Grossesse – Poser des fondations en santé

Toutes les femmes enceintes ont avantage à se faire vacciner contre la grippe. Il s'agit d'une mesure d'autant plus importante si les stades avancés de votre grossesse correspondent à la saison grippale (de novembre à avril). Le risque d'hospitalisation à la suite d'une grippe est plus important au cours du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse.

Vaccination systématique

Vaccin contre la grippe saisonnière

Qu'est-ce que la grippe?

La grippe, aussi appelée influenza, est une maladie respiratoire aiguë causée par un virus.

Même si les femmes enceintes ne sont pas plus susceptibles de contracter la grippe que la population en général, elles risquent davantage de présenter des complications à la suite d'une grippe. Durant la grossesse, le système immunitaire des femmes est affaibli. Les femmes enceintes, particulièrement celles dont la grossesse en est au deuxième ou troisième trimestre, ainsi que les femmes ayant accouché depuis moins de six semaines, courent un plus grand risque de complications comme la pneumonie. Le vaccin contre la grippe est sans danger et on le recommande aux femmes enceintes.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins


Grossesse

Haut de page

2 et 4 mois - Poser des fondations en santé

Participer à la vaccination systématique vous permet de protéger votre bébé naissant d'un éventail de maladies. Vous pouvez également veiller à la sécurité de votre bébé en vous assurant de la conformité aux normes nationales de sécurité de tout le matériel neuf ou usagé dans son environnement (sièges d'auto, berceaux, poussettes, landaus, lits de bébé, tables à langer, parcs, jouets et ainsi de suite).

Vaccination systématique

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche acellulaire, la polio et la méningite causée par l'Haemophilus influenzae de type b (DCT-polio-Hib)

Vaccin DCT-polio-Hib – administré à l'âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois et 18 mois

Le vaccin DCT-polio-Hib est un vaccin combiné qui protège les enfants contre cinq maladies – la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et la méningite causée par l'Haemophilus influenzae de type b.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la polio.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse est une maladie qui est particulièrement grave chez les enfants. Les enfants qui en sont atteints sont victimes d'épisodes de toux violente. Cette toux peut les amener à vomir ou à cesser de respirer pendant un bref instant. La toux peut durer des semaines et faire en sorte que l'enfant ait de la difficulté à manger, à boire ou même à respirer. La coqueluche peut provoquer de graves complications. Sur dix enfants qui en sont atteints, deux souffriront de pneumonie. La coqueluche peut aussi causer des dommages cérébraux, des crises d'épilepsie et la mort. Ces problèmes apparaissent le plus souvent chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée à d'autres par la toux ou les éternuements.

Qu'est-ce que la polio?

La polio est une maladie grave que l'on peut contracter en buvant de l'eau ou en mangeant des aliments contaminés par le germe qui en est à l'origine. Elle peut aussi se propager d'une personne à l'autre. Cette maladie peut causer des lésions nerveuses et paralyser une personne jusqu'à la fin de ses jours. Elle peut entraîner la paralysie des muscles qui servent à respirer, à parler, à manger et à marcher. Elle peut également causer la mort.

Qu'est-ce que le germe Haemophilus influenzae de type B (Hib)?

Même si le mot « influenzae » fait partie de son appellation, le germe de l'Hib ne cause pas l'influenza, c'est-à-dire la grippe. Avant que le vaccin contre l'Hib soit utilisé, le germe de l'Hib causait souvent de graves infections chez les enfants. Il constituait la cause la plus fréquente de méningite purulente chez les enfants âgés de deux mois à cinq ans. La méningite est une grave infection du liquide et de la membrane qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut causer des dommages cérébraux, des problèmes d'apprentissage et de développement, la surdité ainsi que la cécité. Chez les enfants, elle peut causer la mort dans un cas sur 20 et de graves incapacités (lésions nerveuses, surdité) dans 15 cas sur cent.

De plus, le germe de l'Hib cause une grave infection de la gorge, à proximité du larynx. Ce type d'infection, qui peut rendre la respiration difficile chez l'enfant, s'appelle épiglottite. Le germe de l'Hib peut également donner lieu à une infection des poumons (pneumonie) et à des infections des os et des articulations.

Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui présentent le risque le plus élevé de contracter des maladies attribuables au Hib et ce risque est encore plus élevé chez ceux qui fréquentent des garderies. Le germe de l'Hib se transmet d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Vaccin antipneumococcique conjugué (Pneu-C-13)

Vaccin antipneumococcique conjugué (Pneu-C-13) – administré à l'âge de 2 mois, 4 mois et 12 mois

Le vaccin antipneumococcique conjugué protège les enfants contre certaines infections pneumococciques invasives telles les pneumonies, les bactériémies (infection du sang) et les méningites (infection du cerveau).

