Virus respiratoire syncytial (VRS)

Conseils, services et renseignements en matière de santé

Pour obtenir des conseils en santé de membres du personnel infirmier autorisé ou trouver des services ou des renseignements en matière de santé, 24 heures par jour, sept jours par semaine :

Le virus respiratoire syncytial (VRS) infecte les poumons et les voies respiratoires. Il entraîne des rhumes en plus d’être la cause la plus fréquente de bronchiolite chez les nourrissons et les tout-petits. La plupart des enfants contracteront au moins une infection par le VRS avant d’avoir atteint l’âge de deux ans. L’infection est particulièrement grave chez les jeunes bébés et les personnes âgées chez lesquels elle peut causer de graves infections pulmonaires pouvant nécessiter une hospitalisation. Cependant, la plupart des nourrissons et des enfants atteints du VRS n’éprouvent habituellement que des symptômes légers qui durent quelques jours. Les enfants plus vieux et les adultes peuvent aussi contracter le VRS, mais leurs symptômes habituellement légers s’apparentent à ceux d’un rhume. Les adultes plus âgés, ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents comme de l’asthme ou une maladie cardiaque ou pulmonaire chronique, et ceux dont le système immunitaire est affaibli courent un risque de maladie grave avec le VRS.

Dans le cadre du Programme de prophylaxie pour les infections respiratoires à virus syncytial chez les nouveau-nés et les nourrissons à haut risque, les nourrissons et les enfants qui sont âgés de moins de deux ans et qui sont à haut risque de développer une maladie grave à la suite d’une infection par le VRS peuvent avoir droit au médicament palivizumab utilisé pour prévenir les infections graves des voies respiratoires inférieures causées par le VRS.  

Faits saillants

  • Le virus respiratoire syncytial (VRS) infecte les poumons et les voies respiratoires. Il entraîne des rhumes en plus d’être la cause la plus fréquente de bronchiolite (une inflammation des petites voies respiratoires des poumons) et de pneumonie chez les nourrissons et les tout-petits.
  • La plupart des enfants contracteront une infection par le VRS avant d’avoir deux ans.
  • Les enfants risquent davantage de contracter le VRS entre novembre et avril (ce qui peut varier selon les régions en Ontario) lorsque le virus est le plus actif.
  • Le VRS provoque habituellement une infection bénigne qui n’exige ni consultation médicale ni traitement.
  • Pour la plupart des gens qui contractent une infection au VRS la maladie sera bénigne et ils se rétabliront en une semaine ou deux. Cependant, les adultes plus âgés, ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents comme de l’asthme ou une maladie cardiaque ou pulmonaire chronique, et ceux dont le système immunitaire est affaibli courent un risque de maladie grave avec le VRS. Le VRS peut également aggraver les problèmes de santé chroniques.

Quels sont les signes et les symptômes du VRS?

Les symptômes d’infection au VRS sont semblables à ceux du rhume ou de la grippe, notamment :

  • toux
  • écoulement nasal
  • fièvre
  • respiration sifflante
  • perte d’appétit et baisse d’énergie
  • irritabilité chez les enfants

Étant donné les symptômes courants qu’il provoque, on peut facilement confondre le VRS avec d’autres troubles respiratoires comme la grippe ou la COVID-19. Bien que la plupart des symptômes d’infection par le VRS disparaissent au bout de quelques jours, vous devez consulter un médecin si vous avez du mal à respirer, vous ne buvez pas suffisamment ou si vos symptômes s’aggravent, ou si c’est le cas pour votre enfant.

Comment puis-je traiter mon enfant s’il a contracté le VRS?

Si votre enfant est atteint d’une infection au VRS, vous pouvez dans la plupart des cas en prendre soin à la maison pour autant qu’il respire bien, que sa peau ne devient pas bleuâtre et qu’il boit et urine normalement. L’état de la plupart des enfants s’améliore après une semaine ou deux.

Le VRS étant un virus, les enfants ne guérissent pas plus rapidement en prenant des antibiotiques.  

Voici ce que vous pouvez faire pour votre enfant :

  • Maîtrise de la fièvre et de la douleur : Donnez-lui de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène en vente libre. Vous pouvez seulement administrer de l’ibuprofène à votre enfant s’il boit raisonnablement bien. Il ne faut pas donner d’ibuprofène à des nourrissons de moins de six mois sans consulter un médecin au préalable. Au besoin, voici quelques autres possibilités d’analgésiques sous forme liquide pour les nourrissons et les enfants. Ne donnez jamais d’aspirine à des enfants.
  • Hydratation : Il est important que les enfants boivent suffisamment afin de prévenir la déshydratation (perte des liquides corporels). Si votre bébé a de la difficulté à boire, essayez de dégager délicatement ses voies nasales à l’aide d’une poire à succion ou de gouttes nasales de solution saline (eau salée).  
  • Bain : Un bain tiède ou une débarbouillette humide n’abaisseront pas la température corporelle de votre enfant, mais cela pourrait le soulager. Évitez les bains d’eau froide, parce qu’ils sont désagréables et qu’ils peuvent faire frissonner votre enfant, et ainsi élever sa température. Les bains ou les frictions à l’alcool ne sont pas recommandés.
  • Habillement : L’évacuation de la chaleur par la peau permet au corps de se rafraîchir et cela peut soulager votre enfant. Habillez donc votre enfant légèrement. S’il commence à frissonner, mettez-lui un vêtement plus chaud et retirez-le quand votre enfant cesse de frissonner.
  • Consultation avec votre fournisseur de soins de santé : Avant de donner des médicaments en vente libre à votre enfant, parlez-en d’abord avec son médecin. Certains produits, comme les médicaments contre la toux et le rhume en vente libre, contiennent des ingrédients qui peuvent nuire aux enfants.

