Publications en ligne

L'Immunisation : Vaccin associé DCT-polio contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite

Les vaccins (injections pour adultes ou pour bébés) sont la meilleure façon de prévenir certaines infections très graves. La Société canadienne de pédiatrie et le Comité consultatif national de l'immunisation recommandent vivement la vaccination systématique.

Le vaccin associé DCT-polio fournit quatre protections en une. On le désigne aussi sous les noms de vaccin à composante anticoquelucheuse ou de vaccin acellulaire combiné contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Il protège les enfants contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Il est recommandé pour les bébés et les enfants de moins de sept ans. La vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est obligatoire aux termes de la loi pour tous les enfants qui fréquentent l'école en Ontario (à moins d'avoir obtenu une dispense).

Qu'est-ce que la coqueluche?

La coqueluche, ou toux coquelucheuse, est une maladie grave, particulièrement pour les enfants, chez lesquels elle se manifeste par des accès de toux violente, qui peuvent les faire vomir ou cesser de respirer pendant de courtes périodes. La toux peut durer des semaines et l'enfant peut avoir de la difficulté à manger, à boire, même à respirer. La coqueluche peut entraîner des complications graves. Plus de deux enfants coquelucheux sur 10 peuvent contracter une pneumonie. Cette maladie peut également causer des lésions cérébrales, des crises et la mort. Ces conséquences sont plus fréquentes chez les bébés. La coqueluche se propage très facilement d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements.

Qu'est-ce que la diphtérie?

La diphtérie est une maladie grave du nez, de la gorge et de la peau. Elle produit des maux de gorge, de la fièvre et des frissons et peut s'accompagner de complications telles que des problèmes respiratoires, une défaillance cardiaque et des lésions neurologiques. La maladie est mortelle chez environ 10 pour 100 des sujets atteints. La diphtérie se transmet le plus souvent par la toux et les éternuements.

Qu'est-ce que le tétanos?

Le tétanos, ou trismus, est une maladie grave que l'on peut contracter lorsque de la saleté contenant le germe du tétanos s'introduit dans l'organisme par une lésion cutanée. Les germes du tétanos se trouvent partout, habituellement dans la terre, la poussière et le fumier. Il ne se transmet pas d'une personne à une autre. Le tétanos cause des crampes dans les muscles du cou, des bras, des jambes et de l'estomac, ainsi que des convulsions douloureuses parfois assez graves pour fracturer des os. Deux personnes atteintes de tétanos sur 10 en meurent, même si elles sont traitées dès le début de la maladie.

Qu'est-ce que la poliomyélite?

La poliomyélite est une maladie dangereuse que l'on peut contracter en consommant de l'eau ou des aliments contenant le germe qui en est à l'origine. Elle peut aussi se transmettre d'une personne à une autre. Cette maladie peut causer des lésions neurologiques et la paralysie à vie. Elle peut paralyser les muscles qui contrôlent la respiration, la parole, la déglutition et la marche. Elle peut également entraîner la mort.

Quelle est l'efficacité de la protection que le vaccin associé DCT-polio procure à mon enfant?

Lorsque le vaccin associé DCT-polio est administré selon le nombre de doses recommandé, il protège 85 pour 100 des enfants contre la coqueluche, plus de 95 pour 100 des enfants contre la diphtérie, presque 100 pour 100 des enfants contre le tétanos et 99 pour 100 des enfants contre la poliomyélite. De plus, la vaccination allège les effets de ces maladies chez ceux qui peuvent les contracter.

À quel âge mon enfant devrait-il recevoir le vaccin associé DCT-polio? Le vaccin associé DCT-polio est administré aux enfants avant qu'ils n'entrent au jardin d'enfants ou à l'école, soit entre l'âge de 4 ans et 6 ans. Mais, avant cela, votre enfant devrait avoir reçu quatre doses du DCT-polio-Hib (cinq vaccins en un) : une à 2 mois, une à 4 mois, une à 6 mois et une à 18 mois.

