Les temps d'attente en Ontario

Au sujet des données sur les temps d'attente

La Stratégie de réduction des temps d'attente de la province a accordé des fonds aux hôpitaux pour l'exécution d'un plus grand nombre d'interventions chirurgicales, d'IRM et de tomodensitométries pour lesquels il existe des listes d'attente. L'obligation pour les hôpitaux de fournir et de vérifier leurs données sur les temps d'attente constitue une condition de financement.

Les hôpitaux transmettent directement leurs données par voie électronique à Access to Care Portfolio, à Action Cancer Ontario ou au Réseau ontarien de soins cardiaques [en anglais seulement]. Action Cancer Ontario compile les renseignements pour les publier sur ce site Web.

Les renseignements représentent les données accessibles les plus à jour et les plus exactes sur les temps d'attente en Ontario. La compilation des données et la vérification de leur exactitude comportent toutefois des défis importants que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée tente de relever.

Index



Définitions

Nous mesurons le temps entre la « décision de procéder au traitement » et le « traitement » :

Que déclare-t-on?

Dans certaines situations, il se peut que nous ne disposions d'aucune information pour une période donnée (p. ex., août et septembre). Les tableaux de données sur les temps d'attente indiquent ces situations au moyen des sigles suivants :

NC = Non conforme : Un hôpital est tenu de fournir des données sur le temps d'attente pour ce service, mais ne l’a pas fait dans le délai prévu pour que l’information puisse être publiée sur ce site Web. Nota : Les hôpitaux qui n'ont pas remis de données sur le cancer comme ils devaient le faire sont désignés comme « non conformes » uniquement dans le tableau sommaire des interventions chirurgicales liées au cancer.

ND = Non disponible : Nota : Aucun temps d'attente pour les cancers de la prostate, de la thyroïde et des glandes endocrines n'est disponible avant avril 2006.

NR = Rapport non requis : L'hôpital dispense ce service, mais ne fait pas partie des hôpitaux qui ont reçu des fonds pour fournir des traitements supplémentaires cette année. L'hôpital n'est donc pas tenu actuellement de soumettre des renseignements sur les temps d'attente. Certains des hôpitaux qui ne sont pas tenus de déclarer leurs renseignements le font quand même.

PIS = Pas d’information sur les services : Aucun hôpital d'un RLISS particulier n'a offert ce service au cours de la période.

VN = Volume nul ou faible : Un hôpital qui est tenu de déclarer des données a indiqué soit qu'il n'a pas dispensé ce service au cours de la période visée, soit que le nombre de cas déclaré ne satisfaisait pas au seuil indicateur (le nombre de cas déclarés était inférieur à 10 pour les données trimestrielles et inférieur à 6 pour les données mensuelles).



Calculs

Qu'est-ce qui est inclus?

Les calculs comprennent tous les cas où l'hôpital a effectué le traitement (chirurgie ou examen) au cours de la période visée.

Comment les temps d'attente sont-ils calculés?

Les temps d'attente sont mesurés en jours.

Temps d'attente = la date de la « décision de procéder au traitement » moins la date du « traitement ».

Le temps d'attente est calculé pour chaque patient qui a reçu un traitement durant la période la plus récente, pour un secteur de service et un hôpital en particulier. Trois autres calculs reposent sur ces temps d'attente : le temps d'attente médian, le temps d'attente moyen et le 90e percentile.

Temps d'attente médian : Il s'agit du point où la moitié des patients a reçu le traitement et l'autre moitié attend toujours. Par exemple, si le temps d'attente médian est de 26 jours, cela signifie que la moitié des patients a attendu moins de 26 jours et l'autre moitié, plus de 26 jours.

La médiane est une autre façon de montrer ce qu'un patient « type » peut avoir vécu pendant cette période. Contrairement au temps d'attente moyen, le temps d'attente médian n'est pas touché par un ou deux cas très inhabituels (longs ou courts). Il est donc plus stable au fil du temps.