Quand dois-je emmener mon enfant à l’urgence?

Certains enfants peuvent développer une forme grave de la maladie causée par le VRS, laquelle peut évoluer vers la pneumonie ou la bronchiolite. Ces maladies peuvent être graves et dans ce cas, vous devez emmener votre enfant chez son médecin ou à un service d’urgence.

Vous devez vous rendre à l’urgence si votre enfant :  

  • a de la difficulté à respirer (il doit faire de gros efforts pour respirer et sa respiration est plus rapide que d’habitude), le teint pâle, les lèvres blanches ou bleuâtres, de l’asthme ou une respiration sifflante.  
  • est âgé de moins de trois mois et présente l’un des symptômes suivants :
    • fièvre ou somnolence importante et réveil difficile;
    • vomissements répétés et incapacité de garder les liquides pendant huit heures ou plus;
    • vomissements ou diarrhées contenant une grande quantité de sang;
    • signes de déshydratation comme sécheresse de la bouche ou absence de miction pendant huit heures ou plus.  

Une infection au VRS grave peut entraîner une infection pulmonaire ou une pneumonie chez certains adultes plus âgés et chez ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents. Elle peut également entraîner une aggravation :

  • de l’asthme
  • d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) — une maladie chronique des poumons qui rend la respiration difficile
  • d’une insuffisance cardiaque congestive — lorsque le cœur ne peut pas pomper suffisamment de sang et d’oxygène à travers l’organisme.

Les adultes qui éprouvent des difficultés à respirer devraient immédiatement obtenir des soins médicaux.

Existe-t-il un vaccin contre le VRS?

Il n’existe aucun vaccin contre le VRS pour la population générale, mais l’obtention des vaccins recommandés peut protéger votre enfant et vous contre certaines des complications associées aux infections respiratoires.

Les nouveau-nés et les enfants de moins de deux ans présentant un haut risque de développer une maladie grave liée au VRS peuvent être admissibles au médicament appelé palivizumab qui est utilisé pour prévenir les infections graves des voies respiratoires inférieures causées par le virus. Veuillez consulter les critères d’admissibilité énumérés dans le présent document et vous adresser au médecin de votre enfant pour déterminer s’il s’agit d’une option qui lui convient.

Comment le VRS se propage-t-il?

Le VRS est très contagieux et il se propage de la même façon que le rhume, soit :

  • par contact avec des gouttelettes contenant le virus lorsqu’une personne tousse ou éternue;
  • par proximité (moins de deux mètres de distance) avec une personne atteinte du VRS qui tousse ou éternue;
  • par contact avec des objets contaminés par le virus, comme des jouets, des poignées de porte, des meubles ou des plans de travail que l’on touche, lorsqu’on se touche le visage par la suite avant de se laver les mains. Le VRS peut survivre pendant plus de six heures sur un plan de travail et d’autres objets durs. Il peut aussi survivre jusqu’à une heure sur les vêtements et les mains.

Après avoir été exposé au virus, il peut s’écouler de deux à huit jours avant que l’on tombe malade. Les gens sont généralement contagieux pendant trois à huit jours. Les enfants sont souvent exposés et infectés par le VRS  en dehors de la maison, à l’école ou à la garderie, et peuvent ensuite transmettre le virus aux autres membres de la famille.

Comment puis-je me protéger ou protéger mon enfant contre le VRS?

  • Restez chez vous : si vous ou votre enfant êtes malade, restez chez vous jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fièvre et que les symptômes s’améliorent depuis au moins 24 heures (48 heures en cas de nausées, de vomissements ou de diarrhée). Portez un masque quand vous n’êtes pas chez vous, dans un lieu public pendant 10 jours après l’apparition de vos symptômes.
  • Nettoyez les surfaces : nettoyez régulièrement les surfaces fréquemment touchées chez vous.
  • Lavez-vous les mains : lavez-vous les mains souvent, ainsi que celles de votre enfant afin de réduire la propagation des microbes. Demandez aux autres de faire de même.
  • Utilisez votre bras : toussez ou éternuez sur votre bras plutôt que sur vos mains et jetez immédiatement les mouchoirs en papier souillés à la poubelle.
  • Allaitez votre bébé : le lait maternel contient des anticorps et d’autres facteurs immunitaires qui aident à prévenir et à combattre les maladies.
  • Ne fumez pas : assurez-vous que votre enfant n’est pas exposé à la fumée de cigarette, en particulier en auto ou à la maison.  