Qu'est-ce que la pneumococcie invasive (PI)?

La PI est une infection bactérienne causée par un type de bactérie appelée Streptococcus pneumoniae (ou pneumocoque). Ce type de bactérie peut causer n'importe laquelle des pathologies suivantes :

  • pneumonie (infection des poumons);
  • bactériémie (infection du sang);
  • méningite (infection de la membrane du cerveau et de la moelle épinière).

L'infection pneumococcique est également une cause fréquente d'infection de l'oreille (otite moyenne).

La pneumonie, la bactériémie et la méningite peuvent parfois causer la mort ou des complications durables telle la surdité, particulièrement chez les personnes atteintes d'une maladie à risque élevé.

Il arrive que les antibiotiques soient sans effet pour lutter contre l'infection à pneumocoque. La résistance aux antibiotiques survient lorsqu'un médicament utilisé pour traiter une infection n'est plus capable de tuer ou d'arrêter la croissance de certains microorganismes particuliers, telle la bactérie pneumococcique. Lorsqu'il y a résistance aux antibiotiques, il est plus difficile de traiter l'infection.

Vaccin antirotavirus (Rot-1)

Vaccin antirotavirus (Rot-1) – administré à l'âge de 2 mois et 4 mois

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a récemment ajouté un nouveau vaccin antirotavirus, le RotarixMD, aux calendriers de vaccination financée par le secteur public dans le but de protéger les enfants contre la diarrhée et les vomissements causés par une infection à rotavirus.

Qu'est-ce que le rotavirus?

Le rotavirus est une infection commune qui provoque des vomissements et de la diarrhée chez les nourrissons et les enfants. La maladie est très contagieuse, se propageant facilement d'un enfant infecté à d'autres nourrissons et enfants, voire même à des adultes. La plupart des enfants sont infectés par un rotavirus au moins une fois avant d'atteindre l'âge de cinq ans. Les symptômes graves, mais rares, constatés chez les enfants de moins de deux ans comprennent une diarrhée sévère entraînant l'hospitalisation. Les décès dus au rotavirus sont rares en Ontario.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


2 et 4 mois

Haut de page

6 mois - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

À l'âge de six mois, votre bébé est prêt pour les aliments solides. Commencez par lui donner de la nourriture solide deux à trois fois par jour en prenant soin de toujours précéder la nourriture solide par du lait maternel ou une préparation pour nourrissons. Si votre bébé ne mange pas de viande, donnez-lui au moins 120 ml (8 c. à soupe) de céréales enrichies de fer dès l'âge de neuf mois.

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche acellulaire, la polio et la méningite causée par l'Haemophilus influenzae de type b (DCT-polio-Hib)

Vaccin DCT-polio-Hib – administré à l'âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois et 18 mois

Le vaccin DCT-polio-Hib est un vaccin combiné qui protège les enfants contre cinq maladies – la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et la méningite causée par l'Haemophilus influenzae de type b.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la polio.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse, est une maladie qui est particulièrement grave chez les enfants. Les enfants qui en sont atteints sont victimes d'épisodes de toux violente. Cette toux peut les amener à vomir ou à cesser de respirer pendant un bref instant. La toux peut durer des semaines et faire en sorte que l'enfant ait de la difficulté à manger, à boire ou même à respirer. La coqueluche peut provoquer de graves complications. Sur dix enfants qui en sont atteints, deux souffriront de pneumonie. La coqueluche peut aussi causer des dommages cérébraux, des crises d'épilepsie et la mort. Ces problèmes apparaissent le plus souvent chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée à d'autres par la toux ou les éternuements.

Qu'est-ce que la polio?

La polio est une maladie grave que l'on peut contracter en buvant de l'eau ou en mangeant des aliments contaminés par le germe qui en est à l'origine. Elle peut aussi se propager d'une personne à l'autre. Cette maladie peut causer des lésions nerveuses et paralyser une personne jusqu'à la fin de ses jours. Elle peut entraîner la paralysie des muscles qui servent à respirer, à parler, à manger et à marcher. Elle peut également causer la mort.

Qu'est-ce que le germe Haemophilus influenzae de type B (Hib)?

Même si le mot « influenzae » fait partie de son appellation, le germe de l'Hib ne cause pas l'influenza, c'est-à-dire la grippe. Avant que le vaccin contre l'Hib soit utilisé, le germe de l'Hib causait souvent de graves infections chez les enfants. Il constituait la cause la plus fréquente de méningite purulente chez les enfants âgés de deux mois à cinq ans. La méningite est une grave infection du liquide et de la membrane qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut causer des dommages cérébraux, des problèmes d'apprentissage et de développement, la surdité ainsi que la cécité. Chez les enfants, elle peut causer la mort dans un cas sur 20 et de graves incapacités (lésions nerveuses, surdité) dans 15 cas sur cent.