Une dose de rappel contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite est administrée vers l'âge de 15 ans. Après cette injection, la protection continue contre le tétanos et la diphtérie est assurée par l'administration de doses de rappel tous les dix ans.

Que se passe-t-il si mon enfant ne reçoit pas ce vaccin?

Votre enfant devrait recevoir ce vaccin dès que possible. Le vaccin associé DCT-polio n'est pas administré aux enfants de plus de 6 ans. Par conséquent, seul le vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite (dT-Polio) est administré aux enfants de 7 ans et plus qui ont manqué la dose de rappel du vaccin associé DCT-polio, qui doit être administrée entre 4 ans et 6 ans. Votre médecin vous dira quels vaccins sont nécessaires et quand revenir pour les suivants.

Le vaccin associé DCT-polio est-il sûr?

Oui. Les effets secondaires graves sont rares. Il n'est pas rare que les enfants présentent un léger malaise, une enflure et des rougeurs au point d'injection pendant quelques jours. Certains ont de la fièvre, une éruption cutanée, une perte d'appétit ou sont irritables ou somnolents pendant un jour ou deux après l'injection. Votre médecin vous conseillera peut-être de donner à votre enfant un médicament appelé acétaminophène pour prévenir la douleur et la fièvre.

Un effet secondaire extrêmement rare du vaccin anticoquelucheux qu'on administrait aux enfants avant juillet 1997 (le vaccin anticoquelucheux « à bacille entier ») était l'encéphalopathie, qui se manifestait environ une fois sur un million. L'encéphalopathie (irritation du cerveau ou de la membrane le recouvrant) peut s'accompagner de divers symptômes tels que des maux de tête, une raideur dans le cou, des changements dans le comportement, la confusion, l'irritabilité ou une perturbation de la parole. Chez les enfants qui ont éprouvé cet effet secondaire, la guérison a été rapide et complète et il n'y a pas eu de dommages permanents.

Les réactions mineures à ce nouveau vaccin (à composante anticoquelucheuse) sont encore moins nombreuses et les risques d'irritation du cerveau après l'inoculation demeurent extrêmement rares. Ce vaccin comporte beaucoup plus d'avantages que de risques.

Le risque d'attraper une maladie d'un enfant récemment vacciné est nul, tant pour les femmes enceintes que pour le reste de la population. Il est conseillé de toujours discuter avec votre médecin des avantages et des risques associés à tout vaccin.

Dans quelles circonstances dois-je appeler mon médecin?

Appelez votre médecin si votre enfant a l'un ou l'autre des symptômes suivants dans les trois jours suivant l'inoculation du vaccin :

  • une forte fièvre (plus de 40°C ou 104°F);
  • des pleurs pendant plus de trois heures;
  • des convulsions ou des crises d'épilepsie;
  • une pâleur extrême et une somnolence prononcée;
  • de l'urticaire;
  • une enflure du visage ou de la bouche;
  • de la difficulté à respirer;
  • d'autres problèmes graves.

Quels sont les enfants qui ne devraient pas recevoir le vaccin associé DCT-polio?

Le médecin peut contre-indiquer le DCT-polio ou administrer un autre vaccin si votre enfant a :

  • une forte fièvre ou une infection plus grave qu'un rhume;
  • une allergie grave à un antibiotique appelé néomycine ou polymyxine B;
  • une réaction allergique grave (anaphylaxie) au vaccin associé DCT-polio ou au vaccin associé DCT-polio-Hib;
  • une allergie grave à toute composante de ce vaccin.

À qui dois-je m'adresser si j'ai d'autres questions sur le vaccin associé DCT-polio?

Adressez-vous à votre médecin ou appelez votre bureau de santé publique pour obtenir de plus amples renseignements.

Dossier d'immunisation

Après l'immunisation de votre enfant, assurez-vous que le médecin met à jour la fiche d'immunisation personnelle (carte jaune). Vous devrez fournir les renseignements consignés sur cette carte à votre bureau de santé publique lorsque votre enfant commencera l'école ou que d'autres vaccins lui seront administrés. Gardez-la en lieu sûr!

mars 2002

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.