Si votre enfant est âgé de moins de deux ans et qu’il est à haut risque de développer une maladie grave liée au VRS, il peut être admissible au médicament appelé palivizumab qui est utilisé pour prévenir les infections graves des voies respiratoires inférieures causées par le virus. Veuillez consulter les critères d’admissibilité énumérés dans le présent document et discuter de cette option avec le médecin de votre enfant.

Renseignements à l’intention des fournisseurs des soins de santé : Programme de prophylaxie pour les infections respiratoires à virus syncytial chez les nouveau-nés et les nourrissons à haut risque

Mis à jour pour la saison 2022/2023 du VRS

Dans le cadre du Programme de prophylaxie pour les infections respiratoires à virus syncytial chez les nouveau-nés et les nourrissons à haut risque, le ministère de la Santé assume le coût total du médicament palivizumab qui est utilisé pour prévenir les infections graves des voies respiratoires inférieures causées par le virus respiratoire syncytial VRS) chez les nourrissons qui sont âgés de moins de deux ans au début de la saison du VRS et qui présentent un haut risque d’infection par le VRS.  

Le médicament est uniquement fourni pendant la saison active pour les nourrissons qui satisfont aux critères d’admissibilité déterminés par le ministère. La saison active s’étend généralement du mois de novembre au mois d’avril, mais cela qui peut varier selon les régions en Ontario. Les dates exactes du début de la saison 2022/2023 sont indiquées ci-dessous.

Le palivizumab sera subventionné pour la prophylaxie du VRS chez les enfants qui sont des résidents de l’Ontario, qui ont une carte Santé de l’Ontario valide et qui satisfont aux critères cliniques suivants :  

  • Nourrissons prématurés (nés après ≤ 32 semaines complètes de grossesse) et âgés de ≤ 6 mois au début, ou pendant la saison locale du VRS
  • Nourrissons nés après 33 à 35 semaines complètes de grossesse et âgés de ≤ 6 mois au début, ou pendant la saison locale du VRS, qui N’HABITENT PAS dans des communautés éloignées ET dont le résultat de l’évaluation du risque se situe entre 49 et 100;
  • Nourrissons nés après 33 à 35 semaines complètes de grossesse et âgés de ≤ 6 mois au début, ou pendant la saison locale du VRS, qui HABITENT dans des communautés éloignées définies par l’absence d’accès immédiat à des soins médicaux (< 30 minutes) (c.-à-d., hôpital de niveau 1) ET/OU l’incapacité d’obtenir des soins pédiatriques dans un délai convenable (< 90 minutes);
  • Enfants âgés de < 24 mois atteints du syndrome de Down/trisomie 21;
  • Enfants âgés de < 24 mois atteints de dysplasie bronchopulmonaire/maladie pulmonaire chronique (DBP/MPC); voir le manuel de référence pour connaître la définition de DBP/MPC) et qui ont eu besoin d’une oxygénothérapie ou d’un traitement médical spécifiquement pour traiter une maladie pulmonaire chronique dans les six mois précédant la saison du VRS;
  • Enfants qui étaient âgés de < 12 mois et qui étaient approuvés pour le remboursement du traitement de la DBP/MPC lors de la saison précédente du VRS;
  • Enfants âgés de < 12 mois souffrant d’une cardiopathie congénitale (CC) cyanosante ou non cyanosante importante sur le plan hémodynamique : qui nécessitent une chirurgie réparatrice, qui prennent des médicaments pour le cœur pour maîtriser une insuffisance cardiaque congestive ou qui ont reçu un diagnostic d’hypertension pulmonaire modérée à grave. La situation des enfants de 12 à 24 mois atteints de cardiopathie congénitale importante sur le plan hémodynamique sera évaluée au cas par cas.

Les nourrissons et les enfants présentant d’autres affections médicales particulières qui les exposent à un risque d’hospitalisation et de complications consécutives à une infection par le VRS peuvent aussi être admissibles à la prophylaxie s’ils satisfont aux exigences requises. Les formulaires d’inscription de ces nourrissons et de ces enfants seront examinés au cas par cas par des médecins-conseils du ministère spécialisés en prophylaxie du VRS.

Voici les liens menant aux lignes directrices, aux renseignements généraux, aux réponses aux questions fréquentes et aux formulaires appropriés pour la saison en cours de prophylaxie du VRS à l’intention des professionnels de la santé :

Renseignements et lignes directrices

Mis à jour pour le début de la saison 2022-2023 du VRS

Veuillez consulter les avis suivants concernant les modifications apportées à la date du début de la saison 2022-2023 du VRS :

Documents mis à jour pour la saison 2022/2023 du VRS

Pour en savoir plus

Appelez la Ligne INFO de ServiceOntario au :
1-866-532-3161 (sans frais)
À Toronto, composez le 416-314-5518
ATS : 1-800-387-5559.
À Toronto, ATS 416-327-4282
Heures d'ouverture : du lundi au vendredi, 8 h 30 - 17 h

 
  • Connectez-vous avec nous
Facebook Twitter YouTube RSS