De plus, le germe de l'Hib cause une grave infection de la gorge, à proximité du larynx. Ce type d'infection, qui peut rendre la respiration difficile chez l'enfant, s'appelle épiglottite. Le germe de l'Hib peut également donner lieu à une infection des poumons (pneumonie) et à des infections des os et des articulations.

Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui présentent le risque le plus élevé de contracter des maladies attribuables au Hib et ce risque est encore plus élevé chez ceux qui fréquentent des garderies. Le germe de l'Hib se transmet d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


6 mois

Haut de page

12 mois - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

À l'âge de 12 mois, votre bébé expérimente de nouveaux goûts et de nouvelles textures. Développez le palais de votre enfant à l'aide d'aliments contenant les vitamines dont il a besoin pour sa croissance. À l'instar de la vaccination systématique, une alimentation saine favorisera le développement d'un système immunitaire fort et en santé pour la vie.

Vaccin antipneumococcique conjugué (Pneu-C-13)

Vaccin antipneumococcique conjugué (Pneu-C-13) – administré à l'âge de 2 mois, 4 mois et 12 mois

Le vaccin antipneumococcique conjugué protège les enfants contre certaines infections pneumococciques invasives telles les pneumonies, les bactériémies (infection du sang) et les méningites (infection du cerveau).

Qu'est-ce que la pneumococcie invasive (PI)?

La PI est une infection bactérienne causée par un type de bactérie appelée Streptococcus pneumoniae (ou pneumocoque). Ce type de bactérie peut causer n'importe laquelle des pathologies suivantes :

  • pneumonie (infection des poumons);
  • bactériémie (infection du sang);
  • méningite (infection de la membrane du cerveau et de la moelle épinière).

Pneumococcal infection is also a frequent cause of ear infections (otitis media).

L'infection pneumococcique est également une cause fréquente d'infection de l'oreille (otite moyenne).

La pneumonie, la bactériémie et la méningite peuvent parfois causer la mort ou des complications durables telle la surdité, particulièrement chez les personnes atteintes d'une maladie à risque élevé.

Il arrive que les antibiotiques soient sans effet pour lutter contre l'infection à pneumocoque. La résistance aux antibiotiques survient lorsqu'un médicament utilisé pour traiter une infection n'est plus capable de tuer ou d'arrêter la croissance de certains microorganismes particuliers, telle la bactérie pneumococcique. Lorsqu'il y a résistance aux antibiotiques, il est plus difficile de traiter l'infection.

Vaccin conjugué contre le méningocoque (Men-C-ACYW)

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la méningococcie.

Qu'est-ce que la méningococcie?

La méningococcie est une maladie grave causée par une souche particulière de bactérie appelée Neisseria meningitidis (connue sous le nom de méningocoque). La méningococcie est une infection grave. Elle survient chez les personnes qui ont été en contact avec une personne saine porteuse du méningocoque ou qui ont été en contact avec une personne atteinte de méningococcie.

La méningococcie apparaît sous deux formes principales. La septicémie méningococcique, également appelée méningococcémie, apparaît lorsque la bactérie infecte le sang et provoque une septicémie. La méningite à méningocoques survient lorsque la bactérie infecte la membrane qui entoure le cerveau et la moelle épinière.

Vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (ROR)

Vaccin antirougeoleux, antiourlien et antirubéoleux (ROR) – administré à l'âge de 12 mois

Le ROR offre une triple protection contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il est recommandé de vacciner les enfants, le plus rapidement possible après leur 1er anniversaire, puis de nouveau à l'âge de quatre à six ans à l'occasion du vaccin antirougeoleux, antiourlien, antirubéoleux et antivaricelle (RROV).

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos et la polio.

Le vaccin devrait également être administré aux adultes qui n'ont pas été immunisés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Les femmes enceintes à qui on confirme qu'elles ne sont pas immunisées contre la rubéole devraient recevoir le vaccin ROR le plus tôt possible après l'accouchement.

Qu'est-ce que la rougeole?

La rougeole peut être une infection grave. Elle se caractérise par une forte fièvre, de la toux, une éruption cutanée, un écoulement nasal et des larmoiements. La maladie dure entre une et deux semaines. Elle peut entraîner des complications comme une otite (infection des oreilles) ou une pneumonie (infection des poumons) chez un enfant sur dix. Elle peut en outre être exacerbée par une encéphalite, infection du cerveau susceptible d'entraîner des lésions cérébrales et un retard mental chez environ un enfant sur 1 000. Chez les femmes enceintes, la rougeole peut provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré.

La rougeole se transmet très facilement d'une personne à l'autre. Une personne infectée peut en contaminer d'autres par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons.

Qu'est-ce que les oreillons?

