Normes de santé publique de l'Ontario

Maladies évitables par la vaccination

But

  • Réduire ou éliminer le fardeau des maladies évitables par la vaccination.

Résultats sociétaux

  • L'incidence des maladies évitables par la vaccination diminue.
  • Les objectifs en matière du taux de couverture vaccinale pour les maladies évitables par la vaccination sont atteints.
  • Les fournisseurs de soins de santé sont mieux renseignés sur l'immunisation.
  • Le public est mieux renseigné sur l'immunisation.
  • Les programmes d'immunisation publics ont une efficacité accrue.
  • Le taux d'effets secondaires de l'immunisation diminue.
  • Les pertes de vaccins sont réduites.

Résultats attendus des conseils de santé

  • Le conseil de santé détecte et identifie de façon rapide et efficace les enfants vulnérables aux maladies évitables par la vaccination, les facteurs de risque connexes et les nouvelles tendances.
  • Le conseil de santé détecte et identifie rapidement et efficacement les groupes prioritaires qui se heurtent à des obstacles à l'immunisation ainsi que les facteurs de risque connexes et les nouvelles tendances.
  • Le conseil de santé connaît les caractéristiques épidémiologiques et s'en sert pour influencer l'élaboration de politiques publiques favorisant la santé et ses programmes et services afin de réduire ou d'éliminer le fardeau des maladies évitables par la vaccination.
  • Le public sait à quel point l'immunisation est importante tout au long de la vie.
  • Les fournisseurs de soins de santé signalent au conseil de santé les effets secondaires de l'immunisation.
  • Les fournisseurs de soins de santé connaissent les pratiques améliorées relatives à la gestion des vaccins, y compris l'entreposage et la manipulation.
  • Les objectifs en matière de couverture vaccinale pour les vaccins financés par la province sont atteints.
  • Le conseil de santé intervient efficacement en cas d'éclosion de maladies évitables par la vaccination.
  • Le public est au courant des services de santé destinés aux voyageurs, y compris l'immunisation.
  • Les fournisseurs de soins de santé assurent une gestion appropriée des vaccins, ce qui comprend l'entreposage et la manipulation ainsi que la gestion des stocks.
  • La distribution des vaccins est effectuée de façon rapide, équitable et conforme aux pratiques de gestion appropriée des vaccins, ce qui comprend l'entreposage et la manipulation.
  • Le conseil de santé détecte et identifie rapidement et efficacement les effets secondaires de l'immunisation.
  • Les enfants reçoivent des vaccins à jour, conformément aux calendriers de vaccination systématique financée par le secteur public de l'Ontario, à la Loi sur l'immunisation des élèves et la : Loi de 2014 sur la garde d’enfants et la petite enfance.

Évaluation et surveillance

Exigences

  1. Le conseil de santé doit effectuer des évaluations, tenir des dossiers et faire rapport sur ce qui suit (le cas échéant), conformément au Protocole de gestion des immunisations, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF] et au Protocole concernant les maladies infectieuses, 2008 (ou à la version en vigueur) :
  2. Le conseil de santé doit effectuer une analyse épidémiologique des données de surveillance et examiner l'évolution des tendances au fil du temps, les nouvelles tendances et les groupes prioritaires, conformément au Protocole concernant les maladies infectieuses, 2008 (ou à la version en vigueur) et au Protocole d'évaluation et de surveillance de la santé de la population, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF].

Promotion de la santé et élaboration de politiques

Exigences

  1. Le conseil de santé doit collaborer avec les partenaires communautaires afin d'accroître la connaissance et la confiance du public en ce qui a trait aux programmes d'immunisation. Pour ce faire, il doit :
    1. compléter les stratégies nationales ou provinciales de communication sur la santé;
    2. élaborer et mettre en oeuvre des stratégies régionales ou locales de communication.