Temps d'attente moyen : Il s'agit de la durée moyenne pendant laquelle un patient a attendu avant de recevoir le traitement. Quelques temps d'attente très courts ou très longs peuvent biaiser ce temps d'attente. Le temps d'attente moyen est calculé en divisant le nombre total de jours d'attente déclaré par un hôpital par le nombre total de traitements déclaré au cours de la période.


Temps d'attente moyen =

nombre total de jours d'attente

 

nombre de traitements

90e percentile : Il s'agit du point où 90 pour cent des patients ont reçu leur traitement et les 10 pour cent restants ont attendu plus longtemps. Par exemple, si le temps d'attente du 90e percentile est de 58 jours, cela signifie que 90 pour cent des patients ou 9 patients sur 10 ont attendu moins de 58 jours et les autres 10 pour cent, plus de 58 jours.

Raisons pour lesquelles il peut y avoir une différence importante entre le temps d'attente moyen et le temps d'attente médian

Dans certaines circonstances, il peut y avoir une différence importante entre le temps d'attente médian et le temps d'attente moyen pour un traitement précis. Cela est dû au fait que quelques cas très longs peuvent biaiser de façon très importante le temps d'attente moyen. Cet effet de « biaisement » prend de l'ampleur si le nombre total de cas mesurés est relativement petit. L'utilisation de la médiane pour mesurer les temps d'attente élimine ce biaisement et donne une meilleure indication du temps qu'un patient « type » attendra.



Sources de données

Les hôpitaux et (ou) les cabinets de cliniciens envoient directement leurs données par voie électronique au Système d'information sur les temps d'attente (SITA) pour tous les domaines de services, à l'exception des interventions cardiaques.

 

Domaines de services de santé pour adultes

Source des données

Interventions liées au cancer

SITA

Chirurgie cardiaque (cœur)

Réseau ontarien de soins cardiaques

Chirurgie générale

SITA

Chirurgie gynécologique (système reproducteur de la femme)

SITA

Neurochirurgie (système nerveux)

SITA

Chirurgie ophtalmique (yeux)

SITA

Chirurgie dentaire, buccale (bouche) et maxillo-faciale (mâchoire supérieure et visage)

SITA

Chirurgie orthopédique (muscles, articulations, ligaments, etc.)

SITA

Chirurgie oto-rhino-laryngologique (oreilles, nez et gorge)

SITA

Chirurgie plastique et reconstructive

SITA

Chirurgie thoracique (poitrine)

SITA

Chirurgie urologique (voies urinaires chez l'homme et la femme; système reproducteur de l'homme)

SITA

Chirurgie vasculaire (vaisseaux sanguins)

SITA

IRM et tomodensitométries

SITA


Domaines de services de santé pédiatriques (18 ans ou moins)

Source des données

Chirurgie cardiaque pédiatrique

SITA

Chirurgie buccale et maxillo-faciale pédiatrique

SITA

Chirurgie générale pédiatrique

SITA

Chirurgie gynécologique (système reproducteur de la femme) pédiatrique

SITA

Neurochirurgie (système nerveux) pédiatrique

SITA

Chirurgie ophtalmique (yeux) pédiatrique

SITA

Chirurgie orthopédique (muscles, articulations, ligaments, etc.) pédiatrique

SITA

Chirurgie oto-rhino-laryngologique (oreilles, nez, gorge) pédiatrique

SITA

Chirurgie plastique et reconstructive pédiatrique

SITA

Chirurgie urologique (voies urinaires chez l'homme et la femme; système reproducteur de l'homme) pédiatrique

SITA



Exhaustivité des données

Établissements participants

La Stratégie de réduction des temps d'attente du ministère de la Santé et des Soins de longue durée a accordé des fonds aux hôpitaux pour l'exécution d'un plus grand nombre d'interventions chirurgicales et d'examens. Les hôpitaux qui ont bénéficié de ce financement ont été choisis en fonction de divers facteurs, dont :

Pour recevoir ce financement, les hôpitaux ont accepté de déclarer les temps d'attente pour ces services. D'autres hôpitaux dispensent ces services. Ils ne sont pas tenus à l'heure actuelle de déclarer leurs temps d'attente.

