Transformation du système de soins de santé

La voix du Nord pour la qualité de données

Après qu'une dame âgée vivant seule se fut retrouvée à plusieurs reprises dans la salle d'urgence d'Horizon Santé-Nord, on l'a aiguillée vers un travailleur social de l'hôpital, qui a réussi à la mettre en contact avec les services communautaires de soutien appropriés.

« Cette patiente n'est pas revenue à la salle d'urgence depuis », a dit Sandra Duhamel, la directrice de l'aide à la décision et des communications de l'hôpital.

« L'intervention du travailleur social a directement amélioré les résultats à l'égard de cette patiente. La collecte de données nous permet d'examiner les aiguillages ainsi que les résultats de ceux-ci pour les patients. Dans ce cas, les données nous ont indiqué que ce n'est qu'après avoir été aiguillée vers les services sociaux que la patiente a enfin obtenu les résultats dont elle avait besoin, après quoi elle ne s'est plus rendue à la salle d'urgence. »

La consignation des soins fournis aux patients est plus importante que jamais en raison des changements apportés au financement des hôpitaux par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Le financement s'appuie sur le nombre de patients pris en charge, les besoins de la population desservie, les services fournis et la qualité de ces services. Ainsi, afin de déterminer les budgets des hôpitaux, le ministère a besoin que ceux-ci suivent de près les patients auxquels ils offrent des services et qu'ils consignent ce qui arrive à ces patients au moment où ils reçoivent des soins à l'hôpital.

Horizon Santé-Nord prend activement des mesures visant à consigner les tâches effectuées par un éventail de professionnels fournissant des soins et à établir un lien entre ces tâches et leur incidence sur les patients. « Par exemple, explique madame Duhamel, est-ce que les patients vus par un travailleur social restent un nombre moins élevé de jours à l'hôpital? Sont-ils réadmis moins fréquemment? » L'un des avantages consistera à aider les professionnels de la santé de l'hôpital à reconnaïtre l'importance de leurs gestes dans la vie des patients. Et cela, en revanche, aidera le personnel de première ligne à reconnaïtre l'importance de la consignation systématique de ses tâches liées aux soins des patients.

Horizon Santé-Nord a pris des mesures afin de faire les choses différemment et a créé un groupe de travail dans l'hôpital dans le but de mieux comprendre le coût des soins que nous prodiguons aux patients. L'un des premiers objectifs était d'essayer d'améliorer la façon dont le personnel de première ligne consignait les soins qu'il fournissait à chaque patient. L'hôpital a organisé des séances de formation avec des professionnels tels que des travailleurs sociaux, des physiothérapeutes et des diététistes afin de discuter de l'importance de consigner leurs tâches liées aux patients et des conséquences de l'omission d'une telle consignation.

« Nous avons effectué un virage culturel quant à la façon de penser de sorte que le personnel de première ligne ait une bonne compréhension du processus de collecte de données, de la raison pour laquelle ce processus doit être précis et de son importance dans ce processus », a précisé madame Duhamel. Afin de faciliter l'enregistrement de données, Horizon Santé-Nord a simplifié le processus utilisé par plusieurs professionnels, notamment les physiothérapeutes, les ergothérapeutes, les travailleurs sociaux et les diététistes, pour consigner les soins fournis aux patients et le temps passé avec eux. « Notre personnel devait consigner ce qu'il faisait, et nous lui avons rendu la tâche plus facile. Mais plus important encore, a fait remarquer Sandra Duhamel, en liant directement son travail aux résultats pour les patients, le personnel est devenu plus favorable à l'adoption de nouvelles façons d'enregistrer des données. »

Le ministère a aussi offert de la formation aux fournisseurs de soins de santé plus tôt cette année afin d'expliquer l'importance de la saisie des données exactes.

Bientôt, l'hôpital partagera des rapports mensuels avec le personnel afin de démontrer le lien entre les soins fournis par les professionnels de première ligne et l'incidence directe sur les patients.

Madame Duhamel a ajouté qu'il est essentiel que le personnel reconnaisse que, dans le contexte d'un hôpital de soins actifs du Nord de l'Ontario, les données qu'il fournit permettent de dresser un portrait important des soins prodigués aux patients dans cette région de la province. « Nos données sont la voix du Nord », a expliqué madame Duhamel au personnel, pendant les séances de formation.

Des questions?
Veuillez communiquer avec le personnel de la ligne de renseignements sur la Réforme du financement du système de santé au HSF@ontario.ca ou appeler le 416 327-8379.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154 (Appels sans frais)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : lundi au vendredi de 8 h 30 - 17 h