Publications en ligne

Maladies : Choléra

Qu'est-ce que le choléra?
Le choléra est une maladie diarrhéique causée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés par la bactérie Vibrio cholerae.

Le choléra est-il fréquent?
Le choléra n'est pas une maladie fréquente au Canada. En Ontario, on rapporte en moyenne un cas par année et tous les cas ont été exposés au choléra dans un pays où cette maladie est endémique1. Le choléra se retrouve fréquemment dans les pays où il y a un manque d'eau saine, une désinfection insuffisante, une mauvaise hygiène et un surpeuplement. À l'échelle de la planète, il touche annuellement de trois à cinq millions de personnes et entraîne de 100 000 à 120 000 décès.

Quels sont les symptômes du choléra?
L'infection au choléra peut entraîner une gamme de symptômes, notamment :

  • une diarrhée aqueuse abondante, mais sans douleur (selles riziformes);
  • des vomissements de liquide clair;
  • des nausées.

La plupart des personnes infectées par Vibrio cholerae ne présentent pas de symptômes, mais elles peuvent tout de même transmettre la maladie à d'autres. Environ 5 % des personnes infectées présenteront des symptômes graves. Une personne infectée qui ne reçoit pas de traitement peut rapidement perdre des fluides corporels, ce qui peut entraîner une grave.

Les symptômes du choléra peuvent apparaître dans un délai de 6 heures à 10 jours après l'exposition à la maladie, mais ils apparaissent généralement dans les 2 à 3 jours.

Si vous présentez des signes et des symptômes de maladie et que vous avez été exposé à des sources possibles de la bactérie du choléra, communiquez avec un médecin. 

De quelle manière le choléra se propage-t-il?
Les bactéries Vibrio cholerae sont relâchées avec les selles des personnes infectées. Une personne peut excréter Vibrio cholerae dans ses selles pendant plusieurs mois; cependant, la plupart des personnes cesseront d'excréter les bactéries de 2 à 3 jours après la disparition de leurs symptômes. La contamination interhumaine est extrêmement rare, même pour les travailleurs de la santé durant les épidémies.

Vous pouvez être infecté :

  • en ingérant de l'eau contaminée;
  • en ingérant des aliments contaminés comme des mollusques et crustacés et des poissons crus ou pas assez cuits, des grains mouillés conservés à la température de la pièce, ainsi que du poisson cru ou partiellement séché;
  • en ingérant de manière non intentionnelle les selles d'une personne infectée.

Qui sont les personnes à risque?
Les personnes qui présentent le plus grand risque d'être infectées comprennent les travailleurs humanitaires dans les pays où il y a des cas ou une éclosion de choléra, particulièrement après des désastres naturels. Les voyageurs qui se rendent dans des régions endémiques avec un accès limité à de la nourriture et de l'eau saines présentent également un risque élevé. Les personnes présentant un risque élevé devraient envisager de se faire vacciner avant d'entreprendre un voyage.

Existe-t-il un vaccin contre le choléra?
Un certain nombre de vaccins sécuritaires et efficaces contre le choléra sont accessibles. Consultez votre clinique de médecine des voyages. Vérifiez également les Conseils de santé aux voyageurs de l'Agence de santé publique du Canada avant de voyager dans un autre pays.  http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/pub-fra.php

Comment le choléra est-il diagnostiqué et traité?
Lorsque les symptômes se manifestent, il est essentiel d'avoir un bon diagnostic, puisque le choléra peut entraîner le décès par grave déshydratation à moins qu'une réhydratation ne soit réalisée. Par conséquent, si vous pensez que vous pourriez avoir le choléra, vous devriez immédiatement commencer à boire des solutions orales de réhydratation (comprenant du sel et des minéraux) et consulter un médecin sans attendre. Normalement, le choléra est diagnostiqué par la détection de bactéries dans les selles et, dans certains cas, grâce à une analyse sanguine. Votre médecin peut demander les tests diagnostiques adéquats et commencer le traitement approprié. 

Comment puis-je prévenir le choléra?
Lorsque vous voyagez dans des endroits où il y a un risque de choléra, adoptez les mesures préventives suivantes :

  • Consultez une clinique de médecine des voyages afin de connaître l'incidence du choléra et les recommandations en matière de vaccination avant de voyager;  
  • Lavez-vous soigneusement les mains avant de préparer ou de consommer des aliments;
  • Assurez-vous de laver adéquatement vos mains avec de l'eau saine après être allé à la toilette, avoir changé des couches ou aider quelqu'un à aller à la toilette.
  • Buvez uniquement de l'eau que vous savez être non contaminée. Si vous êtes incertain, traitez l'eau vous-même (p. ex. en la faisant bouillir pendant au moins cinq minutes). Chlorez ou faites bouillir l'eau qui servira à boire, à cuisiner, à laver la vaisselle, à laver les mains et à brosser les dents (les pharmacies peuvent fournir aux voyageurs des produits pour désinfecter l'eau). 
  • Assurez-vous que la glace est faite d'eau non contaminée. 
  • Évitez de manger des huîtres crues ainsi que des mollusques, des crustacés et du poisson pas assez cuits, de même que de la nourriture vendue sur la rue. 
  • Désinfecter le linge de maison et les articles s'ils sont souillés par des selles ou des vomissures avec de la chaleur, de l'eau de Javel ou d'autres désinfectants.
  • Gardez à l'esprit ces règles toutes simples : faites bouillir, pelez ou abstenez-vous de consommer. 

À quoi sont dues les éclosions de choléra?
Les éclosions de choléra sont généralement le résultat du manque d'eau saine (non contaminée), d'infrastructures d'égout déficientes et d'une mauvaise hygiène. En octobre 2010, une éclosion de choléra a été rapportée à Haïti à la suite d'un tremblement de terre. Il y a eu plus de 60 000 cas confirmés, notamment près de 1 500 décès.

Références

  1. Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, base de données du Système intégré d'information sur la santé publique, données extraites en avril 2010.
  2. Agence de santé publique du Canada : la Santé des voyageurs http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/index-fra.php
  3. Centers for Disease Control and Prevention www.cdc.gov (en anglais seulement)
  4. Organisation mondiale de la Santé http://www.who.int/fr/index.html  
  5. Pickering LK, et coll. 2006. Red book: 2006 report of the Committee on Infectious Diseases. 27e édition. American Academy of Pediatrics, Elk Grove Village, IL.
  6. Heymann DL. 2008. Control of communicable diseases manual. 19e édition. American Public Health Association, Washington D.C..

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.