Les hôpitaux de l'Ontario qui communiquent leurs données sur ce site Web dispensent la majorité des services pour lesquels il existe des temps d'attente. Les services dont les temps d'attente sont plus élevés sont généralement concentrés dans quelques centres spécialisés (p. ex., chirurgie oculaire). Ainsi, il est plus facile de recueillir des renseignements sur les temps d'attente pour les interventions.

En ce qui a trait aux autres services, comme les tests de diagnostic, presque tous les hôpitaux de la province en dispensent quelques-uns. Il est donc plus difficile de recueillir des renseignements complets.

Déclaration des interventions chirurgicales liées au cancer

Depuis le 1er avril 2006, les déclarations sur :

De nombreuses interventions chirurgicales liées au cancer sont les mêmes que les interventions relatives aux troubles bénins (non cancéreux) et ce sont les mêmes médecins qui pratiquent les interventions chirurgicales liées au cancer ou non. Par conséquent, presque chaque hôpital de l'Ontario pratique au moins quelques interventions chirurgicales liées au cancer chaque année. Il se peut toutefois que les hôpitaux qui effectuent un nombre moins élevé d'interventions liées au cancer ne possèdent pas de programme officiel dans ce domaine ou ne se spécialisent pas dans les interventions chirurgicales de ce type. Il est donc difficile de recueillir des renseignements complets.

Quels cas sont exclus?

Les renseignements sur les temps d'attente ne comprennent pas les cas d'urgence (une situation où un patient arrive au service des urgences de l'hôpital ou a besoin d'un traitement immédiat en raison d'une affection mettant sa vie en danger de façon imminente), à l'exception des interventions chirurgicales d'urgence liées au cancer, qui sont incluses.



Limites

Faibles volumes

Les temps d'attente montrent :

Nota : Plus le nombre de cas déclarés est petit, plus il est difficile de tirer des conclusions sur ce à quoi on peut s'attendre. Par exemple :

Interprétation des définitions

Il est facile pour les hôpitaux de déterminer la date du traitement. Toutefois, il n'est souvent pas aussi facile de déterminer la date de la décision de procéder au traitement. Ce terme a une définition moins normalisée qui ouvre la porte à quelques interprétations. Tout au long de la période de mise en œuvre de la Stratégie de réduction des temps d'attente, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée continuera de collaborer avec les hôpitaux, Action Cancer Ontario et le Réseau ontarien de soins cardiaques dans le but de préciser ces définitions afin d'aider les hôpitaux et les cliniciens à les appliquer avec plus de précision.

Le tableau ci-après résume les définitions utilisées dans chacun des domaines de services pour lesquels les temps d'attente sont déclarés.

Secteur de service

Définition de « décision de procéder au traitement »

Chirurgie

Date à laquelle le chirurgien décide qu'une intervention chirurgicale est requise et le patient accepte de subir l'intervention et d'être placé sur une liste d'attente.

Intervention cardiaque

Date à laquelle un cardiologue ou un cardiochirurgien accepte un patient pour une angiographie, une angioplastie ou un pontage.

Les périodes d'attente ne comprennent pas le temps passé à investiguer la maladie cardiaque avant qu'un patient soit accepté pour subir une intervention (p. ex., le temps requis pour qu'un patient subisse un cathétérisme cardiaque avant d'être adressé à un cardiochirurgien ne fait pas partie du temps d'attente indiqué pour les opérations cardiaques).

IRM et tomodensitométrie

Date à laquelle le médecin prescrit l'IRM ou la tomodensitométrie.

Établissements ayant de multiples emplacements

Un grand nombre d'hôpitaux ontariens déclarant des renseignements sur ce site Web possèdent plus d'un emplacement et peuvent effectuer les interventions à l'un de ces emplacements ou plus. Les temps d'attente peuvent varier d'un emplacement à l'autre. Cela peut être attribuable à la population desservie et aux services offerts. Ces hôpitaux recueillent des données pour l'ensemble de leurs emplacements. À l'heure actuelle, ils les déclarent pour l'ensemble de l'établissement hospitalier.

