milieu hospitalier pour traiter les patients à domicile.

Le Service hospitalier virtuel réconcilie le meilleur des deux mondes, soit une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé et la collaboration entre les hôpitaux locaux et les services communautaires. Les patients traités dans le cadre du Service hospitalier virtuel ont droit à la prise en charge et au soutien médical d’une équipe qui intègre soins hospitaliers, soins de santé primaires et soins à domicile. Le Service hospitalier virtuel joue le rôle de guichet unique accessible en cas d’urgence 24 heures par jour et sept jours par semaine. L’équipe de soins de santé offre également un soutien téléphonique, des conseils en matière de nutrition et de prise de médicaments ainsi que des soins à domicile au besoin.

Joakina Fernandes, qui vit seul, a reçu son congé de l’hôpital après avoir été traitée pour une embolie pulmonaire ainsi que pour des exacerbations de MPOC et d’ICC. « Je ne sais pas ce qui serait arrivé sans le Service hospitalier virtuel. Je serais sans doute retournée à l’hôpital, dit madame Fernandes. Auparavant, je faisais du bénévolat comme jardinière; je vais maintenant pouvoir retourner à mes plates-bandes. »

Depuis que le programme a été étendu de manière à englober le Toronto General Hospital et le Women’s College Hospital, le Service hospitalier virtuel a accueilli et traité plus de trente patients par mois. De plus, les membres de l’équipe peuvent citer de nombreux exemples de cas où on a pu éviter la détérioration de l’état de santé des patients et des réadmissions inutiles à l’hôpital.

Des soins de meilleure qualité et viables

« Le Service hospitalier virtuel retient les meilleurs éléments des soins hospitaliers et il les applique aux patients traités à domicile, explique Camille Orridge, présidente-directrice générale du Réseau local d’intégration des services de santé du Centre-Toronto. Le Service hospitalier virtuel nous permet de créer un nouveau modèle de prestation de soins, un modèle qui soutient les patients exposés à des risques élevés de réadmission ainsi que leurs médecins de famille pendant les quelques semaines qui suivent le congé. »

Cette expérience innovatrice en est toujours au processus de cueillette des données, mais les premiers résultats indiquent que le Service hospitalier virtuel est fonctionnel. Les patients, les spécialistes et les médecins de famille ont mentionné l’évolution favorable des sujets, la bonne qualité des services offerts et la coordination harmonieuse entre les fournisseurs de soins de santé.

En savoir plus sur le Service hospitalier virtuel et le recrutement de participants (en anglais seulement).

Personne-ressource :
Susana Hsu
Réseau local d’intégration des services de santé du Centre-Toronto
Tél. : 416 969-3327
Courriel : susana.hsu@lhins.on.ca

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h