Publications en ligne

Maladies : Rougeole

Boy with measles

À propos de la rougeole

La rougeole est une infection virale très contagieuse, et il est donc très important pour les Ontariens de s’assurer que leur vaccination contre la rougeole est à jour. Comme il n’existe aucun traitement contre la rougeole, la prévention joue un rôle primordial. Le vaccin contre la rougeole est un moyen sûr et extrêmement efficace de prévenir la maladie.

Symptômes de la rougeole

Les symptômes de la rougeole apparaissent de 7 à 21 jours après l’exposition à une personne infectée. Ils comprennent la fièvre, l’écoulement nasal, la toux, la somnolence, l’irritabilité et des rougeurs aux yeux. De petites éruptions blanches peuvent apparaître dans la bouche et la gorge, mais ne sont pas toujours présentes. Ensuite, de 3 à 7 jours après l’apparition des symptômes, une éruption formée de taches rouges apparaît sur le visage de la personne infectée et se répand progressivement vers le bas de son corps.

La plupart des personnes guérissent complètement de la rougeole en deux à trois semaines. La rougeole peut toutefois entraîner des complications telles que la pneumonie, des infections de l'oreille, la diarrhée, la perte de l'ouïe, l’œdème cérébral (encéphalite), des convulsions ou, dans de très rares cas, la mort.

Mode de transmission de la rougeole

Le virus de la rougeole est très contagieux. Il vit dans le mucus se trouvant dans le nez et la gorge des personnes infectées, et peut se propager lorsqu’elles toussent ou éternuent. De plus, il peut survivre jusqu’à deux heures sur une surface ou en suspension dans l’air dans un endroit où une personne infectée a toussé ou éternué. Les personnes qui respirent l’air contaminé ou touchent une surface contaminée, puis se touchent les yeux, le nez ou la bouche, peuvent contracter l’infection.

Si vous croyez avoir la rougeole

Si vous croyez que vous ou un membre de votre famille avez la rougeole ou avez été exposés à une personne qui a la rougeole, il est très important que vous communiquiez immédiatement avec votre fournisseur de soins de santé. Assurez-vous d’appeler votre fournisseur de soins de santé avant de vous rendre à sa clinique pour l’avertir de votre venue et du fait que vous soupçonnez avoir la rougeole, ou avez peut-être été exposé à la maladie, afin qu’il puisse prendre les précautions requises.

La prévention de la rougeole est possible grâce à la vaccination.

En Ontario, deux vaccins contre la rougeole sont offerts : un vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) et un vaccin combiné contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle (RROV). Les vaccins ROR et RROV font partie des vaccins habituels administrés gratuitement à tous les enfants en Ontario. Conformément aux Calendriers de vaccination financée par le secteur public en Ontario, il est recommandé d’administrer la première dose du vaccin ROR à l’âge de 12 mois. Par la suite, une deuxième dose, cette fois du vaccin RROV, peut être administrée entre l’âge de 4 et 6 ans (idéalement, avant d’entrer à l’école). Tous les enfants en Ontario doivent recevoir deux doses du vaccin contre la rougeole pour être admis à l’école.

Les adultes qui n’ont jamais eu le vaccin ROR peuvent aussi se faire vacciner. Conformément aux Calendriers de vaccination financée par le secteur public en Ontario, il est recommandé d’administrer une dose du vaccin ROR aux adultes. Une deuxième dose du vaccin ROR est également recommandée chez les adultes qui présentent un risque élevé d’exposition à la rougeole, ou qui risquent d’exposer d’autres personnes à la maladie.

Innocuité du vaccin contre la rougeole

Le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est très sûr et efficace. La plupart des enfants ne développent aucune réaction. Chez certains enfants, on peut observer une sensation générale de malaise et de la fièvre (avec ou sans éruption cutanée) entre 6 et 23 jours après l’administration du vaccin ROR, pour une durée maximale de 3 jours. Les réactions allergiques au vaccin ROR sont très rares.

Le vaccin est sûr pour les membres du ménage des personnes dont le système immunitaire présente des problèmes, ainsi que pour les membres du ménage des femmes enceintes. Les femmes qui allaitent peuvent se faire vacciner contre la rougeole avec le vaccin ROR.

Aucune preuve ne démontre que le vaccin ROR cause l'autisme.

Adressez-vous à votre fournisseur de soins de santé ou à votre bureau de santé publique pour obtenir de plus amples renseignements sur les avantages et les risques du vaccin, de même que sur les risques que courent les personnes qui n'ont pas été vaccinées.