    Les sujets à traiter doivent inclure :

    • l'importance de l'immunisation;
    • les maladies pouvant être évitées grâce à la vaccination;
    • les calendriers de vaccination systématique recommandés pour les enfants et les adultes et l'importance du respect de ces calendriers;
    • les nouveaux vaccins payés par la province;
    • la promotion de l'immunisation des enfants et des adultes, y compris les programmes visant les personnes à risque élevé;
    • l'importance de la tenue d'un registre d'immunisation pour chaque membre de la famille;
    • l'importance du signalement des effets secondaires des vaccins;
    • la communication de renseignements sur l'immunisation au conseil de santé, au besoin;
    • la sécurité des vaccins;
    • la législation relative à l'immunisation.
  2. Le conseil de santé doit encourager les fournisseurs de soins de santé à lui signaler les effets secondaires des vaccins, conformément à la Loi sur la protection et la promotion de la santé.
  3. Le conseil de santé doit fournir une stratégie globale d'information et de formation visant à favoriser une gestion optimale des vaccins, y compris leur entreposage et leur manipulation, par les fournisseurs de soins de santé, conformément au Protocole d'entreposage et de manipulation des vaccins, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF]. Pour ce faire, il doit :
    • donner de la formation individuelle au moment de vérification de la chaîne du froid;
    • distribuer des renseignements aux nouveaux fournisseurs de soins de santé qui ont à manipuler des vaccins;
    • fournir un soutien continu aux fournisseurs de soins de santé qui manipulent les vaccins.
  4. Le conseil de santé doit fournir des services de consultation aux partenaires communautaires pour l'élaboration de politiques d'immunisation (p. ex., les politiques touchant les lieux de travail) en fonction des besoins locaux et des demandes.

Prévention des maladies

Exigences

  1. Le conseil de santé doit promouvoir les programmes d'immunisation financés par la province et les offrir aux personnes admissibles dans la circonscription sanitaire, ce qui comprend :
    • les cliniques gérées par le conseil de santé;
    • les cliniques scolaires (y compris pour la vaccination contre l'hépatite B et la méningite méningococcique, sans s'y limiter);
    • les cliniques communautaires;
    • les cliniques offrant des services d'approche aux groupes prioritaires.
  2. Le conseil de santé doit, afin de répondre à la norme relative au programme de planification des mesures d'urgence en santé publique, avoir un plan d'intervention d'urgence afin de déployer les membres de son personnel qui sont en mesure de gérer et de contrôler les éclosions de maladies évitables par la vaccination, notamment la vaccination de masse en cas d'épidémie dans la collectivité.
  3. Le conseil de santé doit assurer l'accès à des cliniques santé-voyage.

Protection de la santé

Exigences

  1. Le conseil de santé doit s'occuper de l'entreposage des vaccins financés par la province et de leur distribution, y compris aux fournisseurs de soins de santé oeuvrant au sein de la circonscription sanitaire, conformément au Protocole d'entreposage et de manipulation des vaccins, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF].
  2. Le conseil de santé doit promouvoir la gestion des stocks de vaccins dans tous les locaux où des vaccins financés par la province sont entreposés, conformément au Protocole d'entreposage et de manipulation des vaccins, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF].
  3. Le conseil de santé doit surveiller tous les cas présumés d'effets secondaires d'un vaccin qui remplissent les critères provinciaux en matière de signalement34. Il doit également faire enquête sur ces cas, les consigner et les signaler rapidement.
  4. Le conseil de santé doit se conformer au Protocole de gestion des immunisations, 2008 (ou à la version en vigueur) [PDF] qui précise la procédure pour évaluer l'état d'immunisation des enfants en garderies (telles que définies par la Loi de 2014 sur la garde d’enfants et la petite enfance et comment appliquer la Loi sur l'immunisation des élèves.

Ressources

Recherches documentaires (en anglais seulement)


34 Les critères de signalement provinciaux sont actuellement en train d'être établis à l'échelle fédérale, provinciale et territoriale.

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154 (Appels sans frais)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : lundi au vendredi de 8 h 30 - 17 h