Les oreillons sont une infection virale caractérisée par de la fièvre, des maux de tête et un gonflement du visage, de la mâchoire et du cou. La maladie touche habituellement les enfants de cinq à neuf ans, mais peut aussi affecter les enfants très jeunes et entraîner de graves complications, comme la méningite. Heureusement, ce type de méningite ne laisse généralement pas de séquelles permanentes. Depuis quelque temps, la maladie se produit plus souvent chez les adolescents et les jeunes adultes.

Chez les adolescents et les hommes, dans un cas sur quatre environ, les oreillons peuvent provoquer un gonflement très douloureux des testicules. Chez une femme sur 20, la maladie peut causer une douloureuse infection des ovaires et accroître les risques de fausse couche au cours des trois premiers mois de la grossesse. Elle peut également entraîner la surdité chez certaines personnes.

La maladie se transmet par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons, ainsi que par contact avec la salive d'une personne infectée.

Qu'est-ce que la rubéole?

La rubéole est généralement bénigne chez les enfants et jusqu'à la moitié des cas ne s'accompagnent pas d'éruptions. Elle peut se traduire par de la fièvre, un mal de gorge, des glandes gonflées dans le cou et une éruption cutanée sur le visage et le cou. Des douleurs et des gonflements articulaires temporaires sont fréquents chez les sujets adolescents et adultes, particulièrement les femmes. La rubéole peut entraîner de l'arthrite chronique (inflammation des articulations). Elle peut aussi occasionner des problèmes temporaires de coagulation sanguine et une encéphalite.

La rubéole présente un grave danger pour les femmes enceintes. Si une femme l'attrape au début de sa grossesse, il y a de fortes chances que son bébé soit atteint d'embryopathie rubéolique et qu'il meure ou soit gravement handicapé.

La rubéole se transmet par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons. La maladie se transmet aussi par contact avec la salive d'une personne infectée.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


12 mois

Haut de page

15 mois - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

Les jeunes enfants ont besoin de routine pour bien se développer, et les changements importants peuvent représenter un défi de taille dans leur vie. Veillez à la régularité des siestes, des collations, des repas et des heures de coucher. Il est également important de poursuivre la vaccination prévue afin que le système immunitaire de votre enfant demeure fort et en santé.

Vaccin antivaricelle (Var)

Vaccin antivaricelle (Var) – administré à l'âge de 15 mois

Bien que le programme de vaccination à dose unique ait réduit le risque d'hospitalisation dû à la varicelle, le risque d'infection demeure pour certains enfants. En administrant deux doses, on protège mieux les enfants contre la varicelle et on réduit le nombre total de cas et les complications. La varicelle peut être très grave et être fatale pour les nouveau-nés et toute personne dont le système immunitaire est affaibli.

À moins d'être exempté, tout enfant né en 2010 et par après qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la varicelle.

Qu'est-ce que la varicelle

La varicelle est causée par le virus varicelle-zona. Les enfants qui attrapent la varicelle présentent divers symptômes tels la fatigue, un léger mal de tête, jusqu'à 39 oC de fièvre, des frissons et des douleurs musculaires ou aux articulations, un ou deux jours avant l'apparition de petites taches rouges un peu partout sur le corps. Ces taches prennent ensuite du relief pour devenir de petites cloques remplies de liquide. Puis, ces vésicules sèchent et se transforment en croûte au bout de quatre à cinq jours.

Certains enfants souffrent de complications ou de problèmes plus graves, notamment :

  • infections cutanées bactériennes et(ou) fasciite nécrosante (maladie dévoreuse de chair);
  • pneumonie (infection des poumons);
  • encéphalite (inflammation du cerveau);
  • d'autres types d'infections (p. ex., du sang).

Le risque de complications s'accroît avec l'âge. La varicelle se propage très rapidement d'une personne à une autre. L'infection se transmet le plus couramment dans l'air, lorsqu'une personne infectée tousse, éternue ou postillonne. On peut aussi attraper la maladie en touchant une vésicule ou le liquide qu'il contient.

Si un enfant est contaminé par la mère pendant la grossesse, cela peut entraîner des déficiences congénitales.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins.

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


15 mois

Haut de page

18 mois - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

Les jeunes enfants ont besoin de routine pour bien se développer, et les changements importants peuvent représenter un défi de taille dans leur vie. Veillez à la régularité des siestes, des collations, des repas et des heures de coucher. Il est également important de poursuivre la vaccination prévue afin que le système immunitaire de votre enfant demeure fort et en santé.

