Publications en ligne

Ostéodensitométrie

L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une faible masse osseuse qui fragilise les os et accroît les risques de facture. L'ostéodensitométrie mesure la perte osseuse attribuable à l'ostéoporose et aide les patients et les médecins à déterminer les risques de fracture dans l'avenir, à décider si un traitement médical est nécessaire et à surveiller l'efficacité du traitement existant.

Qu'est-ce qui est pris en charge par l'Assurance-santé de l'Ontario?

Les experts en médecine recommandent que l'ostéodensitométrie soit effectuée uniquement à l'aide d'appareils de DEXA axiale qui examinent par balayage à la fois la hanche et la colonne vertébrale. Cette technique est cliniquement supérieure à toutes les autres et la seule que l'Assurance-santé de l'Ontario prend en charge.

Les Lignes directrices de pratique clinique 2010 pour le diagnostic et le traitement de l'ostéoporose au Canada sont accessibles à l'adresse suivante : www.cmaj.ca/content/suppl/2011/08/02/cmaj.100771.DC3/francais.pdf [PDF].

  1. Les personnes à risque élevé d'ostéoporose

    L'Assurance-santé paie les frais d'une ostéodensitométrie annuelle pour les personnes chez qui les risques de souffrir d'ostéoporose ou de subir des fractures dans l'avenir sont élevés.

  2. Les personnes à risque faible d'ostéoporose

    Les personnes à faible risque sont admissibles à une première ostéodensitométrie de référence, suivie d'une seconde 36 mois plus tard. La troisième ostéodensitométrie, et les ostéodensitométries subséquentes sont pris en charge par l'Assurance-santé de l'Ontario une fois tous les 60 mois.

Selon les recommandations actuelles du Comité consultatif ontarien des technologies de la santé, il n'est pas nécessaire que les personnes à faible risque subissent plus d'une ostéodensitométrie tous les trois à cinq ans après le test de référence, et plus qu'une ostéodensitométrie tous les sept à 10 ans quand des tests précédents ont indiqué une perte osseuse de moins de 1 pour 100. Cependant, les personnes présentant des risques élevés (d'après leur médecin) demeureront admissibles à un test tous les ans.

Les particuliers et leur médecin traitant doivent aviser l'établissement de diagnostic de la date de la dernière ostéodensitométrie, le cas échéant, pour qu'il puisse vérifier que les services prévus seront couverts. Il est également possible d'utiliser le système interactif de réponse vocale pour déterminer la date de la dernière ostéodensitométrie. Des directives concernant l'utilisation de ce système sont données à l'adresse www.health.gov.on.ca/french/providersf/pubf/ohipf/ohipvalid_manualf/ohipvalid_manual_mnf.html.

Qu'est-ce qui n'est pas couvert?

Les procédures suivantes ne sont pas couvertes, mais peuvent être fournies aux frais du patient :

  • ostéodensitométrie chez les personnes à risque, effectuée à intervalle de moins de 36 mois après le test de référence;
  • ostéodensitométrie chez les personnes à faible risque, effectuée à intervalle de moins de 60 mois de la deuxième ostéodensitométrie, et d'ostéodensitométries subséquentes.

Pour en savoir plus

Une partie du contenu de la présente feuille de renseignements provient de la Société de l'ostéoporose du Canada (SOC). D'autres renseignements sur l'ostéoporose sont accessibles dans le site Web de la SOC, à l'adresse www.osteoporosecanada.ca.

On recommande aux patients de discuter de leurs besoins en matière de santé avec leur médecin de famille.

Mars 2013

Pour en savoir plus

Communiquer avec la Ligne Info de ServiceOntario au 1 800 268-1154
(Appels sans frais en Ontario seulement)
À Toronto, faites le 416-314-5518
ATS : 1 800 387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : 8 h 30 - 17 h

Les médias peuvent s'adresser à la Direction des communications et de l'information, au 416 314 6197, ou consulter la section Salle de presse.