Cancer

Approvisionnement en médicaments contre le cancer

Les patients touchés par la découverte récente du sous-dosage de médicaments chimiothérapeutiques dans quatre hôpitaux de l'Ontario, de même que leurs êtres chers, méritent des réponses à leurs questions sérieuses au sujet de l'innocuité et de la qualité des médicaments chimiothérapeutiques. La ministre Matthews a écrit une lettre s'adressant aux patients touchés.

Dès que le problème a été découvert, des mesures ont été prises afin de préserver les soins prodigués aux patients des hôpitaux et d'améliorer la surveillance des médicaments achetés par les hôpitaux, y compris les médicaments chimiothérapeutiques :

  • Chaque hôpital a avisé les patients et leur a donné accès à un oncologue pour discuter de leur plan de soins personnel.
  • Pour régler le problème, on a constitué un groupe de travail qui réunit des représentants des hôpitaux touchés, de l'Association des hôpitaux de l'Ontario, de Santé Canada, de l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario, de la Société canadienne du cancer et d'Action cancer Ontario.
  • Le Dr Jake Thiessen, un expert en pharmacologie, a été nommé pour mener un examen indépendant de la chaîne d'approvisionnement en médicaments contre le cancer de l'Ontario. Le Dr Thiessen a présenté son rapport, Analyse de l'incident de sous-dosage en oncologie, à la ministre de la Santé et des Soins de longue durée le 12 juillet 2013.
  • Le gouvernement de l'Ontario a accepté toutes les recommandations du Dr Thiessen et il a déposé, le 10 octobre 2013, le projet de loi intitulé Loi de 2013 modifiant des lois afin d'améliorer les soins aux malades et la sécurité des pharmacies afin de renforcer la sécurité et la surveillance du régime d'approvisionnement en médicaments contre le cancer de l'Ontario. Si elle est adoptée, la Loi permettra à l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario d'accréditer et d'inspecter les pharmacies des hôpitaux publics et privés de la même manière qu'il accrédite et inspecte actuellement les pharmacies communautaires.
  • Si elle est adoptée, la nouvelle Loi améliorera aussi la capacité du système de santé de réagir rapidement à tout événement qui pourrait compromettre la qualité des soins aux patients et leur sécurité en permettant aux organismes de réglementation des professionnels de la santé de partager plus d'information avec les hôpitaux et les services de santé publique.
  • Santé Canada a mis en place une nouvelle politique exigeant que les installations de préparation des médicaments soient réglementées par l'un ou l'autre de ces moyens :
    • Loi sur les aliments et drogues (Canada);
    • supervision d'un pharmacien titulaire d'un permis provincial;
    • intégration à un hôpital.
  • Le gouvernement de l'Ontario a proposé de nouveaux règlements qui obligent les hôpitaux à n'acheter que de fournisseurs réglementés.
  • Le gouvernement a travaillé en collaboration avec l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario afin d'élaborer un nouveau règlement qui ajouterait la surveillance des pharmaciens et des techniciens en pharmacie au mandat de l'Ordre.
  • Le gouvernement de l'Ontario a écrit aux installations de préparation des médicaments pour les informer de leur obligation de déclarer leur cadre réglementaire, leur agrément et les pratiques d'assurance de la qualité.
  • Le gouvernement de l'Ontario a écrit à nos hôpitaux pour leur demander de confirmer que des processus d'assurance de la qualité sont en place pour tous les médicaments qu'ils achètent à l'extérieur ou préparent à l'interne.
  • L'Ontario continuera de travailler avec Santé Canada pour trouver une solution à long terme à ce problème national.

L'Ontario passe à l'action

 

Renseignements connexes provenant d'autres associations et gouvernements

 

Renseignements connexes provenant d'autres autres organismes

 

Ressources

Questions au sujet de l'approvisionnement en médicaments

Si vous avez des questions concernant votre traitement contre le cancer, veuillez les adresser directement à votre oncologue.

Si vous avez questions sur les mesures que prend l'Ontario afin d'assurer que les patients prennent des médicaments chimiothérapeutiques de haute qualité, appelez ServiceOntario au 1 866 532-3161 (sans frais en Ontario) ou, à Toronto, au 416 314-5518, ou posez votre question sur le formulaire ci-dessous.

Sujet :
Commentaires :
Votre nom :
Votre courriel (facultatif) :
 

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154 (Appels sans frais)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : lundi au vendredi de 8 h 30 - 17 h