Publications en ligne

Immunisation : Vaccin contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la poliomyélite (dcaT-VPI)

La présente fiche d'information contient des renseignements de base. Elle n'a pas pour but de fournir des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement ni de les remplacer. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de modifier votre alimentation, votre style de vie ou votre traitement. L'immunisation est l'un des moyens les plus efficaces de vous protéger, vous et votre famille, contre les maladies évitables par la vaccination.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos est une maladie grave due à une bactérie présente partout, dans la terre, la poussière, le fumier, et qui entre dans l'organisme par des plaies cutanées. Elle ne se transmet pas d'une personne à l'autre. Le tétanos provoque des contractions des muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac et peut entraîner des convulsions si intenses que les os peuvent se fracturer. La mort survient dans deux cas sur 10, même si la maladie est traitée rapidement.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave qui attaque généralement le nez, la gorge et la peau. Elle provoque des maux de gorge, de la fièvre et des frissons. Elle peut entraîner des problèmes respiratoires et une insuffisance cardiaque et causer également des lésions du système nerveux. La diphtérie tue environ un malade sur 10. Elle se transmet le plus fréquemment par la toux et les éternuements. Grâce aux taux de vaccination élevés, il n'y a pas eu de cas de diphtérie en Ontario depuis 1995.

Qu'est-ce que la coqueluche (toux coquelucheuse)?

La coqueluche est une maladie commune qui se manifeste par de violentes quintes de toux chez les enfants, les adolescents et les adultes. Elle est particulièrement dangereuse pour les nourrissons. Les quintes de toux peuvent entraîner des vomissements ou des difficultés respiratoires passagères. La toux peut durer pendant des semaines et gêner le malade qui a alors de la difficulté à s'alimenter, à boire, voire à respirer. La coqueluche peut entraîner de graves complications, p. ex. une pneumonie. Elle peut aussi causer des lésions au cerveau et des convulsions, en particulier chez les bébés.

La coqueluche se propage très facilement d'une personne infectée aux autres par la toux ou les éternuements. On constate de plus en plus que les adultes sont les premiers vecteurs de transmission de la coqueluche pour les nourrissons et les jeunes enfants. Les adultes et les adolescents infectés peuvent transmettre la maladie aux nourrissons qui ne sont pas encore totalement protégés par la vaccination; ceux-ci courent alors un risque accru de complications graves.

Qu'est-ce que la polio?

La polio est une maladie grave qu'on peut contracter en buvant de l'eau ou en mangeant des aliments contenant la bactérie de la polio. Elle se propage également d'une personne à l'autre. Cette maladie peut entraîner des lésions nerveuses et paralyser une personne à vie. Elle peut paralyser les muscles servant à la respiration, à la parole, à l'alimentation et à la marche. Elle peut également être mortelle. Bien que la polio ait été éradiquée dans les Amériques, il existe toujours un risque de contracter cette maladie en voyageant ou par exposition à des personnes ayant été infectées à l'étranger.

Le vaccin dcaT-VPI est-il efficace contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio?

Le vaccin dcaT-VPI offre une excellente protection contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio. La dose de rappel permet au système immunitaire de continuer à protéger le corps contre ces maladies. La protection ne dure pas éternellement. On recommande une dose de rappel contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (dcaT) à l'âge de 14 à 16 ans, de même qu'une fois à l'âge adulte afin de maintenir la protection contre ces trois maladies.

Des doses de rappel contre le tétanos et la diphtérie (dT) sont recommandées tous les 10 ans pour les adultes. Même si certaines personnes peuvent contracter la coqueluche après avoir été vaccinées, les symptômes de la maladie sont en général plus bénins.

Qui est admissible au vaccin subventionné par les deniers publics?

En Ontario, les personnes qui ont été primovaccinées, c'est-à-dire celles qui ont reçu les quatre doses du vaccin contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio, devraient recevoir le vaccin dcaT-VPI sous forme de dose de rappel à l'âge de 4 à 6 ans. Cette dose de rappel devrait être administrée au début de la scolarité.

