Voir plus >

Situation au ministère: Activation

Déclaration commune : la COVID-19 et les mesures de santé et de sécurité, y compris les équipements de protection individuelle

PDF


La protection de la santé et de la sécurité des travailleurs de la santé et des patients dont ils s'occupent est un impératif pour les hôpitaux et l'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario (AIIO). Pendant la pandémie actuelle de la COVID-19, il est essentiel que les mesures appropriées soient prises pour protéger la santé et la sécurité de tous les travailleurs de la santé, des patients et du public en Ontario, en appliquant le principe de précaution et en prévenant l'exposition à la COVID-19 et sa transmission. Il est également important de s'assurer que les mesures de santé et de sécurité appropriées, y compris les contrôles administratifs et techniques et l'équipement de protection individuelle (EPI), sont utilisées, tout en préservant les fournitures d'équipement spécialisé pour le moment où elles sont nécessaires pour fournir des soins en toute sécurité.

Cette déclaration commune publiée par le médecin hygiéniste en chef, le ministère de la Santé, le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences et l’AIIO vise à clarifier l'approche adoptée dans le système hospitalier de l'Ontario. Les parties reconnaissent qu'elles sont guidées par des conseils de santé publique appropriés, y compris la prise en compte des directives sur l'utilisation de l'EPI de Santé publique Ontario.

Les parties conviennent des normes de santé et de sécurité suivantes pour les travailleurs de la santé de première ligne dans les hôpitaux de l'Ontario qui traitent des cas suspects, présumés ou confirmés de la COVID-19 :

  1. Une évaluation des risques au point de service (ERPS) doit être effectuée avant chaque interaction avec un patient. Si un travailleur de la santé détermine, sur la base de son jugement professionnel et clinique, que des mesures de santé et de sécurité peuvent être nécessaires dans la prestation de soins au patient, il doit alors avoir accès aux mesures de contrôle de santé et de sécurité appropriées, y compris un respirateur N95. L'employeur ne refusera pas de manière déraisonnable l'accès à l'EPI approprié.

  2. Au minimum, les travailleurs de la santé doivent prendre des précautions contre les contacts et les gouttelettes pour toutes les interactions avec des cas suspects, présumés ou confirmés de la COVID-19. Les précautions contre les contacts et les gouttelettes comprennent les gants, les écrans faciaux ou les lunettes de protection, les blouses et les masques chirurgicaux ou de procédure.

  3. Tous les travailleurs de la santé qui se trouvent à moins de deux mètres de cas suspects, présumés ou confirmés de la COVID-19 doivent avoir accès à un EPI approprié. Cela comprendra l'accès à : des masques chirurgicaux ou de procédure, des respirateurs N-95 approuvés par le National Institute for Occupational Safety and Health ou une protection équivalente ou supérieure, des gants, des écrans faciaux avec protection latérale (ou des lunettes de protection), des blouses imperméables ou, au moins, résistantes aux fluides.

    Les employeurs s'engagent à fournir à tous les travailleurs de la santé de l'information sur l'utilisation en toute sécurité de tout l'EPI et les employés doivent être formés de manière appropriée pour enfiler et enlever en toute sécurité tout cet équipement.

  4. L’ERPS devrait inclure la fréquence et la probabilité que des interventions médicales générant des aérosols (IMGA) de routine ou émergentes soient requises. Les respirateurs N95, ou une protection équivalente ou supérieure approuvée, doivent être utilisés par tous les travailleurs de la santé dans la pièce où les IMGA sont effectuées, sont fréquentes ou probables, ou avec tout patient intubé.

    Les IMGA comprennent, sans s'y limiter, l'intubation et les procédures connexes (par exemple, la ventilation manuelle, l'aspiration endotrachéale ouverte), la réanimation cardiopulmonaire, la bronchoscopie, l'induction de l’expectoration, la ventilation non invasive (c.-à-d., BiPAP), l'aspiration des voies respiratoires/air ouvertes, la ventilation oscillatoire à haute fréquence, les soins de trachéotomie, la thérapie par nébulisation ou administration de médicaments par aérosol, les appareils d'oxygénothérapie chauffés à débit élevé (p. ex., ARVO, optiflow) et l'autopsie.

  5. L'évaluation des risques organisationnels doit être continuellement mise à jour afin de s'assurer qu'elle évalue les mesures de contrôle appropriées en matière de santé et de sécurité au travail pour atténuer la transmission des infections, y compris les mesures techniques, administratives et relatives à l'EPI. Cette évaluation sera communiquée au comité mixte sur la santé et la sécurité au travail, y compris l'examen de l'environnement lorsqu'un changement important se produit.

  6. Les parties conviennent de l'importance de la conservation et de la gestion de l'EPI et évalueront en permanence l'offre disponible d'EPI. Les parties s'engagent à continuer d'explorer toutes les voies possibles pour obtenir et maintenir un approvisionnement suffisant.

    Dans le cas où l'offre d'EPI atteindrait un point où les stocks actuels ne devraient plus durer que 30 jours (c.-à-d., une pénurie), ou si les taux d'utilisation indiquent qu'une pénurie se produira, le gouvernement et les employeurs, selon le cas, seront chargés d'élaborer des plans d'urgence, en consultation avec l'AIIO, afin de garantir la sécurité des travailleurs de la santé.

Vous aurez besoin du logiciel Acrobat® Reader pour visualiser et imprimer les documents.
Ce logiciel est gratuit et vous pouvez le télécharger du Site Web Adobe.

Pour en savoir plus

Ministère de la Santé
Direction de la gestion des situations d'urgence pour le système de santé
1075, rue Bay, bureau 810
Toronto (Ontario)
Canada M5S 2B1
Téléc. : 416-212-4466
ATS : 1-800-387-5559
Courriel : emergencymanagement.moh@ontario.ca

 

Les travailleurs et les employeurs du secteur de la santé peuvent appeler le Service de renseignements aux professionnels de la santé
Sans frais : 1-866-212-2272

CritiCall Ontario est un centre d’appel qui propose des services 24 heures sur 24 aux hôpitaux qui veulent joindre un spécialiste de garde, organiser l’accès à un lit d’hôpital approprié et faciliter le triage urgent des patients.
1-800-668-4357

  • Connectez-vous avec nous
Facebook Twitter YouTube RSS