Vaccin DCT-polio-Hib

Vaccin DCT-polio-Hib – administré à l'âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois et 18 mois

Le vaccin DCT-polio-Hib est un vaccin combiné qui protège les enfants contre cinq maladies – la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et des maladies graves comme la méningite causée par l'Haemophilus influenzae de type b.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la polio.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse, est une maladie qui est particulièrement grave chez les enfants. Les enfants qui en sont atteints sont victimes d'épisodes de toux violente. Cette toux peut les amener à vomir ou à cesser de respirer pendant un bref instant. La toux peut durer des semaines et faire en sorte que l'enfant ait de la difficulté à manger, à boire ou même à respirer. La coqueluche peut provoquer de graves complications. Sur dix enfants qui en sont atteints, deux souffriront de pneumonie. La coqueluche peut aussi causer des dommages cérébraux, des crises d'épilepsie et la mort. Ces problèmes apparaissent le plus souvent chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée à d'autres par la toux ou les éternuements.

Qu'est-ce que la polio?

La polio est une maladie grave que l'on peut contracter en buvant de l'eau ou en mangeant des aliments contaminés par le germe qui en est à l'origine. Elle peut aussi se propager d'une personne à l'autre. Cette maladie peut causer des lésions nerveuses et paralyser une personne jusqu'à la fin de ses jours. Elle peut entraîner la paralysie des muscles qui servent à respirer, à parler, à manger et à marcher. Elle peut également causer la mort.

Qu'est-ce que le germe Haemophilus influenzae de type B (Hib)?

Même si le mot « influenzae » fait partie de son appellation, le germe de l'Hib ne cause pas l'influenza, c'est-à-dire la grippe. Avant que le vaccin contre l'Hib soit utilisé, le germe de l'Hib causait souvent de graves infections chez les enfants. Il constituait la cause la plus fréquente de méningite purulente chez les enfants âgés de deux mois à cinq ans. La méningite est une grave infection du liquide et de la membrane qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut causer des dommages cérébraux, des problèmes d'apprentissage et de développement, la surdité ainsi que la cécité. Chez les enfants, elle peut causer la mort dans un cas sur 20 et de graves incapacités (lésions nerveuses, surdité) dans 15 cas sur cent.

De plus, le germe de l'Hib cause une grave infection de la gorge, à proximité du larynx. Ce type d'infection, qui peut rendre la respiration difficile chez l'enfant, s'appelle épiglottite. Le germe de l'Hib peut également donner lieu à une infection des poumons (pneumonie) et à des infections des os et des articulations.

Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui présentent le risque le plus élevé de contracter des maladies attribuables au Hib et ce risque est encore plus élevé chez ceux qui fréquentent des garderies. Le germe de l'Hib se transmet d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


18 mois

Haut de page

4-6 ans - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

Les soins dentaires sont aussi importants que la vaccination pour la santé générale de votre enfant. Offrez à vos enfants des repas équilibrés contenant tous les groupes alimentaires, limitez la consommation de collations et de boissons sucrées et demandez-leur de se brosser les dents deux fois par jour. Comme les enfants imitent leurs parents, donnez-leur l'exemple en vous brossant les dents devant eux aussi souvent que possible.

Vaccin contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio (dcaT-VPI) –

Vaccin dcaT-VPI - administré entre 4 ans et 6 ans

Le vaccin dcaT-VPI est un vaccin combiné protégeant les enfants contre quatre maladies – le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la poliomyélite.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la polio.  

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse, est une maladie qui est particulièrement grave chez les enfants. Les enfants qui en sont atteints sont victimes d'épisodes de toux violente. Cette toux peut les amener à vomir ou à cesser de respirer pendant un bref instant. La toux peut durer des semaines et faire en sorte que l'enfant ait de la difficulté à manger, à boire ou même à respirer. La coqueluche peut provoquer de graves complications. Sur dix enfants qui en sont atteints, deux souffriront de pneumonie. La coqueluche peut aussi causer des dommages cérébraux, des crises d'épilepsie et la mort. Ces problèmes apparaissent le plus souvent chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée à d'autres par la toux ou les éternuements.

Qu'est-ce que la polio?

La polio est une maladie grave que l'on peut contracter en buvant de l'eau ou en mangeant des aliments contaminés par le germe qui en est à l'origine. Elle peut aussi se propager d'une personne à l'autre. Cette maladie peut causer des lésions nerveuses et paralyser une personne jusqu'à la fin de ses jours. Elle peut entraîner la paralysie des muscles qui servent à respirer, à parler, à manger et à marcher. Elle peut également causer la mort.

Vaccin antirougeoleux, antiourlien, antirubéoleux et antivaricelle (RROV)

Vaccin antirougeoleux, antiourlien, antirubéoleux et antivaricelle (RROV) – administré entre 4 ans et 6 ans

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a récemment introduit un nouveau vaccin antirougeoleux, antiourlien, antirubéoleux et antivaricelle (RROV) dans le cadre des calendriers de vaccination financée par le secteur public en Ontario.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Tout enfant né en 2010 ou par après doit aussi se faire vacciner contre la varicelle.