Différences à l'intérieur des établissements

Les renseignements que renferme ce site Web indiquent les temps d'attente pour chaque hôpital. Il peut toutefois y avoir des temps d'attente différents à l'intérieur de chaque hôpital, selon le chirurgien.

Autres facteurs ayant une incidence sur les temps d'attente

Certains facteurs ayant une incidence sur les temps d'attente pour une intervention chirurgicale ou un examen diagnostique n'ont aucun rapport avec l'efficacité d'un hôpital, un médecin en particulier ou la disponibilité des ressources. En voici quelques-uns :

À l'heure actuelle, il n'existe aucun moyen de saisir tous ces facteurs possibles dans les renseignements que les hôpitaux déclarent. Le Système d’information sur les temps d’attente de la province recueillera toutefois des renseignements sur le moment où les patients ne sont pas disponibles pour recevoir un traitement. Bien que ces facteurs puissent avoir des répercussions importantes sur le temps d'attente d'un patient, les temps d'attente globaux donnent quand même une bonne idée de la situation actuelle d'un patient type à cet hôpital.

Chirurgie du cancer

La collecte de données a pour but de connaître le temps d'attente d'un patient devant subir une opération lorsque la possibilité de cancer est réelle. Dans certains cas, ce n'est qu'après l'intervention que l'on découvre un résultat négatif. Certaines données sur les temps d'attente qui sont déclarées au titre des interventions chirurgicales liées au cancer comprennent des données relatives aux interventions dans lesquelles les tumeurs sont bénignes ou non cancéreuses.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée travaille avec les chirurgiens en vue d'obtenir des données plus précises sur les traitements chirurgicaux qui comprennent des temps d'attente « intentionnels » et dus à la « non-disponibilité du patient », en procédant de l'une ou l'autre des façons suivantes :

IRM et tomodensitométries

Un examen de suivi ou une série d'examens de suivi peut être réservé à une date ultérieure pour un patient qui souffre d'une affection existante, ce qui entraîne des temps d'attente qui semblent longs pour ces examens particuliers. Veuillez noter que, depuis le 1er janvier 2008, ces cas sont exclus des données sur les temps d'attente liés aux IRM et aux tomodensitométries. Pour réaliser une comparaison historique, consultez les données historiques sur les temps d'attente liés aux IRM et aux tomodensitométries.

Temps d'attente liés aux interventions cardiaques

Le Réseau ontarien de soins cardiaques recueille des renseignements sur les temps d'attente liés aux interventions cardiaques. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des méthodes de collecte des données et des limites relatives aux données, consultez le site http://www.ccn.on.ca [en anglais seulement].



Comparaisons

Veuillez noter que la collecte et l'analyse des renseignements sur les temps d'attente que contient ce site se font au moyen de méthodes différentes de celles utilisées pour les renseignements déclarés dans le rapport sur l'accès aux soins de l'IRSS (Institut de recherche en services de santé) [en anglais seulement] et dans l'Indice de qualité du réseau de cancérologie d'Action Cancer Ontario [en anglais seulement]. Ces sources d'information ne peuvent pas être directement comparées parce qu'elles comprennent :

Des travaux sont en cours en vue d'élaborer des définitions normalisées pour les temps d'attente à l'échelle du pays, mais il faut faire attention lorsque l'on compare les données entre les provinces.



Qualité des données

Plusieurs activités permettent d'assurer l'exactitude des données et leur conformité aux lignes directrices établies en matière de déclaration des données du Système d’information sur les temps d’attente (SITA) :

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a fourni un cadre de la qualité des données à l'équipe d'amélioration de la qualité des données administratives d'Action Cancer Ontario. L'équipe utilise ce cadre à titre de responsable de ces activités. Elle préside également le groupe de travail sur la qualité des données sur l'accès aux soins. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la qualité des données et le groupe de travail, veuillez communiquer avec l'équipe par courriel à l'adresse CCODataQuality@cancercare.on.ca.

Faits saillants du rapport annuel sur la qualité des données du SITA (exercice 2008-2009) [en anglais seulement] [PDF]



Confidentialité des renseignements

 

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 866 532-3161
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559. À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h