Les personnes âgées d'au moins 7 ans qui n'ont pas été primovaccinées contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio, devraient recevoir jusqu'à trois doses du vaccin dcaT-VPI en fonction de leur âge et de leur statut immunitaire. La protection peut être assurée par l'injection de ce produit combiné ou d'injections distinctes des vaccins dcaT et VPI.

Qui ne doit pas recevoir le vaccin dcaT-VPI?

Les personnes qui ont :

  • eu une réaction allergique grave à une dose de vaccin administrée précédemment et contenant des composants de tétanos, de diphtérie, de coqueluche et de polio;
  • eu une réaction allergique à un composant du vaccin, dont le phosphate d'aluminium (adjuvant), 2-phénoxyéthanol (conservateur);
  • développé une rougeur, un gonflement et une ulcération très prononcés au site d'injection après avoir reçu une dose précédente de vaccin contenant des composants de tétanos et de diphtérie;
  • eu une encéphalopathie (maladie du cerveau) de cause indéterminée dans les sept jours qui ont suivi l'administration d'un vaccin contenant des composants coquelucheux;
  • des antécédents de troubles neurologiques progressifs ou instables (attendre pour se faire immuniser que le traitement ait commencé et que l'état se soit stabilisé); ou
  • développé le syndrome de Guillain-Barré (SGB) sans autre cause identifiée, dans les huit semaines qui ont suivi l'administration d'une dose de vaccin antitétanique.

Consultez votre fournisseur de soins de santé si vous songez à vous faire vacciner et que vous :

  • avez une grave infection et plus de 38°C de fièvre; ou
  • êtes enceinte ou allaitez.

Le vaccin dcaT-VPI est-il inoffensif?

Oui. Les effets secondaires du vaccin dcaT-VPI sont habituellement bénins et ne durent que quelques jours après la vaccination. L'effet secondaire le plus commun consiste en une douleur au site d'injection. Une rougeur et un gonflement peuvent apparaître. Par ailleurs, un petit nombre de personnes peuvent avoir de la fièvre, des vomissements, des maux de tête, de la diarrhée, des nausées, des frissons et des douleurs dans tout le corps, une baisse d'énergie ou des douleurs ou articulations enflées après la vaccination. Les allergies et d'autres réactions sévères sont très rares. Il est impossible pour les femmes enceintes ou toute autre personne de contracter la maladie au contact d'une personne qui vient d'être vaccinée. Le vaccin dcaT-VPI est inoffensif pour les personnes ayant une pathologie qui attaque le système immunitaire du corps. Avant toute vaccination, discutez avec votre fournisseur de soins de santé des avantages et des risques qui y sont associés.

Quand dois-je appeler mon fournisseur de soins de santé?

Appelez votre fournisseur de soins de santé ou rendez-vous au service des urgences de l'hôpital le plus proche de chez vous si votre enfant a l'une des réactions suivantes dans les trois jours qui suivent la vaccination :

  • urticaire;
  • gonflement de la bouche et de la gorge;
  • difficulté à respirer;
  • pâleur extrême et endormissement persistant;
  • forte fièvre (plus de 40°C);
  • convulsions ou crises d'épilepsie; ou
  • tout autre symptôme grave ou inhabituel.

À qui dois-je m'adresser si j'ai des questions concernant le vaccin dcaT-VPI?

Pour obtenir de plus amples renseignements, parlez à votre fournisseur de soins de santé ou communiquez avec votre bureau de santé. Vous trouverez une liste des bureaux de santé à l'adresse suivante : health.gov.on.ca/en/common/system/services/phu/locations

Comment ma vaccination doit-elle être consignée?

Après toute vaccination, n'oubliez pas de faire mettre à jour votre fiche d'immunisation personnelle.

juillet 2015

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.