Qu'est-ce que la rougeole?

La rougeole peut être une infection grave. Elle se caractérise par une forte fièvre, de la toux, une éruption cutanée, un écoulement nasal et des larmoiements. La maladie dure entre une et deux semaines. Elle peut entraîner des complications comme une otite (infection des oreilles) ou une pneumonie (infection des poumons) chez un enfant sur dix. Elle peut en outre s'accompagner d'une encéphalite, infection du cerveau susceptible d'entraîner des lésions cérébrales et un retard mental chez environ un enfant sur 1 000. Chez les femmes enceintes, la rougeole peut provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré.

La rougeole se transmet très facilement d'une personne à l'autre. Une personne infectée peut en contaminer d'autres par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons.

Qu'est-ce que les oreillons?

Les oreillons sont une infection virale caractérisée par de la fièvre, des maux de tête et un gonflement du visage, de la mâchoire et du cou. La maladie touche habituellement les enfants de cinq à neuf ans, mais peut aussi affecter les enfants très jeunes et entraîner de graves complications, comme la méningite. Heureusement, ce type de méningite ne laisse généralement pas de séquelles permanentes. Depuis quelque temps, la maladie se produit plus souvent chez les adolescents et les jeunes adultes.

Depuis quelque temps, la maladie se produit plus souvent chez les adolescents et les jeunes adultes.

Chez les adolescents et les hommes, dans un cas sur quatre environ, les oreillons peuvent provoquer un gonflement très douloureux des testicules. Chez une femme sur 20, la maladie peut causer une douloureuse infection des ovaires et accroître les risques de fausse couche au cours des trois premiers mois de la grossesse. Elle peut également entraîner la surdité chez certaines personnes.

La maladie se transmet par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons, ainsi que par contact avec la salive d'une personne infectée.

Qu'est-ce que la rubéole?

La rubéole est généralement bénigne chez les enfants et jusqu'à la moitié des cas ne s'accompagnent pas d'éruptions. Elle peut se traduire par de la fièvre, un mal de gorge, des glandes gonflées dans le cou et une éruption cutanée sur le visage et le cou. Des douleurs et des gonflements articulaires temporaires sont fréquents chez les sujets adolescents et adultes, particulièrement les femmes. La rubéole peut entraîner de l'arthrite chronique (inflammation des articulations). Elle peut aussi occasionner des problèmes temporaires de coagulation sanguine et une encéphalite.

La rubéole présente un grave danger pour les femmes enceintes. Si une femme l'attrape au début de sa grossesse, il y a de fortes chances que son bébé soit atteint d'embryopathie rubéolique et qu'il meure ou soit gravement handicapé.

La rubéole se transmet par la toux, un éternuement ou tout simplement des postillons. La maladie se transmet aussi par contact avec la salive d'une personne infectée.

Qu'est-ce que la varicelle

La varicelle est causée par le virus varicelle-zona. Les enfants qui attrapent la varicelle présentent divers symptômes tels la fatigue, un léger mal de tête, jusqu'à 39 oC de fièvre, des frissons et des douleurs musculaires ou aux articulations, un ou deux jours avant l'apparition de petites taches rouges un peu partout sur le corps. Ces taches prennent ensuite du relief pour devenir de petites cloques remplies de liquide. Puis, ces vésicules sèchent et se transforment en croûte au bout de quatre à cinq jours. Certains enfants souffrent de complications ou de problèmes plus graves, notamment :

  • infections cutanées bactériennes et(ou) fasciite nécrosante (maladie dévoreuse de chair);
  • pneumonie (infection des poumons);
  • encéphalite (inflammation du cerveau);
  • d'autres types d'infections (p. ex., du sang).

Le risque de complications s'accroît avec l'âge. La varicelle se propage très rapidement d'une personne à une autre. L'infection se transmet le plus couramment dans l'air, lorsqu'une personne infectée tousse, éternue ou postillonne. On peut aussi attraper la maladie en touchant une vésicule ou le liquide qu'il contient.

Si un enfant est contaminé par la mère pendant la grossesse, cela peut entraîner des déficiences congénitales.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


4-6 ans

Haut de page

7e année - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

La vaccination systématique aide au renforcement du système immunitaire de votre enfant. Encourager les habitudes saines et donner l'exemple vous permettra d'avoir des enfants forts et en santé. Planifiez des activités amusantes en famille : explorez votre quartier à la marche, allez nager ou organisez une partie de hockey dans la rue. Il se pourrait que vos enfants suivent votre exemple lorsqu'ils auront des enfants à leur tour.

Vaccin conjugué contre le méningocoque (Men-C-ACYW)

Vaccin conjugué contre le méningocoque (Men-C-ACYW) – administré en 7e année

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre la méningococcie.