Groupes de personnes qui ne doivent pas recevoir le vaccin ROR

Le vaccin contre la rougeole ne doit pas être administré à certains groupes de personnes, dont (sans s’y limiter) les groupes suivants :

  • Femmes enceintes (on conseille aux femmes en âge de procréer de s’abstenir de devenir enceintes pendant un mois après avoir reçu le vaccin ROR)
  • Personnes présentant des antécédents de réaction anaphylactique à la suite de l’administration du produit (ou de composants du vaccin)
  • Personnes dont l’état de santé peut présenter une contre-indication à la vaccination (exemple : personnes présentant des antécédents de convulsions, qui sont traitées à l’aide d’immunosuppresseurs ou souffrent d’immunodéficience congénitale ou héréditaire)

Les personnes dont le système immunitaire présente des problèmes devraient discuter avec leur fournisseur de soins de santé afin de décider du moment où le vaccin ROR devrait leur être administré. Le vaccin est sûr pour les membres du ménage des personnes dont le système immunitaire présente des problèmes.

Traitement de la rougeole

Il n’existe aucun traitement spécifique contre la rougeole autre que l’administration de soins de soutien. Les personnes vaccinées de plus de 6 mois, celles qui n’ont reçu qu’une seule dose d’un vaccin contre la rougeole et celles qui ont été exposées à des individus malades peuvent être protégées si elles reçoivent une dose du vaccin ROR dans les 72 heures suivant l’exposition à la rougeole. De plus, les personnes présentant un risque élevé (jeunes enfants, femmes enceintes et personnes immunocompromises) peuvent recevoir de l'immunoglobuline dans les 6 jours qui suivent l'exposition. Ces deux mesures réduisent le risque d'infection chez les personnes qui ont été exposées à la rougeole.

Si j’ai eu la rougeole étant enfant, puis-je de nouveau l’avoir?

Si vous avez eu la rougeole durant votre enfance, vous êtes probablement immunisé.

Quelles mesures les écoles et les garderies accréditées doivent-elles prendre?

Les enfants pour lesquels les bureaux de santé publique ne détiennent aucun dossier de vaccination ni d’exemption valide peuvent être suspendus temporairement de l’école qu’ils fréquentent, jusqu’à la présentation des documents de vaccination nécessaires. En pareil cas, les parents recevront pendant l’année scolaire un avis du bureau de la santé publique suffisamment longtemps à l’avance pour être en mesure de faire vacciner leur enfant, afin d’éviter qu’il ne soit suspendu de son école.

On doit noter que les enfants qui sont exemptés de la vaccination sont exposés à un risque accru de contracter la maladie, et qu’on pourrait donc leur interdire de fréquenter l’école pendant une éclosion de la maladie.

Tout enfant qui fréquente une garderie accréditée doit être vacciné conformément aux recommandations du Calendrier de vaccination pour son groupe d’âge, à moins qu’il ne fasse l’objet d’une exemption valide.

Voyages à l’étranger

Les personnes voyageant dans des régions où il y a des éclosions de rougeole devraient recevoir une deuxième dose du vaccin antirougeoleux. Les nourrissons âgés de plus de 6 mois peuvent aussi recevoir sans danger le vaccin ROR avant de voyager.

Consultez le site Web de l'Agence de santé publique du Canada afin d'obtenir des conseils de santé pour les voyageurs et des renseignements sur la situation mondiale de la rougeole. On conseille aux Canadiennes et aux Canadiens de s'assurer d'être adéquatement vaccinés contre la rougeole.

Où puis-je me faire vacciner?

Le vaccin ROR est financé par les deniers publics et il est disponible au cabinet de votre fournisseur de soins de santé. Vous pouvez également vous en informer à votre bureau de santé publique local.

Que dois-je faire si je ne suis pas certain que mon enfant ou moi avons reçu une vaccination complète contre la rougeole?

Consultez votre fiche d’immunisation personnelle (carte jaune) ou celle de votre enfant pour savoir si vous ou votre enfant avez reçu la dose complète de vaccin. Si vous avez perdu votre fiche ou celle de votre enfant, ou si vous n’êtes pas certain de l’état de votre vaccination ou de la sienne, communiquez avec votre fournisseur de soins de santé ou avec votre bureau de santé publique local. L'administration d'une dose du vaccin antirougeoleux est sécuritaire, pourvu que vous n'en ayez pas déjà reçu une au cours du mois précédent.

Votre dossier de protection

Chaque fois que vous ou votre enfant recevez un vaccin, assurez-vous que votre fournisseur de soins de santé a mis à jour votre fiche d’immunisation personnelle (carte jaune) ou celle de votre enfant. Vous devrez fournir la fiche d’immunisation de votre enfant à votre bureau de santé publique local lorsque votre enfant commencera à fréquenter l’école et chaque fois qu’il recevra des vaccins supplémentaires. Conservez ce document en lieu sûr.

Pour obtenir de l’information sur l'immunisation

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.