Publications en ligne

L'immunisation : Vaccin contre la varicelle

Comment protéger les enfants contre la varicelle?

Les vaccins - administrés en injection ou autre - sont le meilleur moyen de protéger les enfants de certaines infections très graves. Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) recommande vivement l'immunisation systématique.

La première dose du vaccin contre la varicelle est administrée systématiquement aux enfants à l'âge de 15 mois, et la deuxième dose du vaccin fait partie du vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle (RORV) qui est administré à l'âge de 4 à 6 ans. Le vaccin contre la varicelle les protège de cette maladie infantile courante et de ses complications possibles telles que les infections cutanées bactériennes.

Qu'est-ce qui cause la varicelle?

La varicelle est causée par le virus varicelle zona.

Environ 90 % des enfants attrapent la varicelle avant l'âge de 12 ans.

Les enfants qui ont la varicelle présentent des symptômes semblables à ceux de la grippe tels que la fatigue, un léger mal de tête, de la fièvre allant jusqu'à 39° C (102° F), des frissons et des douleurs musculaires ou aux articulations, cela un ou deux jours avant l'éruption des taches rouges qui démangent.

Les taches rouges apparaissent sur le corps sous la forme de papules causant de fortes démangeaisons. Certains enfants n'ont que quelques papules tandis que d'autres peuvent en avoir jusqu'à 500.

Un enfant infecté sera le plus contagieux pour les autres une ou deux journées avant que les taches rouges n'apparaissent. Les papules sèchent et forment une croûte en l'espace de quatre ou cinq jours.

Comment attrape-t-on la varicelle?

La varicelle est très contagieuse. Elle se propage très rapidement d'une personne à une autre. L'infection se transmet le plus couramment dans l'air, lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue. On peut aussi attraper la varicelle si l'on touche à une papule ou au liquide d'une papule.

Une femme enceinte qui a la varicelle peut la transmettre à son enfant (foetus) avant la naissance. Une mère infectée peut aussi la transmettre à son nouveau-né après la naissance.

Pourquoi le vaccin contre la varicelle est-il important?

Chez environ 5 à 10 % des enfants en bonne santé, la varicelle peut entraîner des problèmes plus graves tels que :

  • des infections cutanées bactériennes ou la fasciite nécrosante (« maladie dévoreuse de chair »)
  • la pneumonie (infection des poumons)
  • l'encéphalite (inflammation du cerveau)
  • d'autres types d'infections (p. ex. du sang)
  • des anomalies congénitales si le bébé attrape la varicelle de sa mère avant sa naissance.

Pour les nouveau-nés et quiconque a un système immunitaire affaibli, la varicelle peut être très grave et peut même constituer un danger de mort.

Le vaccin est recommandé chez les enfants de 12 mois et plus parce que, avant cet âge, les bébés disposent d'anticorps maternels (transmis de la mère à l'enfant près de la fin de la grossesse) qui interfèrent avec le vaccin. À leur premier anniversaire, la plupart des bébés ont perdu leurs anticorps maternels et peuvent donc être vaccinés avec succès.

Le vaccin est-il efficace?

On estime que le vaccin contre la varicelle offre une protection contre la varicelle de toute gravité de 94,4 % après la première dose et de 98,3 / après la deuxième dose. Les deux doses du vaccin offrent une protection d'à peu près 100 % contre la varicelle grave.

Qui peut recevoir le vaccin gratuit?

Les enfants nés le 1er septembre 2003 ou après peuvent recevoir les deux doses de ce vaccin gratuit.

Y ont droit également les personnes ayant des troubles médicaux dont les risques de complications sont accrus par la varicelle, soit :

  • les enfants et les adolescents suivant des traitements à long terme à l'acide salicylique;
  • les personnes ayant la fibrose kystique;
  • certaines personnes immunodéprimées (la pertinence d'administrer ce vaccin à virus vivant atténué doit être établie au cas par cas puisqu'elle est contre-indiquée chez certaines personnes; il faut en discuter avec le médecin).

Le vaccin a-t-il des effets secondaires?

La plupart des réactions ont tendance à être bénignes et peuvent inclure une douleur, des rougeurs, des démangeaisons ou une éruption au point d'injection. Une fièvre légère (environ 38° C) pourrait aussi se manifester.

Certains enfants peuvent aussi développer une forme peu grave de la varicelle une ou deux semaines après la vaccination. Ils ne seront probablement pas contagieux.

Les réactions graves sont rares.

Signalez tout effet secondaire ou toute réaction grave au vaccin à votre médecin ou infirmière praticienne ou à votre bureau de santé publique local.

Qui ne doit pas recevoir ce vaccin?

Les enfants ne devraient pas se faire vacciner :

  • s'ils sont allergiques au vaccin ou à un de ses composants;
  • s'ils ont déjà eu la varicelle;
  • s'ils ont déjà eu une réaction anaphylactique par suite de l'administration de ce vaccin.

Il faut faire attention aux enfants dont le système immunitaire est affaibli ou à ceux qui prennent des médicaments immunodépresseurs.

L'innocuité du vaccin durant la grossesse n'a pas été documentée.

Vous devriez toujours discuter des avantages et des risques liés à tout vaccin avec votre médecin ou infirmière praticienne ou un intervenant de votre bureau de santé publique local.

Quand devrais-je appeler mon médecin ou l'infirmière praticienne?

Vous devriez appeler votre médecin ou infirmière praticienne ou vous rendre à l'urgence de l'hôpital le plus proche si votre enfant présente l'un des symptômes suivants dans les trois jours suivant la vaccination :

  • urticaire
  • enflure de la bouche et de la gorge
  • difficulté à respirer, enrouement ou respiration sifflante
  • température élevée (plus de 40° C ou 104° F)
  • convulsions ou crises d'épilepsie
  • toute autre réaction grave au vaccin.

À qui devrais-je adresser mes questions?

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec votre médecin ou infirmière praticienne ou appelez votre bureau de santé publique local.

Comment consigner les vaccins de mon enfant?

Quand votre enfant reçoit un vaccin, peu importe lequel, assurez-vous que sa fiche d'immunisation personnelle (c'est-à-dire la carte jaune) est mise à jour. Gardez-la dans un endroit sûr!

juillet 2015 / No de cat. : 7610-3142081

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.