Qu'est-ce que la méningococcie?

La méningococcie est une maladie grave causée par une souche particulière de bactérie appelée Neisseria meningitidis (connue sous le nom de méningocoque). La méningococcie est une infection grave. Elle survient chez les personnes qui ont été en contact avec une personne saine porteuse du méningocoque ou qui ont été en contact avec une personne atteinte de méningococcie.

La méningococcie apparaît sous deux formes principales. La septicémie méningococcique, également appelée méningococcémie, apparaît lorsque la bactérie infecte le sang et provoque une septicémie. La méningite à méningocoques survient lorsque la bactérie infecte la membrane qui entoure le cerveau et la moelle épinière.

Vaccin contre l'hépatite B (VHB)

Vaccin contre l'hépatite B (VHB) – administré en 7e année

Qu'est-ce que l'hépatite B?

L'hépatite B est une infection du foie causée par un virus qui peut causer des dommages permanents. Ce virus est la plus grande cause de cancer du foie dans le monde entier. Vous avez besoin de votre foie pour digérer les aliments et éliminer les déchets de votre corps.

On signale environ 150 cas d'hépatite B en Ontario chaque année. Souvent, les personnes atteintes éprouvent de la fatigue, font de la fièvre et perdent l'appétit. Elles ont parfois la peau et les yeux jaunes (c'est ce qu'on appelle la jaunisse). Certaines personnes ayant contracté le virus n'en présentent toutefois pas les symptômes, ce qui signifie qu'elles peuvent le transmettre à d'autres personnes sans le savoir. C'est pourquoi il est important de se faire vacciner.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


7e année

Haut de page

Filles de 8e année - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

En plus de vérifier que la vaccination de votre fille est à jour, vous pouvez l’aider à bâtir un futur en santé en encourageant l’activité physique, une alimentation équilibrée et une image de soi positive. Tissez des liens serrés avec elle en discutant souvent, en l’écoutant lorsqu’elle s’exprime et en lui montrant le respect que vous avez pour ses sentiments.

Vaccin contre le virus du papillome humain (VPH)

Vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) – administré aux filles de 8e année

L’efficacité du vaccin contre le VPH est à son summum lorsqu’il est administré aux jeunes filles avant qu’elles commencent à être actives sexuellement. Le gouvernement provincial offre le vaccin gratuitement à toutes les filles de 8e année par l’entremise de cliniques scolaires.

Qu’est-ce que le virus du papillome humain (VPH)?

Le VPH est un virus répandu dont il existe plus de 100 types. Certains types de VPH peuvent causer le cancer du col de l’utérus. On peut prévenir la plupart des infections à VPH à l’aide d’un vaccin. Le VPH se propage généralement durant les relations sexuelles par un contact direct avec la peau d’une personne infectée.
Lisez la feuille de renseignements sur le Programme ontarien de vaccination contre le VPH.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


8e année

Haut de page

14-16 ans - Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

En tant que parent, vous pouvez garder vos enfants en santé en veillant à ce qu’ils profitent régulièrement des soins de santé, des soins dentaires et des vaccins qui leur sont nécessaires. Mais il est également important de favoriser une estime de soi positive et une saine image corporelle. Donnez l’exemple en ne faisant que des commentaires positifs au sujet de votre taille ou de votre silhouette. Montrez à votre enfant à accepter et à apprécier ces différences qui sont naturelles et qui font de chacun de nous un être unique.

Vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (dcaT)

Vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (dcaT) – administré entre 14 ans et 16 ans

Le dcaT combine trois vaccins. Il protège les gens contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche.

À moins d'être exempté, tout enfant qui fréquente un établissement scolaire ontarien doit, en vertu de la loi, se faire vacciner contre le tétanos et la diphtérie .

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse, est une maladie qui est particulièrement grave chez les enfants. Les enfants qui en sont atteints sont victimes d'épisodes de toux violente. Cette toux peut les amener à vomir ou à cesser de respirer pendant un bref instant. La toux peut durer des semaines et faire en sorte que l'enfant ait de la difficulté à manger, à boire ou même à respirer. La coqueluche peut provoquer de graves complications. Sur dix enfants qui en sont atteints, deux souffriront de pneumonie. La coqueluche peut aussi causer des dommages cérébraux, des crises d'épilepsie et la mort. Ces problèmes apparaissent le plus souvent chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée à d'autres par la toux ou les éternuements.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins

Certains vaccins sont obligatoires pour les enfants qui fréquentent l’école en Ontario. Veuillez consulter la liste des vaccins exigés pour fréquenter l’école afin d’en savoir plus http://www.health.gov.on.ca/fr/public/programs/immunization/ispa.aspx


14-16 ans

Haut de page

Adultes – Poser des fondations en santé

Vaccination systématique

Le vaccin contre la grippe renforce votre système immunitaire et vous permet ne pas être malade et de ne pas propager la grippe à autrui. Comme les souches de la grippe changent continuellement, il faut vous faire vacciner tous les ans. Plus le vaccin est administré tôt dans la saison grippale, plus votre système immunitaire aura le temps de se renforcer et plus grande sera la protection.

Vaccin contre la grippe saisonnière

Qu'est-ce que la grippe?

La grippe, aussi appelée influenza, est une maladie respiratoire aiguë causée par un virus qui peut entraîner une pneumonie. La grippe n’épargne personne, peu importe l’âge. La durée des symptômes, qui varie généralement de deux à sept jours, peut toutefois être plus longue chez les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques. Dans la majorité des cas, les gens qui contractent la grippe ne sont malades que quelques jours. Cependant, certaines personnes deviennent très malades, souffrent de complications et doivent être hospitalisées.

Vaccin antidiphtérique et antitétanique (Td)

Vaccin antidiphtérique et antitétanique (dT) – adultes

Le vaccin dT immunise contre deux maladies : la diphtérie et le tétanos. Le Comité consultatif national de l’immunisation recommande fortement à tous les Canadiens de recevoir la série primaire d’anatoxine tétanique dans leur enfance, suivie de doses de rappel systémiques tous les 10 ans.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a récemment ajouté une dose de vaccin anticoquelucheux (dcaT) aux calendriers de vaccination financée par le secteur public en Ontario, afin de protéger les adultes tout au long de leur vie. Les adultes de 19 à 64 ans (qui n’ont jamais reçu le vaccin dcaT à l’adolescence) peuvent désormais recevoir gratuitement une dose de vaccin dcaT valable toute la vie. Cette dose à vie de vaccin dcaT remplacera l’une des doses de rappel dT administrées tous les 10 ans.

Les parents, les grands-parents ou d’autres contacts familiaux des nouveau-nés, nourrissons et jeunes enfants, ainsi que les travailleurs de la santé, doivent recevoir le vaccin dcaT en priorité.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, aussi appelé trismus, est une maladie grave qui peut se déclarer si de la saleté, portant le germe du tétanos, pénètre dans une coupure cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Cette maladie ne se propage pas d'une personne à l'autre. Le tétanos cause des crampes aux muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et des convulsions douloureuses qui peuvent être suffisamment graves pour fracturer les os. Même lorsqu'il est traité précocement, le tétanos s'avère mortel dans deux cas sur dix.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau qui cause des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut se compliquer en provoquant des problèmes respiratoires, une insuffisance cardiaque et des lésions nerveuses. Sur dix personnes atteintes de cette maladie, environ une personne en mourra. Elle se transmet le plus souvent d'une personne à l'autre par la toux et les éternuements.

Vaccin antipneumococcique polysaccharidique (Pneu-P-23)

Vaccin antipneumococcique polysaccharidique (Pneu-P-23) – administré aux adultes de 65 ans et plus

Le vaccin antipneumococcique polysaccharidique protège les adultes contre les infections pneumococciques comme la pneumonie. Le vaccin antipneumococcique peut prévenir la pneumonie et d’autres infections causées par 23 types de bactéries Streptococcus pneumoniae. Environ neuf cas sur dix de maladies pneumococciques sont imputables à ces 23 types de Streptococcus pneumoniae. Ce vaccin immunise contre les infections pneumococciques dans environ 50 à 80 % des cas.

Qu’est-ce qui cause la pneumonie?

Il y a deux grandes sortes de pneumonies, l’une causée par des virus et l’autre, par des bactéries. L’une de ces bactéries s’appelle Streptococcus pneumoniae (ou pneumocoque). Lorsqu’elle envahit les poumons, elle cause une pneumonie bactérienne. Le pneumocoque est responsable de la plupart des cas de pneumonie bactérienne. Cette bactérie attaque également différentes parties du corps. Elle peut attaquer les cellules sanguines et causer une infection grave, la bactériémie. Elle peut également provoquer la méningite, une infection grave du liquide et des membranes du système nerveux central. La pneumonie, la bactériémie et la méningite peuvent être mortelles, particulièrement chez les aînés et les personnes ayant une maladie à risque élevé. Chez les personnes en bonne santé, cette bactérie est souvent présente dans la bouche et les voies respiratoires supérieures. Pour la plupart des gens, cette bactérie ne cause pas de maladies graves. Mais chez certains patients ayant une maladie à risque élevé, elle peut entraîner de graves complications lorsqu’elle entre dans les poumons ou le sang.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre fournisseur de soins de santé, communiquez avec le bureau de santé publique de votre localité ou visitez le site Web ontario.ca/vaccins


Adultes